Des nœuds dans mon fil

mercredi 17 avril 2013

La qualité est au rendez-vous

N'avez-vous jamais déploré la qualité inusable d'un article ?

Ma question peut paraître étonnante, voire même saugrenue, mais il suffit d'un peu de réflexion pour se souvenir qu'il nous est arrivé de penser : "pourquoi les enfants ont-ils cassé ces 4 assiettes plutôt que cet affreux saladier ?", "Et si ce tableau daignait tomber par terre, quel dommage, mais finalement j'en serais débarrassée", vous voyez ce que je veux dire ?

Je suis alors comme vous : habituellement, je déplore que les pantalons laissent apparaître leur trame au niveau du genou au bout de 15 jours, que les manteaux ne résistent pas au passage dans les ronces, que les chemises voient leurs boutons tomber comme les feuilles en automne... 

Et pourtant, s'il y a un vêtement que je n'ai jamais supporté, c'est bien l'anorak de Monsieur Alphonse. Nous venions à peine de nous rencontrer, vint l'hiver, et j'aperçu Monsieur Alphonse habillé d'un bel anorak... violet... J’abhorre le violet, je déteste tout ce qui s'en rapproche de près ou de loin, la couleur lilas, aubergine, prune, parme, mauve... Il m'a raconté l'avoir acheté en soldes. Je me suis dit in peto : "forcément, personne n'en voulait, et le vendeur a dû être ravi d'en être débarrassé".

Seulement, j'étais amoureuse, et je n'ai rien dit, sauf qu'il n'était pas bleu, mais violet. Et là, j'ai découvert que j'aimais un homme daltonien. Oh, il y a pire comme défaut. L'avantage, c'est que j'ai le choix des couleurs pour tout. Mais finalement, c'est un drôle de handicap : il regarde la hauteur des feux de signalisation, parce qu'il ne distingue pas les couleurs ; il a manqué écraser un piéton qui avait eu la mauvaise idée de se vêtir de gris et de traverser sur des passages marqués en vert, ce qui le faisait devenir invisible; et surtout, cela lui a permis d'acheter un affreux anorak. 

Je n'étais pas seulement amoureuse, j'étais également une femme. Je me suis dit que finalement ce n'était qu'un anorak, qu'on ne portait pas ce genre de vêtement dans toutes les circonstances, et surtout pas en été, et qu'il finirait bien par être usé.

Le problème, c'est que c'était un anorak de qualité. Il ne s'usait pas. Les années passaient, mon amour pour lui (Monsieur Alphonse, pas l'anorak) ne diminuait pas, je continuait donc à supporter la couleur violette sur mon mari. Et puis un jour, 20 ans après notre mariage, je me suis dit que ce manteau était décidément increvable, et que c'était bien dommage. Sous le sapin de Noël, Monsieur Alphonse a trouvé un gros paquet à la forme surprenante, un peu mou, un peu curieux (j'emballe très mal, j'ai horreur de faire des paquets cadeaux), et il a découvert une veste très sympa, très jolie, imperméable et doublée, qui lui allait à merveille.

Pas dupe, il m'a demandé si c'était pour remplacer son anorak violet (il avait fini par admettre qu'il était violet et pas bleu). Un peu gêné, il m'a remerciée. J'étais étonnée qu'il soit gêné, je me suis dit qu'il devait vraiment y tenir à son anorak violet !

Et puis, tard dans la soirée, il m'a demandé en chuchotant s'il pouvait porter cette veste. "Oui, elle est super élégante, très sport, très tout ça, et remplacera avantageusement l'autre". "Mais tu penses vraiment que le rose me va ?"

"J'ai supporté de te voir porter un anorak violet que tu voyais bleu pendant 20 ans, à ton tour de porter une veste grise que tu vois rose pendant 20 autres années !"


27 commentaires:

  1. Très amusant, cette histoire haute en couleur ! L'essentiel, c'est de voir la vie en gris, enfin en rose, enfin... on se comprend !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'avais jamais songé à quel point certaines expressions pouvaient être saugrenues pour des Mr Alphonse (blanc comme neige, rouge comme une tomate, jaune citron, vert pomme...) !

    RépondreSupprimer
  3. Mais comment peut t'il savoir que c'est du rose, si c'est du gris ?
    Ce serait rigolo cette histoire de devenir invisible si ce n'était dangereux ...

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais, juste le temps d'une journée, voir le monde à travers les yeux d'un daltonien.
    Mais ça ne doit pas être facile d'évoluer dans un autre système de valeurs que celui de la majorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe de nombreuses dyschromatopsies (le fait de ne pas voir les couleurs comme les autres), et ça peut aller jusqu'à l'absence de couleur : certaines personnes voient la vie en noir et blanc !

      Supprimer
  5. Mais il doit alors penser que la plupart des hommes sont habillés de rose ! Et puis, pourquoi appelle-t-il cela rose ? Ne le distingue-t-il pas du vrai rose? En fait, tout n'est qu'une question de convention, il suffit de se mettre d'accord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien plus compliqué, il voit des nuances que je ne décèle pas. Il y a des roses qu'il voit bleu ("pourquoi la jeune fille que nous venons de croiser porte du fard à joue bleu ciel ?"), des verts qu'il voit gris, des gris qu'il voit rose.
      J'ai vraiment compris la situation lorsqu'il a eu une boîte de 30 crayons de couleur. Il a mis ensemble les mêmes crayons... le résultat était surprenant.

      Supprimer
  6. Très drôle cette histoire ! même si ça ne doit pas être facile tous les jours pour M. Alphonse ... et que cela le sera encore moins pour les 20 prochaines années avec sa belle veste rose ... grise .... enfin, comme il veut !!!!

    RépondreSupprimer
  7. ta dernière phrase m'a fait mourir de rire ! Ah merci !
    Certes, ça n'est pas facile de vivre avec un vrai Daltonien tous les jours, mais au moins, vu comme ça, on se marre bien !!!!

    RépondreSupprimer
  8. Trop drôle au final cet anorak violet ! C'est mieux que du "rose"...

    RépondreSupprimer
  9. J'avoue que je ris beaucoup, (pas gentil!), mais je ne me rends pas du tout compte de ce que ça peut représenter comme handicap......sérieusement, transformer le "gris" en "rose", c'est pas ordinaire!

    RépondreSupprimer
  10. Je pleure de rire devant mon écran ! Je m'étais arrêtée 5mn de passer l'aspirateur (j'ai horreur du ménage, mais bon... j'aime quand c'est propre) et je me suis octroyée une petite pause. Là, vraiment, je ne regrette pas !!! Trop bon !
    J'ai connu un daltonien qui demandait toujours timidement à sa femme s'il était convenablement habillé. Un collègue de mon mari l'est. En séminaire le résultat vestimentaire est quelquefois étonnant... on en rit !
    M'enfin, dis à ton époux qu'il vaut mieux voir la vie en rose quand elle est grise que le contraire ;)

    RépondreSupprimer
  11. merci pour ce joli billet toujours empreint d'humour:) J'en retiens que ton mari est un homme très attendrissant et sa femme très délicate et attentionnée...heureusement que vos routes se sont croisées.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai bien ri derrière mon ordinateur !

    Je pense que toutes les femmes qui t'ont lues/te lisent/te liront se retrouveront parfaitement dans ce "j'étais amoureuse et je n'ai rien dit"... La tenue vestimentaire, inévitable point d'achoppement de la cristallisation ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est donc quand l'amour dure toujours... et le vêtement aussi !

      Supprimer
  13. J'ai le même (tu le savais déjà): daltonien au dernier degré (si tant est qu'il y ait des degrés...) , il a porté un jean vert anis qu'il voyait beige pendant deux ans...depuis il n'achète rien de montrable sans moi et fait attention aux piétons de toute couleur!

    RépondreSupprimer
  14. Si au moins, le mien me demandait mon avis.... il n'est pas daltonien en théorie mais en pratique!
    Et comme le tien, il a un anorak jaune poussin depuis 20 ans que-je-ne-peux-plus-voir-en-peinture mais qu'il ne peut jeter tellement il duuuuuure.... pffff

    RépondreSupprimer
  15. Ah,ce que l'amour nous fait faire tout de même !!!
    Personnellement, je ne suis pas aussi patiente, je n'ai pas attendu qu'on se marie pour suggérer au futur Papa des Pingouins de porter ses pantalons plutôt au dessous du nombril qu'au dessus.
    Il en rit encore .

    Tiens, tiens le bébé Bonbon qui n'est plus un bébé, me demande si son feutre est gris ou rose .. il est mauve en fait !!! Ca fait un moment que j'ai des doutes sur sa vision des couleurs, je crois que là ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il confond le gris et le rose, tu peux avoir des doutes certains ! Mais mieux vaut déceler ce problème très tôt, pour éviter les soucis avec les maîtresses. De plus, il y a des couleurs qu'ils ne voient pas sur des cartes de géographie, des schémas... il faut que tu sois attentive pour qu'il ne soit pas dysqualfié par rapport aux autres !

      Supprimer
  16. très jolie histoire plus qu'attendrissante...merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton passage chez moi !
      @ très vite !

      Supprimer
  17. Tant que vous continuez à voir la vie ensemble en rose... tout va bien !
    Moi qui n'était pas une fan du mauve et de ses dérivés, j'ai appris à mieux l'aimer grâce à Soeurchérie qui ne jure que par ses tons ! Son dernier salon est même prune et gris perle, et je dois reconnaître que j'ai -étonnamment ?- trouvé ça très beau !
    Chez moi, l'Homme n'est pas daltonien, mais je me demande si je ne préférerais pas, surtout quand il sort faire ses randonnées à vélo... Remarque, je ferais mieux de me taire, ma tenue de gym rose fluo (le haut seulement hein) n'est pas mieux, mais en matière de sport les stylistes peuvent aller se rhabiller ou plutôt devraient nous rhabiller (sauf au golf !) !

    RépondreSupprimer
  18. J'ai bien rit!! Je connais un daltonien mais c'est apparemment loin d'être au point de Monsieur Alphonse! ca ne doit pas être simple cette histoire!! Est ce qu' la naissance de vos enfants tous roses il les a pris pour des stroumpfs??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais parfois il demande aux infirmiers la couleur du patient qu'il endort pour savoir si tout va bien !!!

      Supprimer
  19. Coucou et merci pour les rires ! Trop bon !
    D'autant plus que mon fils est daltonien
    C'te pauvre enfant me demande le matin "M'man c'est bon ce que j'ai mis ? ça va les couleurs ensemble ?"
    Parfois, glups, ça craint. Mdr....


    Bisous et merci pour ce billet, bien marrant.
    Anne (du04)

    RépondreSupprimer
  20. ah elle est trop bonne !! Dis, je pourrais la mettre en lien sur FCBK ?

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.