Des nœuds dans mon fil

jeudi 29 mars 2012

Trier le linge


En général, lorsque les gens apprennent que j'ai une grande famille, ils s'exclament "oh, la, la, toutes les machines". En général, lorsque j'entends cette réflexion, je les regarde avac un air dubitatif. Mais lorsque je rentre chez moi et que je contemple le volume de linge à laver, je comprends mieux leur effroi.

A la naissance du sixième, je vivais en appartement, où j'avais la chance d'avoir une très grande salle de bain dans laquelle je pouvais laisser ma planche à repasser ouverte en permanence. C'était donc une salle de bain - buanderie. Au départ, j'avais fait comme lorsque j'habitais en maison : j'avais posé des paniers à linge pour faire le tri. Mais malgré ma grande salle de bain, nous étions un peu encombrés par les 5 paniers : blanc, sombre, rouge, lainage, multicolore. De plus, les enfants posaient en vrac leurs vêtements sales au hasard (lorsqu'ils ne les laissaient pas trainer dans leurs chambres).

J'ai alors demandé à Monsieur Alphonse de me fabriquer un support en bois pour mon sac à linge sale. Nous nous sommes mis d'accord sur les dimensions, dans la foulée, je lui en ai commandé un deuxième, et j'ai fait des sacs avec des séparations. Ensuite, pour permettre à tous les enfants, même les analphabètes à bien classer leur linge, j'ai brodé les noms des couleurs dans les couleurs adéquates.





Vous imaginez aisément que ce système n'a jamais fonctionné. J'ai le sentiment d'avoir 7 daltoniens à la maison. Ils mélangent allègrement toutes les couleurs, jettent leur pull dans le linge à bouillir, mettent le polo bleu marine dans le blanc (peut-être parce que l'étiquette est blanche, il y a des mystères qui resteront toujours mystérieux), imaginent que les chaussettes blanches peuvent être lavées avec les vêtements rouges...

Si encore ils remplissaient les sacs de façon systématique : Tant qu'à tout mélanger, si un sac est plein, ils pourraient déposer leur linge dans le sac suivant. Et bien non : c'est invariablement le sac du linge foncé qui déborde, parce qu'il a le mérite d'être le plus près de la porte. C'est un argument.

Et si encore on évitait le linge qui traîne sur le sol. Et bien non, même ceci ne me sera pas épargné, je retrouve fréquemment du linge par terre, mais comme il est sale, il ne faut pas que je m'offusque... paraît-il...

Alors me direz-vous, pourquoi vous donner ici une idée de rangement qui ne fonctionne pas ?
Parce que, comme toutes les mères de famille, j'imagine que chez les autres tout marche mieux, sinon carrément bien : les enfants des autres ne crient pas, ne se disputent pas, sont obéissants, sont imprégnés d'ordre, et ils se souviennent de la façon de trier le linge.



12 commentaires:

  1. C'est rassurant de voir que c'est pareil chez tout le monde ! Et j'en viens même à me demander si plus on organise moins ils s'organisent...

    RépondreSupprimer
  2. Ahahah, au moins, c'est joli dans ta salle de bain ! La seule choses que j'ai obtenu, c'est qu'ils vident leurs poches avant lavage, et encore, sous la menace ...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai renoncé complètement au "pré-tri" par les enfants... Donc déjà si le linge arrive jusqu'au bac à linge sale, je trouve ça bien ! Il y a donc un bac en haut et un en bas, ça augmente les chances que le linge sale en trouve le chemin "tout seul"... Après, je fais un tri rapide pour ne prendre que ce que je souhaite laver, et hop... Mais je ne trie pas beaucoup en fait ! Je fais des lessives de "foncé", des de "linge de maison", des de "kimonos" et des de "tout le reste" ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai renoncé complètement au "pré-tri" par les enfants... Donc déjà si le linge arrive jusqu'au bac à linge sale, je trouve ça bien ! Il y a donc un bac en haut et un en bas, ça augmente les chances que le linge sale en trouve le chemin "tout seul"... Après, je fais un tri rapide pour ne prendre que ce que je souhaite laver, et hop... Mais je ne trie pas beaucoup en fait ! Je fais des lessives de "foncé", des de "linge de maison", des de "kimonos" et des de "tout le reste" ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Chère Alphonsine !! qu'il est doux et rassurant de vous lire... même topo ici.. pour un nombre d'enfant similaire ou presque... je suis ravie quand le linge arrive jusqu'à la corbeille et je fais le tri moi même.. mais ces sacs sont vraiment sympas... c'est une bien jolie réalisation ! alors félicitations.. même si ça ne marche pas ! belle journée

    RépondreSupprimer
  6. Impossible pour les miens de trier , je leur demande juste de mettre le linge sale dans la panière de la salle de bain, et j'en retrouve TOUJOURS par terre!! De toutes façons, ils ne trient déjà pas leurs jouets, alors le linge ... En tous cas, belle tentative!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai très honte, mais je fais partie de ces enfants qui à qui il arrive de laisser du linge sale à leur maman avec la corvée de tri en plus...

    Mais pour ma défense, il n'y a qu'un seul panier à linge et pas aussi beau que les tiens !

    RépondreSupprimer
  8. C'est pourtant une bonne idée ! Les miens laissent tout traîner par terre. Dans les chambres, la salle de bain... Et si ça ne fonctionne pas étant petits, ça fonctionnera lorsqu'ils auront quitté le foyer pour voler de leurs propres ailes...Espoir, espoir, lorsque tu nous tient !!!!

    RépondreSupprimer
  9. Je te rassure, ici ils n'ont pas compris le tri du linge, tu vois tu n'es pas la seule !!!

    bizz
    manue :))

    RépondreSupprimer
  10. Chez nous 3 bacs selon températures de lavage et ...depuis qu'ils se sont retrouvés avec des slips roses pour mes hommes ou des tee shirt 4 ans pour ma fille de 19 ans, ils trient!!! Moi, je refuse de passer derrière, quitte à laver des écouteurs restés dans les poches!

    RépondreSupprimer
  11. Houlàlà, moi aussi j'ai renoncé depuis longtemps au tri sélectif!
    Un panier de linge sale en haut, un en bas. Et ne sera lavé que ce qui est DANS le panier; tant pis pour la-chemise-disco-du-samedi-soir, ou (plus grave!) pour le maillot/short/chaussettes du match de dimanche.
    Mais tes paniers de linge sont très chics et je me dis que si j'avais eu un système aussi coloré, j'aurais peut-être (!) réussi à leur faire comprendre le principe du tri... Bah quoi on peut rêver!

    RépondreSupprimer
  12. Et oui, on ne vit pas dans des familles de "romans", mais bien dans le réel... et c'est chez tout le monde pareil !
    Par contre, ici ça trie.... mais j'ai simplifié les choses> un bac "blanc"(blanc, couleurs pastel, couleurs claires) et un bac "noir"(rouge, bleu marine, noir, etc...).
    Mais encore faut-il que le bac du 1er étage arrive jusqu'à la buanderie... Ca comprend assez vite le principe quand ça se lève et que ça crie "j'ai plus de petites culottes" ou "j'ai plus de pantalons propres", et moi de les regarder d'un air détaché " et moi je n'ai pas de bac rempli de linge sale, donc pas de lessive à faire, débrouiller vous!" (avec un petit sourire en coin, gnark gnark gnark, la mère de famille nombreuse a un coté sadique et bourrée d'auto-satisfaction sur la necessité de son existence face à de vastes questions existentielles telles que "dois je remettre une culotte d'hier? beurk, c'est dégoutant!!!" attends ma chérie d'avoir du vomito bien collé dans la voiture ou des couches débordantes jusqu'au milieu du dos à changer, gnark gnark gnark)
    Après ça, ils n'oublient pas de vous offrir des M&M's pour votre anniversaire....

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.