Des nœuds dans mon fil

jeudi 2 octobre 2014

L'heure, c'est l'heure

Dès son premier cours, un de nos professeurs nous a rappelé fermement : "Ici, vous êtes en Suisse, et il vous faudra vous inculturer. C'est un français qui vous parle. En France, on dit que l'exactitude est le privilège des rois. Ici, c'est le privilège de tout le monde. Donc, à partir de la semaine prochaine, je n'accepterai plus aucun retard. Celui qui sera en retard attendra l'inter-cours pour entrer dans la salle."
 
Etrangement, il n'y a plus eu de retard au cours suivant !
 
Ici, les cours durent 45 minutes. Exactement. Cela veut dire que les étudiants sont en place 5 minutes avant le début du cours (sauf les retardataires), qu'ils ont ouvert leur ordinateur, ou préparé leurs feuilles et leur stylo. Le prof de son côté a posé son cours sur son pupitre et relit ses notes. Il commence dès que sonne le quart à l'église du quartier. Il s'arrête à l'heure pile pour 1/4 d'heure de pause.
 
Ce rythme m'a étonnée, emballée, et je m'y suis habituée sans aucune difficulté. On profite pleinement du cours, la longue pause détend largement et permet de reprendre sans fatigue la suite du programme. Je suis devenue une inconditionnelle, que dis-je, une adepte de la durée de cours de 45 minutes !
 
 
 
 

7 commentaires:

  1. Merci pour tous ces détails sur la manière suisse de faire cours (court !). Voir ce qui se passe ailleurs, ça donne toujours des idées !

    RépondreSupprimer
  2. Je pense effectivement que s'il est tenu, ce rythme là est le meilleur. De toutes manières quantd j'étais prof, c'était officiellement des heures de cours, mais on ne les faisait jamais, à cause des retards, des questions, d'un videoprojecteur qui ne fonctionne pas etc...
    J'aime cette exactitude suisse

    RépondreSupprimer
  3. Hem... en France, on guillotine les rois (parce qu'ils étaient ponctuels?) et on prend des quarts d'heure "de courtoisie". Courtoisie pour qui ? jamais compris.
    Encore une fois (tu vas trouver que je me répète), la Suisse est décidément un pays fait pour moi.
    Petit bémol : la pause toute les heures, pour moi c'est trop fréquent, je suis plus efficace quand je travaille deux heures de suite que quand je hache le temps de travail en deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pause tous les 3/4 d'heure, c'est super. A aucun moment tu espères voir arriver la fin du cours : elle arrive avant que tu n'y penses !
      Par contre, lorsque je travaille seule, je suis comme toi : des séances de 2 heures passent trop vite !

      Supprimer
  4. Que du bon décidément. Et c'est vrai qu'il n'y a rien de plus agaçant que les gens en retard.
    D'un autre côté les Suisses sont réputés dans le monde entier pour la qualité de leurs montres... ne manqueraient plus que ça qu'ils ne soient pas à l'heure !!!

    PS : j'ai bien reçu le paquet. Merci !

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que 45 minutes de vrai cours, on ne doit pas y être avec des séquences de 55 minutes en France entre les retards, l'appel, le réglage du vidéo projecteur et/ou le démarrage de l'ordinateur...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime être en avance. Pas juste à l'heure. Histoire de ne pas m'énerver. Remarque, certains ne s'énervent pas du tout alors qu'ils arrivent après tout le monde....voire même qu'on les attend pour commencer... ca leur ferait du bien de faire un tour en Suisse et de devoir attendre l'inter-cours pour pouvoir enfin rentrer en cours....Ca leur apprendrait à respecter l'heure et.... les autres par la même occasion !
    Pour ce qui est des cours de 45 min, je crois que je serais comme toi, ça me plairait forcément !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.