jeudi 22 mars 2018

Musculation

Lors de mon dernier cours de flûte, mon professeur m'a donné des exercices de musculation :

- Alphonsine, si tu veux pouvoir atteindre les notes aiguës, il faut encore plus muscler tes lèvres. 
- Avec tout ce que je parle, elles doivent être bien musclées, non ?
- Si seulement c'étaient les mêmes muscles qui étaient en jeu...



13 commentaires:

  1. c'est fou de penser qu'il y a tant de muscles différents sur un si petit espace et qu'en plus, malgré une utilisation intensive (parler, manger, que sais-je...) il y en a qu'il faudrait exercer davantage!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis certaine que parler les muscle aussi un petit peu :)
    Cela dit, quels sont les exercices de musculation préconisés ? tu as vraiment piqué ma curiosité, là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui!! Même question!!
      Ce n'est pas la même approche mais pour avoir essayé la trompette d'Antoine c'est pareil ca fait travailler des muscles (bouche et joue) insoupçonnés!!
      Ah la musique qui a dit que ça n'était pas sportif?

      Supprimer
    2. Tu prends un crayon (court au début, long ensuite) que tu tiens perpendiculairement et horizontalement (il pointe vers l'avant) entre les lèvres. Chaque fois qu'il pique du nez, tu le redresses avec tes lèvres.

      Tu prends un crayon, tu le poses sous la lèvre inférieure, tu "roules" la lèvre autour du crayon pour qu'il tienne tout seul. Pendant ce temps, tu lis, tu travailles tes cours... Là encore on commence avec un petit crayon. Malgré sa légèreté, il y a une différence notable entre un petit et un long crayon !

      Il faut muscler de telle sorte que le centre reste très souple et les côtés fermes et serrés.

      Supprimer
    3. Tu te seras douté que j'ai essayé, pour voir...
      Ce n'est pas facile du tout ! au bout d'un moment c'est même carrément crispant... mais j'imagine que tes lèvres sont déjà bien plus musclées que les miennes, depuis le temps que tu pratiques la flûte.

      Supprimer
  3. Comme quoi, on est un sportif qui s'ignore lorsque l'on joue d'un instrument !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans compter que pour un instrument à vent tu as encore toute la respiration à travailler...

      Supprimer
    2. Et j'oublie la célérité des doigts !

      Supprimer
    3. La célérité des doigts ça c'est un vrai problème (et quelque soit l'instrument!)
      Allez je retourne à mes quadruples croches...

      Supprimer
  4. Et quand on chante, il faut rectifier sa position, modifier sa posture, assouplir les genoux et les épaules, détendre la gorge et les cervicales, gonfler le ventre pour emmagasiner de l'air à gogo... et sourire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem pour la flûte, sinon l'air ne passe pas...

      Supprimer
  5. Je vais donner les recommandations de ton professeur à ma fille qui prépare son examen de flûte, elle , elle doit apprendre à muscler et assouplir sa mâchoire qui se bloque .

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.