Des nœuds dans mon fil

mardi 20 septembre 2011

Résoudre l'équation : plusieurs enfants, même pointure

Quand on a plusieurs enfants, on cherche vite comment ne pas tomber dans des guerres intestines qui consistent à lutter jusqu’à la mort pour avoir ses sous-vêtements rien qu’à soi.

Pour commencer, il faut être vigilant à l’achat : je dois veiller avec conscience à ce que les étiquettes des slips soient indélébiles. Si la taille est brodée et non imprimée, j’achète. Sinon, je laisse. Les chaussettes aussi peuvent comporter la taille. En général, elle est indiquée sur la plante des pieds, et reste visible même après de nombreux lavages. Il suffit alors de se souvenir que tel enfant a des culottes 10 ans et des chaussettes 35-39, et le tour est joué.

Ce procédé m’a longtemps donné satisfaction, mais un jour j’ai été lassée de devoir regarder chaque étiquette avant d’étendre les slips (j’ai choisi un séchoir à étages, et chaque enfant a un secteur. Il me suffit d’étendre les sous-vêtements dans leur secteur, et je trouve qu’ensuite le rangement se fait plus rapidement, puisque chacun est responsable de son secteur et que je reconnais immédiatement le négligent). J’ai donc choisi une couleur de slip par taille. Les rayés bleus-blancs sont de taille 10 ans, les rayés rouges et blanc pour les 12 ans, les rayés bleu marine-blanc pour les 14 ans…





Mais voilà, les enfants grandissent, leurs pieds également, et bientôt ils ont la même pointure, ou la même tranche de pointure. C’est ainsi que les chaussettes 40-44 peuvent aller à des enfants différents. J’ai trouvé une solution qui consiste à choisir une couleur par enfant. Noire pour l’un, bleue pour l’autre.



Le seul souci se pose à l’achat : il faut veiller à ce qu’il y ait des lots de chaussettes noires et des lots de chaussettes bleues. Quoique… il est possible également de prendre des lots qui comprennent à la fois des chaussettes bleues et des chaussettes noires. Il suffit ensuite de séparer les lots et de les recomposer à son choix ! Mais attention : il ne faut pas acheter de lot de chaussettes tricolores, parce qu’on ne sait pas à qui attribuer les grises !

Mais que faire lorsqu’un enfant rentre de l’école en se plaignant de ce que les copains se sont moqués de lui : ils croyaient qu’il ne changeait jamais de chaussettes !


6 commentaires:

  1. Je suis écroulée de rire ... Pauvre petit chou...

    RépondreSupprimer
  2. pauvre petit..
    ici je lave,je plie.;chacun récupère les siens...

    RépondreSupprimer
  3. Quelle organisation, je suis admirative! Tu peux peut-être trouver des chaussettes monochrome mais à dessins différents pour "changer": le lundi les losanges, le mardi les ronds, le mercredi les rayures...ainsi chacun garde sa couleur mais les chaussettes ne sont plus uniformes. Je reconnais que c'est compliqué mais pour un chagrin d'enfant...

    RépondreSupprimer
  4. Quelqu'un de ma connaissance écrivait l'initiale de chaque enfant sous la plante du pied avec un marqueur indélébile. Ca marchait mais ce n'était pas le top de l'élégance...
    Pour ma part, j'ai adopté le tout petit point (deux trois allers-retours zigzag serré à la machine) sur l'élastique des culottes et des chaussettes. Chacun sa couleur, la même que pour les serviettes de table d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
  5. Gros prob...L'aîné chausse la même pointure que son pôpa et le papa râle parcequ'il retrouve ses chaussettes trouées par l'aîné.
    Bon. C'est vrai que l'enchaînement "turlupinade"-"maquée" laisse rêveur....Mais ça fait aussi.Je te rassure, fidèle à l'Hom, fidèle au mac, fidèle au poste!

    RépondreSupprimer
  6. Wow... meme technique pour l'homme ici, pourtant tout seul, qui perd aussi beaucoup ses chaussettes. Maintenant qu'elles sont toutes pareilles, j'ai plus de chance de retrouver une paire.

    Par contre, les filles, l'horreur!!!!

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.