Des nœuds dans mon fil

mardi 4 mars 2014

Une blogueuse pas comme les autres

Chacune est unique. Mais elles sont toutes pareilles, elles sont des inconnues que l'on connaît bien. Vous l'aurez compris, et mon titre vous y aide : je parle des blogueurs, et en l’occurrence d'une blogueuse, puisque c'est avec elle que j'ai passé les trois derniers jours. Oui, trois jours. Parce qu'elle est exceptionnelle, elle n'hésite pas à proposer de donner trois jours de ses vacances pour faire connaissance "en vrai" avec moi. Et il fallait bien ça.

Samedi 11 heures 40, je suis dans le hall de l'aérogare. Mais comme elle sait se faire désirer, elle s'est arrangée pour prendre un vol ayant du retard. J'achète une revue que je n'arrive pas à lire, et je ronge mon frein. Une seule certitude m'habite : je saurai la reconnaître puisque je la connais bien à travers ses écrits, et que j'ai vu une photo de sa coupe de cheveux sur son blog.

Enfin, après 40 minutes d'impatience, les passagers sortent par la porte vitrée. Ne perdant pas le nord, et surtout pas une seule occasion d'écrire un article de blog dans la rubrique "Brève de trottoir", j'écoute les conversations de deux femmes qui passent à côté de moi. Je me retourne sur leur passage pour n'en rien perdre, quand je me fais héler par une toute jeune femme, 24 ans maximum qui me dit bonjour en m'interpellant par mon prénom (le vrai). Mon cerveau se met à turbiner, mais je n'arrive pas à me souvenir de qui il s'agit quand elle me dit qu'elle est .... La Bécasse ! Soit. Immédiatement, je la mets au diapason : mais pourquoi avoir changé de cheveux depuis la photo ? Et pourquoi affirmer avoir 8 enfants à cet âge ? 

C'était le début de trois jours de rires. Les enfants ont eu un peu de mal à trouver leur place face à une femme qui paraît si jeune. Ils la prenaient pour leur copine, d'autant qu'elle les a immédiatement mis à l'aise en les provoquant ! Au bout de deux jours, Monsieur Alphonse nous a asséné : "Vous formez une belle paire toutes les deux".

Chaque repas était placé sous le signe des fou-rires. Quel bonheur. Entre les repas, nous étions livrées à nous-mêmes : balades à deux, salon rien que pour nous deux, confidences, échanges, un petit tour sur Internet pour voir les blogs qu'elle voit et qu'elle aime et ceux que je fréquente et que j'apprécie. 

Le seul moment douloureux de ce séjour peut être situé avec précision au lundi 21 heures 30 lorsqu'elle a passé la porte qui la menait vers le contrôle des passagers. Une page est tournée, mais le livre n'est pas terminé ! A bientôt, La Bécasse !


18 commentaires:

  1. Yessssss ! Je le savais ! Je trouve ça génial et bien que je ne vous connaisse pas en vrai toutes les deux j imagine très bien que vous soyez sur la même longueur d ondes ... C est marrant !

    RépondreSupprimer
  2. QUelle chance! Génial que ca se soit passé si bien... et vive les blogs qui permettent ce genre de renconre!

    RépondreSupprimer
  3. Pétard à mèche ! (tu as vu c'est grave ) tout le monde sais maintenant que j'ai l'air d'être la sœur de mes
    enfants et que je ne suis pas crédible... pour une fois qu'on me prenait un peu au sérieux !
    Je profite de mon passage ici pour te dire que les enfants te remercient du chocolat et trouvent le pain de monsieur Alphonse excellent c'est l’ado bécasseau qui le dit !

    RépondreSupprimer
  4. Très beau récit pour une rencontre apparemment inoubliable, et à la hauteur de ce que vous en espériez !

    RépondreSupprimer
  5. Il est agréable, alors qu'éclosent de partout les premières fleurs printanières, de voir éclore une amitié aussi prometteuse... :)

    RépondreSupprimer
  6. Je retiens une chose. "Pourquoi affirmer avoir 8 enfants à cet âge..." Je suis écroulée de rire. La blogosphère c'est une autre vie. On peut même s'inventer toutes les histoires. C'est du "rêve conscient" ! Merci de continuer de nous faire rêver.

    RépondreSupprimer
  7. 24 ans ! Moi j'ai tiqué sur ça ! Mais alors, j'en ai pas plus de 15 moua, ah ah ah !!!!
    Tu nous as fait envie, on aurait aimé être avec vous au moment des repas pour avoir des fou-rires toutes ensemble... A quand une rencontre de bloggeuses sur Paris???? lol !

    RépondreSupprimer
  8. La magie des rencontres au delà de nos écrans d'ordinateur !!!!!!!!!!!!!!!!!!! vous vous êtes bien amusées toutes les deux ... beau récit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais on se connaissait déjà si bien qu'il nous a suffit de poursuivre notre conversation. Il faut que j'avoue avoir battu mon record de durée passée au téléphone : 2 heures 3/4 d'affilée avec La Belette, c'est fort, non ?

      Supprimer
  9. je me réjouie pour vous 2 ; c'est bien de pouvoir concrétiser IRL les rencontres des blogs !

    RépondreSupprimer
  10. Très joli hommage pour une belle rencontre ! - Dit la blogueuse effacée rattrapée par la vie concrète mais qui ne t'oublie pas -

    RépondreSupprimer
  11. Et dire que tu a failli l'accueillir à poil!!! pfff!!! hihihihihi! Heureusement, la douane l'a laissé passer...!

    RépondreSupprimer
  12. bbbfran/3B.fran@orange.fr5 mars 2014 14:40

    Quel bonheur de te lire, aujourd'hui encore plus. Une telle rencontre, c'est magique et je comprends fort bien la tristesse de la séparation. Alors, quand vas-tu chez elle? Gros bisous à vous deux que je ne connais pas. Francoise76

    RépondreSupprimer
  13. Je trouve ça hyper courageux de se jeter ainsi à l'eau et de se rencontrer en vrai ! l'alchimie a fonctionné, c'est génial je trouve.

    RépondreSupprimer
  14. AAaaaaaah la Bécasse j'aimerai bien la connaitre en vrai moi aussi !Vous avez du passer 3 superbes journées avec de belles joutes verbales ..... à refaire vite alors !

    RépondreSupprimer
  15. wow, elle m'impressionne la bécasse dis donc....tu lui rends un magnifique hommage, vous avez du vous régaler (j'en serais presque un peu jalouse tu sais)

    RépondreSupprimer
  16. Je découvre votre blog via celui de.... La Bécasse et je parcours ce post, le sourire aux lèvres !!!!

    Quelle chance de faire d'heureuses rencontres en vrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les trouvailles après blog sont toujours des réussites !
      Bienvenue chez moi, et @ bientôt !

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.