Des nœuds dans mon fil

mardi 3 juin 2014

La persévérance

Je vous entretenais, il y a quelques mois, de certaines vertus que je ne possède pas forcément, mais qui, pour certaines d'entre elles, sont fermement collées à des personnes de mon entourage : la compassion et la constance

Comme il y a bien longtemps que je n'ai abordé ce chapitre, finalement assez fondamental pour l'avancement de la blogosphère vers la Sagesse, je vous propose d'étudier aujourd'hui la persévérance.

Cette vertu est très pratique, puisqu'elle permet d'aller au bout de tout ce qu'on décide d'entreprendre. Pas toujours facile à tenir, c'est une victoire lorsqu'on en voit le bout.

Ayant le sens éducatif inné, je vous propose d'étudier un exemple pour bien comprendre toute la richesse interne de la persévérance.

Par exemple, la semaine dernière, j'ai fait une lessive (comme toutes les nuits, mon lave-linge travaille pendant que je dors. Ce travail dans mon sommeil me repose). Au petit matin, j'ai étendu mon linge sur l'araignée de mon jardin et j'ai fait preuve de patience en le laissant sous les assauts du vent et en allant vaquer à d'autres occupations.

Il a plu, mais je ne m'en suis aperçu que lorsque le linge dégoulinait. A ce stade, si je n'avais pas fait preuve de persévérance, j'aurais couru sous la pluie, j'aurais été mouillée, et j'aurais étendu mon linge une deuxième fois dans la matinée, cette fois dans la cave. J'ai bien fait de le laisser aux prises avec la météo : une heure plus tard il était presque sec, et je me proposais de le décrocher lorsqu'une nouvelle averse est venue me rappeler que je m'exerçais à la persévérance.

Ce n'est qu'après la quatrième averse que j'ai décroché mon linge sec, et j'ai bien fait... à peine rentrée, il a grêlé !

10 commentaires:

  1. haha ! tu as bien fait de persévérer, tu as gagné du temps et ainsi tu as pu nous écrire un article.
    Chouette !

    RépondreSupprimer
  2. C'est clair que j'aurais été du genre à courir sous la pluie pour rentrer mon linge... La prochaine fois que ça arrivera, je penserais à toi et ta leçon sur la persévérance! Merci !

    RépondreSupprimer
  3. Alphonsine, plus forte que les éléments !!!
    Yeahhhh...

    RépondreSupprimer
  4. excellente leçon et bien illustrée !

    RépondreSupprimer
  5. Et à défaut d'avoir été rincée - par moult accrochages - le linge lui l'a bien été ! ( Je vois que nous ne sommes pas seuls à profiter de ce beau temps de mars ! -

    RépondreSupprimer
  6. voilà pourquoi,au quatrième enfant, j'ai acheté un sèche-linge ( pas le temps d'être persévérante)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi déjà au troisième, mais je m'en sers de moins en moins, et surtout pas lorsque le linge peut sécher au vent : il sent tellement bon !

      Supprimer
  7. Dans ces cas, je ne persévère pas, je fonce récupérer le linge pour l'étendre à l'abri. Ça m'a valu une entorse, une fois...

    RépondreSupprimer
  8. Je persévère : j'étends toujours mon linge dans le garage, à l'abri des éléments :-)

    RépondreSupprimer
  9. Même les éléments s'adaptent à toi...Normal, tu gères....

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.