Des nœuds dans mon fil

jeudi 4 août 2011

Les cailloux du Petit Poucet

Après le gâteau de Gourmandine, la galette du Petit Chaperon Rouge, nous allons utiliser les blancs d'oeufs restant pour faire les cailloux du Petit Poucet.

J'ai découvert cette recette de meringue sur marmiton.org. Lors d'un grand nettoyage des recettes, elle a été supprimée, mais je l'avais heureusement copiée dans mes cahiers. On obtient des meringues bien craquantes et pas du tout molles. J'utilise cette même recette pour meringuer mes tartes au citron ou à la rhubarbe.

Chemin du Petit Poucet à travers la forêt




Blancs d'œufs pesés.
Le double du poids en sucre.
Un peu de bicarbonate
Sel

Mettre les blancs et le sel dans un bol.
Fouetter à vitesse très lente pour délier les blancs.
Quand la mousse est translucide, fouetter plus vite en augmentant progressivement la vitesse.
Quand la mousse est très blanche et épaisse, verser doucement la moitié du sucre. Lorsqu'il est bien incorporé, ajouter le reste, puis le bicarbonate.
Fouetter jusqu'à obtenir une mousse très ferme et brillante.

Ajouter à la main les parfums (colorant alimentaire, 1 ou 2 cuillerée à soupe de liqueur, extrait de café ou vanille liquide, poudre d'amande ou de cacao, écorces d'orange hachées...)

Former des minuscules tas sur la tôle recouverte de papier de cuisson, à l'aide d'une petite cuiller ou d'une poche à douille.


Enfourner à 100°C pour 1 heure 30. Les petits cailloux doivent être bien durs et bien craquants !










Bien entendu, on peut leur donner les formes que l'on souhaite. Une grosse meringue accompagnée d'un peut de crème fouettée ou d'une boule de glace fait un dessert de fête ! Et c'est fête tous les jours pendant les vacances, non ?



4 commentaires:

  1. Merci pour cette recette, qui me servira, c'est sûr... Je ne suis pas franchement une pro des meringues!
    Bel été, BIZ

    RépondreSupprimer
  2. oui mais le petit poucet a-t-il pensé que les oiseaux sont friands de ces petits cailloux ???
    et pas que les oiseaux d'ailleurs, merci pour cette nouvelle recette !
    @ demain alors !!

    RépondreSupprimer
  3. Très tentant ce petit chemin... (mais totalement interdit pour notre Poucette n°4...)
    Merci pour ton petit commentaire sur ma culotte. Figure-toi qu'en coupant toutes ces culottes, je pense toujours aux générations à venir et à mes propres sous-vêtements... Une chose est sûre, je n'en ferai jamais rien pour mes petites-filles ! Alors je garde précieusement celles que j'ai héritées de ma grand-mère...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.