Des nœuds dans mon fil

mercredi 11 septembre 2013

Les trains et moi

J'aime prendre le train. J'aimais prendre le train à l'époque révolue où on prenait le train comme un bus : "Tiens, si je rentrais à la maison ? On se rendait à la gare après une journée de balade, et on prenait le premier train qui se présentait..." C'était si facile !

Désormais les progrès, la technique, le souhait de mieux servir le pauvre voyageur soumettent une pression inégalable sur ce même voyageur. En tout cas, je suis sous pression à partir du moment où je commande mes billets. D'abord sur le prix à payer. Ensuite, je me dis que tout retard est punissable immédiatement par l'impossibilité de se faire rembourser le billet, et l'obligation d'en racheter un autre pour le train suivant. Rédhibitoire .. Ne pas être en retard devient alors un leitmotiv... Quelle pression.

Et puis, il faut bien le dire, à l'époque où l'on pouvait voyager sans réservation, les trains étaient ponctuels. C'était le slogan de la SNCF "les trains français sont à l'heure". Ils avaient une reconnaissance mondiale sur ce point là. Les meilleurs.

Je déplore un peu que cette Société de transport n'ait pas eu à coeur de garder la primauté sur ses horaires. Certes, les trains ne partent jamais en avance, mais il y en a tant qui partent avec un retard conséquent.

Alors, si le seul but du voyage est de se déplacer d'un point à un autre, sans aucune contrainte de temps, il est possible de prendre le train. Dans le cas où une correspondance est prévue, il vaut mieux préserver son quota de temps, et choisir un horaire qui laisse une large marge de manoeuvre. Sinon, on vit son voyage comme sur un trampoline (voir ICI pour mon trajet estival).

Hier j'ai pris le train (j'étais restée dans notre maison pour y faire des confitures, et je devais rejoindre ma famille en Suisse). La veille, j'ai demandé à des voisins bien sympathiques s'ils pouvaient me déposer à la gare. "Bien entendu, mais sais-tu qu'il y a une annonce de grève ?" J'avais oublié ce détail... Après un coup d'oeil sur le site de la SNCF, j'ai été moyennement rassurée, mais il me semblait que le train que j'avais choisi devait rouler... Bon. Au fond, peu importe, je voyage avec Albert, il nous suffira d'emporter un pique-nique et un énorme livre au cas où nous resterions bloqués dans une gare en Alsace.

Le train est parti à l’heure, la correspondance était ponctuelle à Sélestat, nous avons changé de train sans encombre à Bâle, et à nouveau à Berne, et nous sommes arrivés à l’heure espérée à Fribourg ! Je suis assez étonnée d’avoir su dompter la SNCF en période de grève ! Et finalement elle pourrait être en grève plus souvent : au moins les trains qui circulent sont à l’heure !!!


15 commentaires:

  1. J'ai été également très étonnée que notre voyage vers la Bretagne se déroule sans encombres. Trois trains, trois correspondances, un changement de gare à Paris... j'y croyais moyennement, et pourtant tous (trains belges et trains français) étaient à l'heure ! Pareil pour le retour.
    Comme quoi... il y a des efforts que l'on peut souligner. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exceptionnel, et justement, il faut le souligner. Ca évite les généralisations du genre "les trains sont TOUJOURS en retard" !

      Supprimer
  2. Prenant le train quasilebt tous les jours, aller et retour, je constate hélas trop souvent des retards... pour rester correcte, je dirai juste "plusieurs fois par semaine" (sur 8 trajets, cela fait quand même une belle proportion ! )... Et il s'agit bien de TGV... (heureusement, j'ai la possibilité de changer facilement mon billet sur ces trajets quotidiens mais je le paie aussi... ! )

    RépondreSupprimer
  3. Ouf, tout est bien qui finit bien!!! Et à deux, c'est toujours mieux !

    RépondreSupprimer
  4. Parfait, j'adore ta dernière phrase "quand ils sont en grève, les trains qui circulent sont à l'heure". Moi je hais le train, je me sens enfermée, j'ai l'impression de suffoquer!!
    Des bises

    RépondreSupprimer
  5. Comme toi Alphonsine, j'aimais beaucoup prendre le train quand il suffisait de sauter dedans même au dernier moment, sans réservation et je l'ai fait très souvent lorsque j'étais étudiante et sans permis ni voiture. Maintenant cela me stresse ces réservations, ces billets à tarif variable et non remboursables etc...alors, je prends ma voiture et suis directement à destination et en général à heure prévue ! Avec le co-voiturage très en vogue chez les jeunes,leur rigidité et leurs tarifs et retards exagérés, la SNCF perd des clients ! Dommage aussi pour l'environnement !

    RépondreSupprimer
  6. Notre société de consommation et ces revers sont aussi passés chez la SNCF !
    Je vois que les livres sont un bien bon remède à garder sous la main en cas d'imprévu dans la famille d'Alphonsine.
    C'en est un pour moi aussi !

    RépondreSupprimer
  7. Pour moi, prendre le train est synonyme de départ en pension. Pendant sept ans j'ai pris le train régulièrement pour aller en internat... Curieusement, les grèves et retards avaient lieu sur le trajet du retour et les trains ont toujours été à l'heure pour mon arrivée au bahut !
    Même avec le recul je ne sais pas si je dois remercier la SNCF !!!
    Une chose est sûre c'est que je ne suis pas très à l'aise en train... des séquelles, sans doute.

    RépondreSupprimer
  8. Je prends note : désormais je ne voyagerai en train que les jours de grève. C'est dit !

    RépondreSupprimer
  9. tu me rends nostalgique.... ici je ne prends jamais le train!

    RépondreSupprimer
  10. Monsieur prend le train deux fois par semaine. Alors je suis bien placer pour confirmer que "train en retard" est (malheureusement) un pléonasme.
    Tu as remarqué, sur les panneaux d'affichage?
    "particularité : à l'heure"

    RépondreSupprimer
  11. ... argh! je voulais (devais) écrire : "bien placée"...
    Shame on me... ^^

    RépondreSupprimer
  12. Les grèves de train ne sont plus ce qu'elles étaient...

    RépondreSupprimer
  13. Voilà pourquoi les routes sont si encombrées l'été. Tout le monde prend sa voiture.... pfff...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.