Des nœuds dans mon fil

mardi 3 septembre 2013

Et maintenant ?

Tirons un trait sur ces vacances scandaleuses (CLIC). Dans l'absolu, c'est vite dit. En réalité, ne nous leurrons pas, nous avons été très marqués par cet accident. Un mois s'est écoulé, et nous nous remettons doucement. Monsieur Alphonse a toujours son attelle au bras, et récupère lentement, même si le chirurgien trouve qu'au contraire les choses avancent plutôt vite.

Nos cauchemars faits d'accidents de bateaux, de voitures, de crashs d'avions, laissent place à des rêves pénibles. Je cite ici Ambroise qui seul sait mettre les mots exacts sur les situations : "... et moi j'ai fait un rêve tellement compliqué que je n'y ai rien compris !"

Nous avons conscience que nous sommes des miraculés. Quelle sensation étrange de recevoir la vie pour la deuxième fois.

Je n'arrive plus à lire. Les enfants m'ont mis "Jurassic Park" et "Fantômas" dans les mains, mais je les ai reposés : "Ces livres sont fades, ma vie est autrement plus trépidante que ces romans".

J'ai regardé "Rebelle" avec les enfants, et ils riaient de me voir sauter dans mon fauteuil à l'apparition de l'ours. J'ai passé mon temps, crispée sur mon fauteuil, angoissée à l'idée de ce qui pouvait arriver à la reine, et j'ai sursauté à chaque action un peu mouvementée. Donc, exit les films.

Je lis des livres de cuisine : c'est reposant. Mais je ne peux mettre en pratique les recettes qui m’intéressent, n'ayant qu'une plaque pour cuisiner. Vous vous souvenez (ICI) que mon four a pris feu.

Je lis des revues instructives. Au moins dans ces textes, il n'y a pas d'accident, pas d'aléa, pas de stress. Et puis, Monsieur Alphonse a été ébahi de me voir avec une bande dessinée entre les mains... Astérix est bien un peu violent avec toutes les batailles, mais comme je les connais par coeur, il n'y a plus d'effet de surprise !

Je tourne donc la page de cet événement  Et pour celles qui s'interrogent : nous avons envie de repartir et d'entrer à Venise par voie de mer. Pour commencer, Monsieur Alphonse doit retrouver l'usage entier de son bras. Ensuite, nous ferons de la voile sur des lacs, par petites touches : quelques heures pour commencer, ceci pour rendre confiance à Augustin qui est le seul à ne plus vouloir monter dans un bateau.

En attendant, je prépare d'autres billets sur notre nouvelle vie. Actuellement, elle est un peu plus calme, ce qui me convient parfaitement.

@ très vite !


24 commentaires:

  1. J'allais te conseiller de lire Elisabeth Goudge, mais d'une part tu connais probablement, et d'autre pas, je pense qu'en effet, les livres de couture, de cuisine et autres bricolage ne sont pas une mauvaise idée.
    J'aime bien ton expression "recevoir la vie une deuxième fois" c'est tout à fait cela. je pense qu'on ne voit plus les choses de la même façon après.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis toute retournée par vos aventures et je comprends tout à fait ton stress d'aujourd'hui...
    En espérant que cet état ne dure pas, ni pour toi, ni pour ta famille...
    Affectueusement,

    RépondreSupprimer
  3. Votre choc est plus que palpable !
    Je ne sais pas si mon idée est bonne, mais je vous la donne !
    Avant de vous endormir, mettez en image ce foutu traumatisme et refuser en les cauchemars !
    En gros, mettez à la porte du sommeil, tous ces événements traumatisants.
    Je parle par expérience pour éviter les cauchemars (pas du traumatisme car je n'en ai pas vécu de semblable).
    Ma chère Madame Alphonsine , je vous souhaite à vous et toute votre belle grande famille, une restauration complète !

    RépondreSupprimer
  4. Oui, retournez vite sur l'eau, ce serait dommage qu'un seul cinglé (il n'y en a pas tant) vous prive de ce plaisir...

    RépondreSupprimer
  5. Il va vous falloir du temps pour réussir à ne plus y penser tout le temps mais ça viendra et certainement qu'une expérience positive de navigation ne pourra qu'être bénéfique.. Je pense bien à vous tous...

    RépondreSupprimer
  6. dis donc , je n'ai pas vu le message du four en feu , ou qui explose??
    avant de me coucher j'adore regarder la chaine cuisine TV , pas de guerre , pas de voyous, pas de drame , car ils ne passent même pas les ratés en cuisine , il doit bien y en avoir aussi ? non?
    je pense bien à vous dans votre belle suisse , rien que les billets de banque sont gais :)quand on en a!
    sissi

    RépondreSupprimer
  7. Ton énérgie et ta capacité à positiver sont édifiantes !
    Merci Alphonsine de partager et bravo pour ta belle humeur malgré les épreuves.

    Je me rends compte que je ne t'ai pas répondu pour les pinces à chaussettes, j'ai investi dans 5 pinces par personnes, mais j'envisage de doubler la dose. Car je ne peux faire de machine tous les jours quand je travaille.

    cet été les pinces à chaussettes, ont fait pinces à culotte : une couleur par famille et fini les sempiternels : hé frangine " petit bateau bleu 6 ans, c'est à toi ou c'est à moi? " " attends, j'en ai apporté deux je les ai , donc c'est à toi, et la verte avec le pirate en 3 ans, c'est à Marie, ou c'est à toi? "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les explications des pinces à chaussettes... et à culotte ! C'est une bonne idée lorsqu'il y a une tribu !

      Supprimer
  8. On veut préserver l'intimité de ses vacances en fermant le temps de l'été les pages blogs…. Et on se retrouve bête et lâche à la rentrée de n'avoir pas même soupçonné le quart de la moitié de ce qui t'arrivait ! Je reste soufflée par ce récit !!
    J'imagine qu'il va y avoir un procès pour punir cet inconscient ?!!
    …Ce cauchemar n'est pas prêt de s'effacer :(
    Je sais que vous savez prendre les choses avec force et philosophie. Votre famille unie ne cessera jamais d'être un bouclier et un onguent autrement plus efficace que la haine et le dédain . Tout de même. Vous m'épatez tous. Oui. Vous êtes des miraculés. Aucun doute…. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  9. Sinon, une petite dose de chocolat suisse ?
    J'admire votre résolution de reprendre la mer un jour. J'en attends le récit aussi paisible, cette fois, qu'une mer d'huile !

    RépondreSupprimer
  10. Allez Alphonsine, tu vas trouver un bon bouquin qui te fera oublier...Quand je suis stressée ou fatiguée, je lis du Janine Boissard, c'est très distrayant et facile. Quant au four, tu pourrais t'offrir un mini four si la location meublée doit durer, ce n'est pas très cher et te connaissant, vite rentabilisé ! (Peut-être même remboursé par la sécu comme anti-cauchemars...hihi !) Ne t'inquiète pas, la vie va reprendre son cours, et les petits tracas quotidiens vont envahir doucement et avec délice ton esprit( petits les tracas, hein ?)Moi qui ai eu un accident de voiture en tant que passagère, les cauchemars se sont arrêtés assez vite. Notre mémoire est sélective et doit chasser les mauvais souvenirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai récupéré le mini-four chez ma fille, elle n'en avait plus besoin. Heureusement ! Et nous avons investi dans un grill de jardin pour faire des grillades. En été c'est moins compliqué avec les salades...

      Supprimer
  11. Tu penses déjà à reprendre la mer ! Bravo ! Avec un traumatisme pareil encore bien palpable aujourd'hui ,j'en serais bien incapable...
    Allez zou les mauvais cauchemars, dehors les sursauts de stress, petit à petit ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir.

    RépondreSupprimer
  12. Votre volonté de "reprendre la mer" force l'admiration. Je vous souhaite à tous des jours calmes et des nuits apaisantes.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Alphonsine,
    Je vous lis et vous réponds depuis mon lieu de vacances lorrain.
    J'ai eu deux très graves accidents de voiture et depuis le premier, dès que j'entends un bruit violent j'hurle. Si un jour vous entendez un bruit de freinage violent ou une table qui chute ou autre chose de bruyant et que vous entendez un hurlement qui le suit ça sera moi. :o)
    pokpok
    Chouchenn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que j'aurai l'occasion de vous rencontrer en d'autres circonstances, plus paisibles celles-ci !
      Bonnes vacances, profitez bien !

      Supprimer
    2. J'espère que j'aurai l'occasion de vous rencontrer en d'autres circonstances, plus paisibles celles-ci !
      Bonnes vacances, profitez bien !

      Supprimer
  14. Et bien, j'ai laissé de côté la blogosphère quelque temps, mais je m'aperçois que la terre a tourné sans moi.... Je t'envoie un immense rayon de soleil pour te réchauffer.

    RépondreSupprimer
  15. En cas de choc et de stress post-traumtique, les BD (rayons enfants) me font du bien. Distrayant, de l'humour, pas compliqué, pas violent (Boule et Bill, Yakari, Croco et fastefoude, éventuellement Natacha...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rares BD que je lis sont dans ta liste !

      Supprimer
  16. C'est incroyable de pouvoir raconter avec autant de détâchement toutes ces péripéties, tu as pris un sacré recul, chapeau !
    Bon courage à toute la famille pour "panser les plaies", on a hâte de découvrir votre nouvelle vie moins stressante ! (d'ailleurs j'avoue que j'ai du mal à suivre - blonde je suis -, vous allez habiter en meublé mais vous deviez aller dans une dépendance de château si je me souviens bien ... ).
    Et on vous souhaite" tout le bonheur du monde" lalala... pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Bonemine, tu as tout compris : nous habitons la dépendance meublée d'un château. Je prépare un article sur notre logement, il est assez intéressant. Nous sommes un peu comme des seigneurs désargentés, la particule en moins !!!

      Supprimer
  17. Rien de tels que les projets pour avancer... Yallah !

    RépondreSupprimer
  18. Une pause bien méritée avant de nouvelles aventures... que je vous souhaite quand même moins traumatisantes !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.