Des nœuds dans mon fil

jeudi 8 décembre 2016

Journée sans faim

Aujourd'hui, 8 décembre, nous avions congé pour la fête de l'Immaculée Conception. J'ai proposé à mes trois garçons une sortie près de Luzern, à la Glaci à Hergiswill. Nous y avions été il y a une dizaine d'années, et nous avions gardé un excellent souvenir de la visite de l'entreprise de verre (soufflage et moulage de verre que nous pouvions admirer depuis une tribune), les jeux de verre qui faisaient suite, le labyrinthe en verre, je pensais en outre leur proposer de souffler leur propre boule de Noel en verre, le tout au bord du lac des quatre cantons au pieds de sommets splendides.
 
La journée s'annonçait prometteuse, puisque le soleil s'était invité à nos festivités. Premier petit couac : je n'arrivais plus à utiliser mon lave-vitre, et le pare-brise devenait de kilomètre en kilomètre un peu plus opaque. Nous avons fait une pause pour acheter du produit adéquat, mais après avoir rempli le réservoir, le jet ne fusait toujours pas. Nous avons nettoyé la vitre et sommes repartis plein d'allégresse. Nous avons fait plusieurs pauses nettoyage avant d'arriver à destination. A Hergiswill, j'ai garé la voiture en plein soleil, espérant faire fondre le méchant glaçon qui osait obturer l'ouverture.

La deuxième déconvenue est arrivée assez vite, dès notre arrivée en fait. Nous avons découvert que le canton de Fribourg n'était pas le seul à honorer l'Immaculée Conception. L'entreprise était donc fermée. Par contre, nous avons pu voir le magasin, j'en ai profité pour demander à la vendeuse par quelle activité je pourrais remplacer la visite prévue. Elle m'a conseillé le musée suisse des transports.

Dix-sept minutes plus tard, nous étions garés (au soleil), il était midi. Quel musée... j'ai déjà visité des centaines de musée, je crois bien que c'est le plus beau que j'ai jamais vu. Il est organisé pour permettre aux familles, quel que soit l'âge de ses membres, de profiter pleinement de la journée. Un bâtiment consacré aux trains (vieux, neufs, cabine de conduite du train qui va passer sous le Gothard, explication des travaux, trains à crémaillères...), une cour sur laquelle un plan d'eau permet de faire du pédalo, un bâtiment consacré aux voitures, un autre aux bateaux et le dernier à l'aviation. Partout des petits jeux pour petits en bois, des jeux pour plus grands et même pour très grands. Rien de virtuel, presque pas de films, uniquement des choses à voir, à toucher et à manipuler. Du bonheur.

Nous sommes repartis le cœur en joie peu avant la fermeture. J'ai découvert une voiture fonctionnelle, la glace avait fondu et j'ai pu actionner le lave-vitre à l'infini. C'est du bonheur. Si.

Bref une belle journée qui s'est terminée par une montagnes de crêpes, nous n'avions pas pris la peine de déjeuner, nous nous sommes rattrapés au dîner !

 

3 commentaires:

  1. Je suis une ancienne élève des Ursulines, mais je ne me souviens pas avoir célébré la fête de l'Immaculée Conception qui n'est pas chômée en France. Il y a déjà tant de journées chômées !
    Est-ce toi qui m'a appris qu'autrefois les sapins de Noël étaient garnis de pommes et qu'une année, les pommes étant rares, des verriers vosgiens avaient eu l'idée de souffler des boules de verre pour les remplacer ?

    RépondreSupprimer
  2. Bref, c'était la journée des transports ! C'est bien quand les musées sont adaptés à tous les âges.

    RépondreSupprimer
  3. ça ne se fête pas non plus dans notre Flandre catholique...
    belle journée et c'est bien attirant ce musée, on dirait!

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.