Des nœuds dans mon fil

jeudi 26 septembre 2013

J'habite dans un meublé

Dans notre expérience familiale, pourtant bien riche avec nos multiples déménagements, nous n'avions pas encore testé la location d'un meublé. A présent que nous vivons dans ce mode d'habitation, nous nous rendons compte qu'il aurait été dommage de passer à côté de cette expérience.

Ce meublé nous a été proposé en dernier recours, pour aider à lutter contre la clochardisation d'une famille nombreuse : "Nous vous proposons une maison meublée pour une durée de 5 mois. Vous admirerez l'agencement vintage des années 70 et vous sortirez au plus tard le 31 décembre 2013 à 12 heures".

Nous admirons, nous profitons de la décoration vintage. Même plus, non seulement nous admirons le style année 70, mais nous pouvons affirmer avec force que la décoration est du plus pur style 1970 puisque rien n'a été refait depuis lors !

La moquette jaune moutarde ou vert olive aux murs, la moquette sèche et rêche marron au sol, les carreaux chocolat à fleurs dans les sanitaires, même l'abattant WC est d'origine, mais si solide que j'en viens à regretter que sa production n'ait pas été poursuivie.
 



La cuisine aussi est dans l'état d'origine, mais elle mérite un article à elle toute seule. Affaire à suivre, donc, pour la cuisine.

La maison pure 1970 avec poussière d'origine, a un intérieur peu engageant, mais elle est tellement grande qu'elle fait oublier tous ses défauts. Dix chambres, un salon aux fauteuils aussi profonds que défoncés, un tapis qu'il ne faut pas soulever de peur de devoir ramasser les morceaux du revêtement plastique qui recouvrait le dessous.

Par chance, nous avons 5 WC ! C'est du luxe ! A l'étage, j'ai fait condamner par Monsieur Alphonse un des WC pour y installer lave-linge et sèche-linge : la maison ne prévoyait aucun branchement pour ce genre d'appareil, et je n'avais aucune velléité à aller laver mon linge sale dans la fontaine de la cour !

Il reste les deux douches qui font face aux 2 WC. Elles ont ceci de sympathique qu'elles communiquent par le haut, le mur s'arrêtant à une quinzaine de centimètres du plafond. Idéal lorsqu'on a des enfants qui doivent êtres poussés par aller se doucher. Il suffit de les envoyer par deux. Le plaisir de prendre sa douche en se racontant des histoires fait oublier le refus obstiné de se laver !


Au final, nous logeons dans une maison qui ressemble à s'y méprendre à une gare, vue de l'extérieur. Je l'aime malgré ses défauts, ou peut-être à cause d'eux ? Elle est idéalement située à deux pas de l'arrêt du bus qui mène directement les enfants à l'école, dans un coin perdu, à l'écart de tout village. Nous ne pourrons y rester, sûr que je la regretterai, cette maison si attachante !



Vue depuis les toilettes !


18 commentaires:

  1. Ne rigole pas, mais j'aime beaucoup les carrelettes...
    En revanche, je ne comprends pas pourquoi tu renâcles à aller faire la lessive au bassin. Surtout avec 6 enfants... ^^

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'aime beaucoup ces carreaux. J'ai connu des carreaux des années 70 qui étaient autrement laids (ceux que nous avions dans notre entrée avant... berk !)
    Ici nous avons 4 WC et autant de salles de bains. On s'y fait très bien !
    J'aime beaucoup la vue depuis les toilettes, c'est enchanteur. De quoi faire oublier qu'on a les fesses posées sur un abattant hors d'âge et increvable !!!

    RépondreSupprimer
  3. 10 chambres, le rêve ! J'espère que vous trouverez un logement qui comptera les mêmes qualités sans les défauts, avec peut-être une petite pointe de modernité et de sobriété en ce qui concerne les carreaux.

    RépondreSupprimer
  4. Vous n'êtes même pas assez nombreux pour occuper toutes les chambres... Ce qui vous laisse le loisir de faire une salle d'étude, une salle de jeux, un bureau, etc...
    J'attends la cuisine !

    RépondreSupprimer
  5. J'attends avec impatience la vue et tes impressions de la cuisine !
    Je constate avec regrets que tu ne pourras pas fêter Nouvel An dans cette maison ; dommage, tu aurais pu loger tous tes invités !!

    RépondreSupprimer
  6. Suis admirative ... de la vue des toilettes, et aussi de ta capacité d'adaptation et de ton degré de patience...je crois que j'aurai du mal à vivre 5 mois dans une maison qui ne me ressemble pas (je dois avoir un vilain petit côté princesse !!!)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, tant que tous les membres de ma famille vont bien et sont heureux, je me contente de peu. Et puis c'est un court terme, j'en prends les meilleurs côtés, et je laisse le reste.
      Figure-toi que j'ai une chambre rien que pour moi. J'ai sorti le lit, et installé deux tables : pour l'ordi et pour la machine à coudre. J'y fais de la musique, et surtout, je peux fermer la porte !!! C'est du luxe. J'aurais du mal à y être malheureuse, non ?

      Supprimer
    2. oui tu as raison sur toute la ligne...comme pour toi mon essentiel c'est que tous nous allions bien et que nous soyons heureux, je le répète quasi chaque jour mais j'ai des efforts à faire pour apprendre à m'adapter dans un environnement qui n'est pas celui que j'ai choisit...j'y arriverais un jour ;-)))

      Supprimer
    3. En fait, je n'ai pas d'effort à faire. Je crois que je suis née avec la faculté de voir les choses avec humour et à les supporter comme elles viennent. Ce n'est pas par vertu, mais de naissance, je n'y peux rien, mais j'en profite !

      Supprimer
  7. La vue de la fenêtre des toilettes est magnifique. Cette maison a l'air très intéressante. Je me réjouis d'en savoir plus à propos de la cuisine ! Avec les quelques phrases que nous avons déjà pu lire en rapport avec son équipement, ce sera probablement très intéressant !

    RépondreSupprimer
  8. Tu as raison de voir le verre à moitié plein et d'apprécier les nombreux wc, ou douches-doubles, sans parler de cette vue magnifique.... il manque la photo de la cuisine, là, on va se poiler je le sens bien! Mais dis donc, sortir de là le 31 décembre, vous avez peu de temps pour trouver une jolie maison à vous??? bon courââââge !

    RépondreSupprimer
  9. Moi qui t'imaginais coincée en ville dans un temporaire peu accueillant... La vue est magnifique! Et l'espace, l'espace, c'est quand même bien agréable non?

    RépondreSupprimer
  10. Elle est jolie ta chute...cette maison imparfaite, meublée, vieillotte que tu regretteras...

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. Ca vient, il faut que je tourne mes phrases pour vous faire sentir tout mon désespoir !!!

      Supprimer
  12. Le chalet de mes beaux-parents est aussi encore "dans son jus" années 70, très psychédélique.. Au bout de quelques années (oui, là aussi les papiers, carrelages et autre jonc tressé tiennent trèèèèèèès bien) j'avoue que j'ai l'orange casimir associé au marron et le vert vif un peu en overdose !

    RépondreSupprimer
  13. Très belle vue ! Mais je suis un peu déçue d'apprendre que tu ne veux pas aller laver ton linge sale dans la fontaine de la cour, c'est tellement plus poétique qu'un programme de machine à laver...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.