Des nœuds dans mon fil

mardi 30 avril 2013

Satisfactions



Durant ces vacances, j'ai bien avancé dans les rangements, classements, tris sélectifs de ma bibliothèque. J'ai déjà plusieurs cartons de livres prêts à être donnés à Emmaüs. Mes étagères se sont allégées de l'inutile, il reste encore suffisamment de livres pour notre bonheur et pour notre musculation ! Lorsqu'il s'agira d'empaqueter, ce sera rapide, puisqu'il suffira de prendre les livres et de les ranger soigneusement. 

J'ai fait une coupe sévère dans les vêtements. J'ai décidé de donner cette si jolie chemise à carreaux qu'aucun de mes garçons ne veut porter lorsqu'il a enfin la taille pour l'enfiler. Je me suis séparée de ce pull tricoté de mes blanches mains il y a tant d'années qu'il est déjà revenu à la mode une fois.

Rien de pire lors d'un déménagement que de devoir trier tout en faisant ses cartons. Finalement, très rapidement on est pris par le temps, et on emballe tout sans distinction. C'est ce que je veux éviter.  Et pour l'instant j'arrive à bien me débarrasser de mes affaires ! Je souligne volontairement le "mes", parce que rien de plus facile que de jeter ou donner les affaires des autres ! Lorsqu'il s'agit des siennes propres, il y a tout un tas de facteurs à reprendre en considération : le côté sentimental, l'utilité future éventuelle, le souhait d'attendre encore un peu (pourquoi, nul ne saurait le dire), etc... 

J'ai rangé également 3 mètres du débarras, et j'arrive à tenir le cap de garder 1/3 (voire la moitié) de nos affaires. J'ai tellement souhaité faire le vide que je suis heureuse d'y être contrainte. Les kg qui partent sont comme un allègement. Je me sens à chaque fois plus détendue et plus légère. L'encombrement ne me réussit pas.

C'est donc avec bonheur que je poursuis dans ce sens...


16 commentaires:

  1. Je n'arrive jamais à faire le vide ni à jeter, j'ai encore les jouets premier âge, les babygros, les premières peluches...c'est dur de se séparer des choses qui ont compté à un moment.
    Mais tu es dans le vrai, il faut s'alléger pour avancer

    RépondreSupprimer
  2. Quand nous avons déménagé il y a trois ans j'étais effarée par tout ce qu'on avait conservé pour rien dans un appartement pas immense ! Depuis j'essaie de trier plus régulièrement... j'essaie.

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce que j'aurais dû faire avant de déménager. Mais, bon, j'étais bien enceinte et encore en train de bosser. Pas le courage. Le grand blond a failli craquer devant les caisses entières de bouiboui d'instit...Depuis j'essaie de faire des tris régulièrement et le grand blond jure qu'il ne déménagera plus jamais.

    RépondreSupprimer
  4. Rha, comme j'aimerai en dire autant!!!!! J'avais pour objectif de faire aussi du tri... et je n'en ai pas eu le temps! Comme toi, je trouve cela dur et ca prend toujours plus de temps. Et quand je vois combien je suis contente d'avoir gardé cette veste en laine marine, pourtant un peu trop grande, mais qui me ressert maintenant... bref.
    Continue, c'est vrai qu'on se sent TELLLEMENT mieux après!

    RépondreSupprimer
  5. J'aurais bien besoin d'un déménagement moi...
    En dix ans, j'ai réussi à remplir toutes les dépendances, un cauchemar...

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que trier fait du bien avant un déménagement mais...je regrette mes arts et déco, Burda, et autres magazines partis à la benne. Sans parler des vêtements d'enfants donnés, même si je sais qu'ils ont servi. Nostalgie...Et puis de toute façon, on finit toujours pas re-remplir ! Mes "porteurs" m'ont incendiée l'an dernier en voyant un carton nommé "boîtes vides" et un autre "bois flotté"...Vraiment, je ne comprends pas pourquoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors si on finit par re-remplir, il faut vraiment commencer par vider pour faire de la place !
      Moi, c'est mon frère qui a eu un choc lorsque je lui ai révélé le contenu d'un tout petit carton hyper lourd : des galets du Havre !

      Supprimer
  7. J'essaye de trier (surtout le fameux grenier où on stocke tous en se disant "on verra plus tard"!) régulièrement, mais je me dis qu'un bon déménagement ne nous ferait pas de mal !
    Bon courage à toi et je suis tout à fait d'accord, après on se sent VACHEMENT mieux!

    RépondreSupprimer
  8. Lorsque nous avons déménagé pour aller dans le pays du canard, il y a un certain nombre de cartons sur lesquels j'avais écrit :"brol" !
    Pour ceux qui ne connaissent pas c'est l'expression belge pour dire "gros bazar" !!!
    Cinq ans plus tard il y a encore des cartons que je n'ai pas ouverts...
    Mais je garde, des fois que j'en ai besoin !!!
    Je ne sais pas si j'arriverai un jour à me corriger de cette affreuse manie. Je n'en suis pas encore au stade de la boîte où est écrit : "petits morceaux de ficelle ne pouvant servir à rien", mais c'est pas loin.
    Bon courage, en tous cas. Tu as toute mon admiration !

    RépondreSupprimer
  9. OOOhhh... Il y a tellement de nostalgie dans ton texte....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune nostalgie, du soulagement, une grande respiration, et je repasse dans les endroits déjà rangés pour voir le vide... ce n'est que du bonheur je t'assure !

      Supprimer
  10. j'aime trier, ranger ... pour mieux m'y retrouver ! nous donnons aux emmaus très souvent (ils finissent par nous connaître !)
    bon courage
    que du bonheur à vous et aux vôtres en ce 1er mai
    bises
    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors nous avons un grand point commun !

      Supprimer
  11. Je comprends votre soulagements à chaque kilo débarrassée.
    Je ne suis pas conservatrices et ne supporte pas l'inutile ou l'utile trop futur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez conservatrice, mais le minimalisme me convient tant que je me débarrasse finalement assez facilement.

      Supprimer
  12. J'aime beaucoup les cartons des derniers jours : plus le temps de trier, on jette tout pêle-mêle et on aura bien le temps de s'en occuper plus tard. Plus tard = au prochain déménagement (avec un peu de chance).

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.