Des nœuds dans mon fil

jeudi 19 novembre 2015

Petit bateau deviendra grand

J'ai, parmi mes fils, un garçon qui est particulièrement attaché à réaliser des expériences personnelles. Certaines se renouvellent très souvent, comme par exemple de déposer délicatement un peu de sauce tomate au milieu d'un polo blanc pour vérifier que la tâche est toujours indélébile, ou encore de placer le bec verseur d'une cruche à côté d'un verre pour vérifier que l'eau s'écoule dans le verre (ou pas, mais sa surprise est toujours aussi grande), ou encore de garder le dos rond à table pour constater que décidemment maman Alphonsine a l'œil sourcilleux des bonnes tenues... Bref, Ambroise est un garçon testeur.
 
Sa dernière idée était assez géniale, ce qui m'oblige à vous en faire part. C'est comme ça. On ne peut pas déroger à une obligation.
 
Ambroise a pris une feuille A4 pour en faire un bateau. Ensuite il s'est demandé quelle serait la taille de son bateau s'il prenait 16 feuilles A4 qu'il collerait une à une. Et puis, l'expérience n'étant pas complète, il a essayé avec 84 feuilles. Je crois savoir pourquoi il n'a pas essayé avec une feuille composée de 168 feuilles A4 : il ne manquait pas de feuilles (j'ai une sœur qui nous fournit allègrement de tout le papier de brouillon dont nous avons besoin), il manquait de scotch.
 
Le "Cap Itaine" a été créé à l'aide d'une feuille.
 
 
Le "Commant d'En" a été créé à l'aide de 16 feuilles.
 
 
Le "Sers Jean" a été créé à l'aide de 84 feuilles. (sur la photo la feuille composée de 84 feuilles de format A4).
 
 
 
Résultat de l'expérience :
 
 
 
 Pour vous donner une idée de l'échelle, rappelez-vous que le plus petit bateau a été plié dans une feuille A4. Il paraît minuscule, mais ce n'est pas le cas.

 
 
 
 
 
Conclusion de l'expérience :
 
- Les bateaux sont sympas.
- Ambroise s'est occupé durant une grande partie de son temps libre.
- Il a pu constater que le bateau plié à l'aide de la planche de 84 feuilles était particulièrement grand, et qu'il manquait d'équilibre.
- Il a été surpris de voir à quelle vitesse un rouleau de scotch pouvait se vider...

20 commentaires:

  1. Maintenant, passons aux choses sérieuses : la surface du Cap Itaine plié est-elle 84 fois plus petite que le Sers Jean plié ? Le commant d'En flotte-t-il 16 fois mieux que le Cap Itaine ? ou 5.25 fois moin que le Sers Jean ?

    RépondreSupprimer
  2. Ahem... D'ailleurs, le Sers Jean n'aurait-il pas 64 feuilles plutôt que 84 ?
    Auquel cas, le Commant d'en ne flotterait-il pas seulement 4 fois moinS que le Sers Jean ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me disais bien qu'il y avait un truc bizarre. Mais Ambroise a toujours été fâché avec les tables de multiplication.

      Supprimer
  3. Génial! , ça me donne envie d'essayer! OK je sors!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine que tes garçons seraient ravis. Mais prévois :
      1. suffisamment de papier.
      2. un rouleau de scotch entier.
      3. du temps.
      4. de la place pour étaler les feuilles.
      PS : Puisque tu cherches des boîtes de rangement pour ton atelier, pense à choisir des boîtes énormes pour ce genre d'expérience !

      Supprimer
  4. Le premier a été posé à la surface de l'eau dans une bassine , le second dans l'évier et le 3ème dans la baignoire ou sur un étang ? J'aime l'imagination d'Ambroise ! Mon oncle, ado, avait construit une pirogue en papier et l'a essayée sur la Garonne ! Elle a bien flotté 30 s d'après les spectateurs mais 65 ans plus tard on en parle encore !!! c'est le début de la gloire !...

    RépondreSupprimer
  5. Moi je t'admire d'avoir la patience de le laisser dérouler ainsi le fil de ses expériences, car en effet, il faut du temps et de la matière première, et de la patience de la part de l'entourage!
    C'est peut-être lui aussi qui fabriquait des fusées dans ton jardin il y a deux ou 3 ans?
    En tout cas, j'aime beaucoup son inventivité!

    RépondreSupprimer
  6. C'est enooooooorme ! Mais je trouve génial de laisser aux enfants la possibilité de toutes ces explorations ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  7. Quelle formidable créativité ! Les enfants sont incroyables.

    RépondreSupprimer
  8. effectivement il déborde d'imagination !

    RépondreSupprimer
  9. @ Filo : les fusées étaient l'œuvre d'Anatole, son aîné de deux ans. Ce n'est pas le style d'Ambroise... ou pas encore...

    RépondreSupprimer
  10. Ah je dois dire que je me suis beaucoup amusée à la lecture de cette expérience hors du commun ! Un futur architecte maritime sûrement. Et, euh, quel âge à ce brillant expérimentateur ?

    RépondreSupprimer
  11. On dirait le mien… qui vide les stock de colle, d'agrafes, de scotch et d'élastiques plus vite que son ombre !
    Et quand je vois comme ça m'énerve d'avoir à coller 16 feuilles pour reconstituer un patron, je me dis qu'il a bien de la patience…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les patrons, j'ai acheté un rouleau de papier cadeau en papier kraft. Vert d'un côté, beige de l'autre, idéal pour recopier les patrons. Parce que je ne sais pas poser du scotche, mes feuilles font des accordéons, c'est épouvantable.
      Ambroise m'étonne parfois par sa persévérance et sa ténacité. Ce sont des qualités qui me plaisent.

      Supprimer
  12. Ambroise, ne change rien, tu es au top !

    RépondreSupprimer
  13. Excellente expérience !!! Il a raison : rien ne vaut une bonne expérience !
    (Quant au scotch, aux agrafes, et consorts, je les cache parce que sinon je n'en ai jamais quand j'en ai besoin !!)

    RépondreSupprimer
  14. j'avoue, ce qui m'épate, moi, c'est n'est pas tant la persévérance et la curiosité de ton Fils, que ta patience, et ton humour dans ce genre de situation. Ca, ça les fait vraiment grandir et se construire !

    RépondreSupprimer
  15. Ce n'ai pas le scotch qui manquait (quoique...) Mais la place ! Sur la photo, on peut voir le plus grand bateau prendre la taille maximale de la chambre. Et à moins de réquisitionner la cour ou le jardin, (mais maman n'aurait pas apprécier) Il n'y avait pas de solution...

    RépondreSupprimer
  16. Mais j'adore!!!!! ton fils qui vient commenter l'article qui le concerne.
    Comme tu le sais, pour moi c'est toujours un plaisir les expériences maritimes, surtout celles où il n'est pas obligatoire de naviguer.
    Je félicite donc Ambroise (et chez nous aussi, on attend le rouleau de scotch qui dure)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.