Des nœuds dans mon fil

jeudi 10 janvier 2013

L'agent immobilier (1)

"L'agent immobilier"... ces deux mots méritent qu'on ouvre une rubrique pour cette profession si particulière que je ne comprendrai décidément jamais. Depuis le temps que je les fréquente, je devrais être habituée à leur mode de raisonnement. Rien n'y fait, je me laisse encore surprendre. Pourtant, j'ai fait appel à eux en Allemagne, et dans différentes régions de France, pour de la location ou de l'achat. Ne me dites surtout pas que je ne sais pas de quoi je parle, puisque j'en ai côtoyé au bas mot une cinquantaine dans ma vie. Essayons de voir de plus près à quoi ressemble un agent immobilier.

Lorsque je suis future locataire, on me fait prendre conscience de ma situation d'être inférieur-qui-ne-peut-acheter-son-logement, et je me retrouve face à un agent qui se situe immédiatement du côté du propriétaire. C'est de bonne guerre...

Lorsque je suis future acheteuse, je me retrouve face à un agent qui est totalement en symbiose avec le vendeur. Il me fait visiter une maison presque vendue pour que je fasse monter le prix. Il m'affirme que le terrain est boisé, et comme je ne vois pas d'arbre et que je fais remarquer qu'ils ont été coupés ras, on me répond avec humeur qu'il s'agit d'un bois, certes un peu (euphémisme) déboisé, mais que les arbres repousseront. Pourquoi ne lui ai-je pas demandé s'il pensait repousser si je m'avisais de lui couper la tête ?

Lorsque je suis vendeuse, l'agent se situe du côté de l'acheteur. Il me propose de diminuer le prix de moitié (alors que nous sommes dans les prix du marché), fait visiter à des gens qui manifestement ne sont que des curieux et n'achèteront jamais, se trompe de rubrique dans les petites annonces, et se trompe dans le texte de l'annonce.

Première conclusion : un agent immobilier est schizophrène.


7 commentaires:

  1. je souscris! agents immobiliers, assureurs et banquiers sont toujours là pour nous renvoyer la pire image de notre société. Courage Alphonsine!

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que tu nous avais promis ce billet ! Début prometteur...
    En tant que futurs locatires nous avions eu comme réponse "nous ne sommes du même côté de la barricade"...Tout un programme !
    Ceci étant, quand tu ne passes pas par agent imobilier, ce n'est beaucoup mieux...

    RépondreSupprimer
  3. S'il y a une profession qui ne m'inspire pas, mais absolument pas confiance, c'est bien celle d'agent immobilier.

    On pourrait leur consacrer un blog entier...

    J'attends avec impatience le récit de tes prochains déboires de logement !

    RépondreSupprimer
  4. Avec le pingouin en chef, nous sommes arrivés à la conclusion qu'en En fait, l'agent immobilier ( tout comme le vendeur de voitures) ne VEUT pas vendre ....
    C 'est un truc que je n'ai jamais pu comprendre.

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi est ce que j'ai eu exactement le même vécu que vous ?
    Un hasard, sûrement...
    Au passage, le jour où j'ai discuté pied à pied avec un agent immobilier qui me suggérait de baisser scandaleusement le prix de ma maison, et que j'ai commencé par la lui vendre (pour qu'il fasse son boulot, quoi, la vendre au prix du marché), il m'a proposé une place dans son agence...
    Bon, j'ai raté l'occasion de ma vie, je m'apprêtais à déménager à l'autre bout du pays... Pas de bol !

    RépondreSupprimer
  6. Et à chaque fois, c'est l'affaire du siècle !

    RépondreSupprimer
  7. Sans oublier l'agent immob qui te fais sentir que tu vas vivre dans petit si tu gardes ce budget achat, et qu'il faudrait l'augmenter ( hum....) et qui te fait dc tjs visiter des biens plus chers que ton budget max/max ...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.