Des nœuds dans mon fil

samedi 21 septembre 2013

Gruyère


Ce mot évoque à tous quelque chose, en général plutôt un morceau de plastique comestible qui peut exister sous la forme râpée, cette fois comestible à chaud, mais toujours avec la même notion de plastique.

A tous ceux qui me comprennent, je propose de poursuivre leur lecture de ce brillant article. 

Je reviens de Gruyère. Pas d'un trou de ce fromage qui n'en a pas, mais du village qui a donné son nom à ce fromage tellement bon qu'on dévalise la laiterie du coin (quand on sait où acheter ce fromage, on ne se lasse pas d'en goûter toutes ses saveurs). Lorsque j'ai vu apparaître Gruyère dans mon pare-brise, au son d'une musique d'Ennio Moriconne, j'ai bien cru que je ne m'en remettrais jamais tellement c'était beau.

Le petit train qui mène à Gruyère. Nous étions en voiture, mais j'aime ce train.






Le château

Nous avions projeté de visiter le musée. Le site internet était plein de promesses : vous pourrez toucher, sentir, goûter, comprendre et apprendre tout ce qu'il faut savoir sur la fabrication du gruyère. 

C'est donc pleins d'espoir que nous avons franchi les portes du musée, payé notre droit d'entrée, pour découvrir un espace restreint dont le seul intérêt réside dans les grandes baies vitrées installées au-dessus de l'espace de fabrication du fromage. A l'heure où nous sommes arrivés, il n'y avait que des cuves vides et des moules fermés qui laissaient échapper leur petit lait. Rien de bien passionnant. Internet nous aurait donné plus d'informations. Oui, mais.... nous n'aurions pas eu ces si jolis et si appétissants billets d'entrée : une barquette contenant trois morceaux de gruyère à des maturités différentes pour pouvoir goûter le fromage à différents stades : 6 mois, 8 mois et 10 mois. 

Moi je préfère le gruyère de deux ans d'âge...



16 commentaires:

  1. Quand je pense qu'ici, en Angleterre, on carbure au cheddar!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors à quand un article sur le délicieux cheddar fermier ???!!!

      Supprimer
    2. J'ai posté un message sous un de tes articles, mais mon message est parti dans les spams... Peux-tu le retrouver dans ton tableau de bord, sous commentaires, puis spams, et me mettre en "désirable" ???

      Supprimer
  2. Heureusement que le village valait le coup d'oeil !
    Du vrai gruyère? je ne crois pas en avoir déjà savouré

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous apprécions particulièrement le gruyère de 24 mois de maturité ! Il explose les papilles !

      Supprimer
  3. Je ne suis pas très musée en fait. Souvent le côté immobile me déplaît. Je ne suis pas très surprise que tu n'aies pas trouvé cela passionnant. Mais ton enthousiasme fromager est réjouissant

    RépondreSupprimer
  4. Si déjà le paysage valait le coup d'oeil et que le fromage était bon, c'est mieux que rien ;-)
    C'est sûr qu'un vrai gruyère, c'est quelque chose ! Et les meules sont impressionnantes !

    RépondreSupprimer
  5. Ici on tourne au Beaufort.
    Je ne connaissais pas Gruyère, c'est très joli.

    RépondreSupprimer
  6. Le village a l'air magnifique, mais c'est déjà l'automne chez toi ??? :-)
    La Suisse est vraiment le pays du fromage, je ne me lassais pas de trainer au rayon fromage lors de mes visites (et aussi à celui du chocolat ...).

    RépondreSupprimer
  7. Très joli village, effectivement, et très beau gruyère sous plastique, à le voir on devine qu'il est bon !

    RépondreSupprimer
  8. Ben viens faire un tour aux States et crois-moi, tu seras contente de ton musée du fromage !!! C'est de la torture de nous montrer cette belle grosse meule !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonemine, tu me déçois, croyais-tu vraiment que je voulais te rendre jalouse ? C'est une meule en papier mâché pour la décoration. Je me suis bien gardée de prendre en photo la vitrine des fromages proposés dans le magasin du musée ! Mais qu'ils étaient appétissants.
      Et en plus, ici, il y a des distributeurs automatiques de fromage. Une envie de fondue à minuit ? Hop, un tour au distributeur, et à minuit et demie on passe à table !

      Supprimer
    2. Ben tu vois, je me suis fait berner, tellement plus l'habitude de voir du VRAI fromage ! en tout cas elle est bien faite cette fausse meule !
      Et nous si on a un p'tit creux à minuit, c'est pas fondue, c'est hamburger évidemment !
      Profitez-en en tout cas !

      Supprimer
  9. Un (heureusement) de ceux qu'on trouve ici! Je n'ai jamais compris pourquoi les francais appelle gruyere le fromage à trous... Donc, pour ceux qui cherchent encore, on trouve du VRAI gruyère chez Costc* (une chaine de supermarché en gros, présente dans toute l'amérique du nord).
    HAN, je veux une machine distributrice ici moi!!!!

    RépondreSupprimer
  10. Voilà la Suisse comme je l'aime !
    je me souviens d'un petit train qui grimpait sur la montagne tout doucement, avec une crémaillère... C'était tout joli, et il me paraissait bien courageux ce petit train ! (oui, j'avais moins de 10 ans quand même !)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.