Des nœuds dans mon fil

samedi 17 septembre 2011

Mon lave-linge a de l'appétit



Depuis que j'ai mon lave-linge (Bosch comme le précédent), cela fait environ 10 ans, j'ai des problèmes insurmontables avec mes chaussettes. Mon lave-linge est si vorace qu'il les mange. Si, si, je vous assure : j'enfourne mon linge, et je sors des chaussettes qui ne font plus la paire.


Lorsque je contemple mon séchoir, j'aperçois des chaussettes pour unijambistes, qui sèchent au vent provoqué par les courses poursuites de petits camions dans le couloir. Mais je m'éloigne de mon sujet.


Le plus drôle, c'est qu'elles doivent être peu comestibles, parce que, de façon tout à fait incontrôlée, mon lave-linge en recrache une série de temps en temps. Je passe alors 1/2 heure à les réassortir avec les pièces uniques que je stocke dans un carton. Mais c'est bien ça mon problème, dans mon carton, il y a les "unijambistes provisoires" qui cotoyent les "unijambistes définitives".


Bien sûr, me direz-vous, c'est de ma faute, je ne vide pas bien mon lave-linge. Détrompez-vous, je regarde, je scrute, je passe la main, dans les recoins les plus profonds, les plus cachés du tambour. Rien n'y fait, il avale, il avale, il avale encore et toujours... et régurgite de façon sporadique.


J'ai pu constater un lien de causalité très, très surprenant : lorsque je tire le grand tiroir de dessous le lit des enfants et que je les fais nettoyer leur chambre, miracle, le lendemain, le lave-linge me sort 6 ou 7 (voire plus) pièces uniques que je peux réassortir. Incroyable, non ?


Et le pire, c'est que mon lave-linge ne mange que les chaussettes, jamais de maillot de corps, ni de petite culotte. Non, toujours des chaussettes.


Mon lave-linge a commencé à les manger à l'arrivée du quatrième enfant, jamais avant... A présent, je pense que c'est de la contestation, une manifestation que dis-je, une révolution, il refuse de laver 100 chaussettes par semaine. Et si seulement il remettait à l'endroit ces 100 chaussettes... mais ceci est une autre histoire...


7 commentaires:

  1. j'ai aussi un petit panier !
    sinon, simple : les grandes, à Papa, les moyennes (l'hiver) à Maman, les petites, aux garçons ! (gros avantage, ils n'ont qu'une pointure de différence !) (et je n'en ai que deux)

    RépondreSupprimer
  2. 100 chaussettes.... Je suis ahurie par le nombre. Et pourtant, j'ai fait le calcul, 8 personnes à la maison, pas d'unijambiste, 16 par jour donc ! et 7 jours par semaine. A moins que le dimanche, tout le monde soit à pied nu ! Et moi qui pensais que ma machine était tout aussi gourmande que la tienne...
    Mais, mais, nous ne sommes pas 8, nous sommes exactement la moitié. soit 50 chaussettes par semaine... pffff.... Bon, je vais porter mes chaussures à pied-nu !

    RépondreSupprimer
  3. Dans toutes les familles nombreuses, le problème doit être le même; mon frère ( qui fait les lessives lui-même) a résolu le problème: il achète une seule sorte de chaussettes par personne. Ainsi, plus d'unijambiste de longue durée!

    RépondreSupprimer
  4. Ne porter de chaussettes qu'en dernier recours ? Non, vraiment pas ?

    RépondreSupprimer
  5. si c'est le problème de la machine, tu sais ce qu'il te reste à faire ???
    Nan ça te tente pas de jouer la mère Denis ???

    RépondreSupprimer
  6. tu as raison pour le chiffre 4.;depuis que seulement 3 garçons à la maison..plus de solitaires..;étrange

    RépondreSupprimer
  7. bizarre, nous on est QUE 5 donc que 3 enfants et j,ai deux paniers d'unijambistes...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.