Des nœuds dans mon fil

vendredi 20 janvier 2017

Faire son choix

Faire un choix n'est pas chose facile. D'ailleurs, pour certains, c'est si compliqué qu'ils finissent par ne choisir jamais et par hésiter toujours (CLIC). Pour ma part, je déteste hésiter, j'ai l'impression de perdre mon temps. Par habitude, je sélectionne le pire que je mets de côté, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il ne reste que le meilleur. J'affectionne particulièrement cette technique, parce qu'elle a le mérite d'être rapide et catégorique.
 
Oui mais...
 
Il est des cas où ce critère de choix ne peut servir. Par exemple : vous avez devant vous une liste de noms et il vous appartient de choisir parmi toutes les personnes (12), celle qui deviendra votre professeur de flûte. Cornélien...
 
Monsieur Alphonse à qui je faisais part de mon mode de sélection m'a répondu qu'il était imparable... Voyons ce que vous en penserez :
 
J'ai commencé par écarter d'emblée toutes les femmes. "Tu comprends, ai-je dit à Monsieur Alphonse, avec une femme on finit par papoter au lieu de travailler. Quoi, vous avez six enfants, racontez-moi, et pour cela la demi-heure passe à un rythme endiablé, mon enfant ne dort pas, et l'autre, à l'école, etc..." Donc j'ai retenu les hommes. Il restait trois noms sur ma liste. J'ai examiné les prénoms, mon choix s'est porté sur celui qui me plaisait le plus. Méthode imparable.
 
Après un échange de mail et un échange téléphonique, je débute mon premier cours la semaine prochaine. Je vous dirai si mon mode de désignation a été judicieux.
 
 

14 commentaires:

  1. pour mon cours de piano j'ai choisi une femme et nous ne parlons pas de notre vie privée ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma première prof était une femme, mais comme le courant ne passait pas trop bien, nous ne parlions pas, mais je ne progressais pas non plus comme je l'aurais voulu.
      Ma deuxième prof était une femme, super sympa, on papotait de trop, mais je progressais.
      Je vais tenter avec un homme pour voir...

      Supprimer
  2. Donc si je comprends bien piano et maintenant flute! Joues tu d'autres instruments? J'ai hate que tu m racontes tes premiers pas de flutiste! Mon prof de saxo est un jeune gaillard très sympa que je nourris de gateaux maisons (il est ravi et ferme les yeux sur les couacs ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du piano ? J'en ai fait enfant. J'ai commencé la flûte il y quelques années déjà, mais fait une pause avec le déménagement et mes études.
      J'aimerais jouer du clavecin. Pour l'instant, je veux progresser en flûte. On verra plus tard (en fonction du budget !!!)

      Supprimer
  3. Haha, ça me fait rire et en même temps je serais capable aussi de choisir quelqu'un juste parce que son prénom me plaît. Mais pour ce qui est de prendre des décisions, hou là, j'aimerais bien être aussi catégorique que toi !

    RépondreSupprimer
  4. C'est une méthode de décision tout à fait rationnelle, que je pratique assidûment. J'ai choisi mon dernier médecin de cette façon. Il est parfait.
    Curieusement, ça fonctionne moins bien pour le vin, l’esthétique de l'étiquette n'étant finalement pas un indice de qualité très fiable ^^

    RépondreSupprimer
  5. Et si tu choisis des professeurs de musique pour tes 6 enfants, tu fais pareil?

    RépondreSupprimer
  6. Lorsque nous étions en France, dans notre village, il y avait un professeur par instrument, donc pas de choix.
    Lorsque nous sommes arrivés, nous avons suivi le protocole : inscription avant le mois de mai, et attribution par la direction. Il se trouve que mes enfants ont tous eu d'excellents professeurs, sauf celui de trombone (et là, pas de choix : il est tout seul et très nul). Le tromboniste de mes enfants a donc arrêté la musique.
    Lorsqu'Ambroise a voulu s'inscrire au saxophone, nous commencions à connaître des professeurs. Nous avons donc pu choisir en le faisant s'inscrire au cours de jazz.
    Donc, pour résumer la réponse à ta question : tout dépend des circonstances.

    RépondreSupprimer
  7. 12 profs de flûte ! Quelle abondance !
    En ce qui concerne la musique, mes filles ont choisi avant tout un professeur, plus qu'un instrument, et pour cela, les cours à l'essai de l'éveil musical (4 cours par instrument, et ceci pour 5 instruments au maximum) ont été décisifs.

    RépondreSupprimer
  8. Bonne fête chère dame Alphonsine.
    Continuez votre blog nous aimons y venir.
    Bien cordialement Anne-C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est bien gentil. Actuellement j'ai un peu de peine à trouver de l'inspiration... mais je ne suis jamais loin !

      Supprimer
  9. Je suis stupéfaite de l'abondance des professeurs. La méthode pour le choix est judicieuse. J'espère que ce sera un bon choix. Pour ma part, j'essaie d'obtenir des avis d'élèves...
    Bonne semaine en musique, Alphonsine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Suisse on joue beaucoup de musique, ceci explique cela...

      Supprimer
    2. J'ai compté : il y a 46 professeurs de piano !

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.