Des nœuds dans mon fil

samedi 10 septembre 2011

Ce qui se passe là-bas

A une certaine époque, pas si lointaine, ça se passait ici, et comme ça. Vous notez qu'il n'y a pas grand chose de changé, à part l'eau courante et l'isolation. Pour le reste, tout y est, l'emplacement, la lumière, la porte et sa clef, et ... le plus important ... le journal.

A cette époque, les gens étaient écolos : ils se servaient doublement de la feuille de journal : d'abord pour la lire, ensuite pour autre chose. La lecture devait être bien rapide en hiver, le froid ne permettant pas la lecture de longs romans.






De nos jours, les choses n'ont guère évolué, et à l'exception des mères de famille qui n'ont pas le temps d'y lire, (il y a toujours un enfant qui vient tambouriner à la porte précisemment à ce moment), tout le reste de la famille y fait des séjours incroyablement longs.

Devant cet état de fait incontournable, et bien qu'à une époque de notre vie nous n'en ayons eu qu'un seul pour huit, après avoir essayé en vain de limiter la durée du séjour dans ce lieu, j'ai décidé qu'il deviendrait un lieu de culture.

J'ai tenté bien des choses : les tables de multiplication, le morse, le catéchisme (les enfants m'ont dit que ce n'était pas un lieu digne du catéchisme. Je leur ai répliqué que c'était le lieu où sainte Thérèse d'Avila priait le mieux), les livres de morale, rien n'y a fait.

Un jour, revenant d'Emmaüs avec un plein sac de livres, Albert m'a dit : "Oh, ce sont des lectures de toilette". J'avais ramené des "Life" sur toute une série de sujets : la Rome antique, les vertébrés, la terre, la Grèce, etc...

A présent, chez Alphonsine, les murs sont nus, sauf l'horloge qui marque les secondes, mais l'étagère est pleine.



Albert s'est attribué le titre de "responsable en chef de la lecture des toilettes", et remplit sa tâche avec le plus grand sérieux.

Parfois, à table, il demande : "Est-ce que tout le monde a lu les livres sur les serpents, la Suisse, et l'Australie ? Oui ? Je peux les changer ?" Mais progressivement, les livres ont pris toute la place, ce qui allège le travail d'Albert.

Les enfants vont-ils devenir savants ???



7 commentaires:

  1. Donc le plus érudit au final est celui qui a le meilleur transit ??
    En tout cas j'ai bien rigolé, merci Alphonsine !
    Et d'ailleurs, et fort-à-propos, j'attends tes fiches bristol avec impatience !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Un minuteur en lieu et place de l'hologe serait-il envisageable....histoire que chacun puisse lire au moins 1 chapître/jour?

    RépondreSupprimer
  3. Désolée, je ne cherchais pas à être anonyme, j'ai juste eu un peu de mal avec la sélection de profil!!!....Maman Crevette

    RépondreSupprimer
  4. Notre troisième a appris les capitales de tous les pays du monde (si si, tous ! on a testé !)grâce à un planisphère offert par Médecins du monde qui nous servait à cacher un mur très abîmé quand nous étions à Paris... on s'est demandé pendant des semaines pourquoi elle restait si longtemps enfermée dans cet espace clos !!!
    tu crois que les candidats de Questions pour un champion se préparent là ???

    RépondreSupprimer
  5. Il fut un temps où j'entendais mon beau-frère se " bidonner" aux toilettes jusqu'au jour où ayant besoin d'y aller, j'ai constaté que tous ses "Gaston Lagaffe" s'y trouvaient !...

    RépondreSupprimer
  6. Ah, non, chez nous on abrège. La seule publication dans mes wawa, c'est " prière de tirer la chasse".....Y'en a qui ne savent pas encore....Je devrais ajouter "prière de bien viser"...Pas de bouquin ni de revues, et de toutes façons ils s'en chargent. Ce qui engendre des problèmes triviaux parfois; "Qui a pissé sur mon bouquin!!!!????"...Ah bah mon p'tit gars, ça t'apprendra à ranger. Ce qui traîne par terre dans les commodités est en danger! Sûr!!
    Merci Alphonsine!

    RépondreSupprimer
  7. les colopathes sont donc tous cultivés ...eux
    (je n'arrive pas à publier avec une sélection de profil, désolée)
    sissi

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.