Des nœuds dans mon fil

vendredi 6 février 2015

Le coiffeur et moi

On dit "il n'y a pas plus menteur qu'un arracheur de dents", mais l'adage se trompe, j'ai trouvé pire : le coiffeur.
 
Franchement, vous arrivez encore à vous émouvoir lorsque le coiffeur vous dit après avoir terminé de vous tripoter la tête : "Ca change". Heureusement que ça change, avec tout l'argent que je laisse sur le comptoir, c'est pour que je sorte avec une tête différente non ?
 
Ensuite, sous prétexte de vous vendre ses talents, il essaye de vous convaincre de changer de couleur. Fort curieusement, depuis que quelques cheveux gris sont venus éclaircir mes cheveux noirs, je n'entends plus ce genre de proposition, à moins que mon ouïe ne me permette plus de distinguer cette question susurrée à mon oreille...
 
Par contre, ce que j'ai bien distingué, c'était son insistance à vouloir à tout prix me vendre les lotions après shampooing, avant shampooing, pendant shampooing. J'ai été catégorique : "chez moi, il n'y a qu'un seul flacon dans la douche, sinon ça fait trop de désordre".
 
Mais le pire du pire est à venir : en prévision des fiançailles de ma nièce et filleule, j'ai eu l'idée saugrenue de faire rafraichir ma coupe de cheveux. Pour la première fois de ma vie (la deuxième fois en fait, mais il y a prescription du fait qu'elle date de plus de 10 ans), je suis restée muette devant le résultat : j'étais laide. Si, si, c'est possible. Mes jolis yeux et mon sourire radieux n'ont pas réussi à atténuer le résultat, peut-être justement parce que je ne souriais pas. Le coiffeur, de son côté était fier comme Artaban, de m'avoir allongé la tête en faisant en sorte que j'ai l'air d'avoir une postiche placée sur le sommet du crâne. J'en aurais ri si je n'avais pas été si atterrée. Bien sûr, il a voulu me convaincre que j'étais mieux ainsi, mais j'ai préféré qu'il tente de rattraper le désastre.
 
Ni ses talents, ni le nouveau brushing que je me suis fait à la maison n'ont apporté un aspect positif à ma tête. Samedi, il va falloir que je redouble de sourires radieux pour faire oublier ma coiffure...
 
 
 

11 commentaires:

  1. Une photo, une photo ! Je déteste aller chez le coiffeur, j'ai tendance à me trouver laide à CHAQUE fois ! Alors, contrairement à toi, je préfère que ça ne change pas !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis sure que tu exagères ! Profite bien de cette journée de fête.

    RépondreSupprimer
  3. Ne jamais changer de coupe avant une cérémonie familiale... c'est une devise que j’applique avec succès...
    Sinon, tu me rappelle ça : https://www.youtube.com/watch?v=qIMzJlv0jJ8
    La dernière solution : acheter une perruque...

    RépondreSupprimer
  4. Oh mince :-(
    Restent comme solutions : le chapeau, le passe-montagne, le foulard, le turban... J'espère que finalement, ce n'était pas si grave que ça en avait l'air...

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi je suis allée chez le coiffeur cette semaine. Je n'aime pas qu'on me touche la tête à croire que j'ai des zones érogènes dans le cuir chevelu. Alors j'évite les boutiques où il y a (de près ou de loin) des coiffeurs hommes. Pas de fête familiale pour moi mais des cheveux gris sur les tempes. J'ai demandé à la coiffeuse de les cacher le plus naturellement possible. Résultat catastrophique : une bordure foncée tout autour du visage, on dirait que je porte un bonnet ...
    Marie-L

    RépondreSupprimer
  6. ça c'est mon cauchemar absolu !! Je ne vais jamais chez le coiffeur,e t en plus je n'ai pas ton aplomb, je fais croire que ça me plait et je rentre en pleurant chez moi (en ayant acheté la lotion hors de prix pour cheveux secs), oui je hais le coiffeur. Merci de ce billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Habituellement c'est aussi ce que je fais (avec la lotion en moins). Mais là, j'ai été atterrée, et je ne suis pas arrivée à cacher mon choc...

      Supprimer
  7. Tu rigoles, je ne mets pas ma photo sur le blog, et surtout pas si elle ne me met pas en valeur, non mais... !!!

    RépondreSupprimer
  8. Il faut que tu écoutes la chanson de Linda Lemay : chez l'coiffeur ... https://www.youtube.com/watch?v=qIMzJlv0jJ8

    Perso je déteste aller chez le coiffeur et grâce à Dieu j'ai le cheveux bien raide qui supporte de ne pas être coupé régulièrement ...

    RépondreSupprimer
  9. Moi j'ai résolu le problème: c'est la coiffeuse qui vient chez moi.
    1) point de perte de temps à te laisser poireauter les cheveux mouillés alors qu'elle est avec une autre cliente. Et quand tu as des enfants petits, c'est pratique, ils jouent dans le jardin pendant que ta couleur pose !
    2) le prix défiant toute concurrence, vu que c'est ton eau et ton électricité. Ca me couterait le double en salon.
    3) elle veut que tu sois jolie (sinon, forcément, tu ne la rappelles pas!), donc elle t'écoute et te fais la couleur et la coupe que tu veux. Pas de mauvaise surprise!
    Bref, depuis que j'ai découvert cette formule (par un flyers laissé dans ma boite aux lettres!), je n'en changerais pour rien au monde. Le coiffeur, c'est le seul extra que je me permets pour prendre soin de moi, sinon je fais tout le reste par moi meme!
    Quand on sort avec une sale tête, la seule qu'il faut se dire c'est " ça va pousser". C'est moins dramatique que ça en a l'air....

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.