Des nœuds dans mon fil

mercredi 21 mai 2014

Les journées de 24 heures...

Mais pourquoi donc les journées n'ont-elles que 24 heures, même pour celles qui veulent mener plusieurs vies en une seule ? J'ai beau me désoler de cet état de fait, il faut que j'en prenne mon parti. A force d'organisation, on peut rajouter des activités dans une journée, mais il arrive un moment où chaque seconde étant exploitée, il faut savoir faire des choix entre les activités. 

N'étant pas une passionnée de ménage, j'ai depuis longtemps trouvé le moyen d'avoir une maison impeccable sans y mettre trop d'énergie, ni trop de temps. (A ce propos, j'en profite pour avertir mes lecteurs que la poussière n'est pas de la saleté, et qu'en fait, il suffit de supprimer toutes les étagères et les bibelots pour limiter le nombre d'endroits où va se poser la poussière).

Je ne peux donc plus gratter de minutes sur le nettoyage. Je pourrai cesser de repasser mes torchons de vaisselle, mais j'aime les avoir bien alignés dans mon placard (il y a des joies qu'il faut conserver coûte que coûte), je pourrai moins bien repasser pour aller plus vite, mais je crois que j'ai déjà atteint la limite ! 

J'ai longuement examiné mes journées, et je dois m'incliner aujourd'hui : la seule activité qui me laissera du temps libre va m'obliger à m'éloigner un peu de la blogosphère. Jusqu'à ce jour, je ne m'y suis pas promenée au détriment de ma famille. Au contraire, elle m'a aidé à tenir dans les années difficiles qu'ont été les années d'école à la maison, ces années vécues en ermite pour enseigner mes enfants. La blogosphère visitée, une tasse de café à la main, m'a permis de faire des rencontres passionnantes avec vous mes lecteurs (j'aime y mettre un masculin).

On parle de plus en plus souvent du monde virtuel, que l'on oppose au monde réel. Qu'est-ce à dire ? Qu'il y aurait deux mondes, opposés ou peut-être juxtaposés et que l'on naviguerait de l'un dans l'autre, de l'un vers l'autre ? Curieux. Pour moi, les lecteurs sont des personnes bien réelles qu'il est intéressant de rencontrer.

L'avantage incontestable de la rencontre virtuelle, repose sur l'absence de contact par les sens, et ça, c'est incroyablement positif. Parce que vous conviendrez avec moi que tout un chacun est bloqué par l'image qu'il perçoit de la personne rencontrée. A travers les blogs, ce ne sont pas les personnes qui sont "vues" en premier, mais bien leur personnalité. Peu importe son âge, sa taille, son tour de taille, le nombre de paires de chaussures qu'elle peut porter dans une semaine, l'étendue de sa garde-robe, et la tenue des enfants qui l'entourent. Ce qui compte, c'est ce qu'elle partage. Et dès lors qu'une rencontre réelle se manifeste, il n'y a que du bonheur à poursuivre de vive voix une conversation déjà établie depuis longtemps à travers les commentaires ou les mails.

Tout ceci, je ne veux pas le perdre, j'y ai pris goût, et je vous apprécie tous. Mais il me faut mettre des priorités dans ma vie, et j'en ai une qui va prendre le dessus et qui nécessitera un investissement différent. Je vais donc alléger le nombre de billets publiés, et vous me pardonnerez, mais je ne vais plus systématiquement répondre à vos commentaires. Je continuerai par contre à aller me promener dans vos vies, et à aller vous voir chez vous. Moins souvent, certes, mais ma visite vous est acquise !

@ très vite !





27 commentaires:

  1. Oh comme je comprends ! Il y a des phases de vie. Il faut se laisser aller à ce que le présent nous offre. Ce n'est pas renoncer à ce que l'on a vécu, c'est donner plus de place à ce que l'on pense être prioritaire aujourd'hui. Les bonnes amitiés, virtuelles ou réelles, virtuelles qui deviendront réelles, ne s'abandonnent pas !

    RépondreSupprimer
  2. Allège, prends ton temps et ton rythme :-)
    Ceux et celles qui lisent font leur priorité aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Comment ? En Suisse, les journées ne font que 24h ? J'avais l'impression que tes journées étaient bien plus longues que les miennes...Qu'il y avait un "temps suisse" favorable aux mèresde familles. Finalement, c'est un peu comme chez nous. Même cause, mêmes effets, je cours aussi après le temps en ce moment. J'ai bien tenté de raccourcir mes nuits mais le résultat n'est pas très satisfaisant...
    Bon temps "ailleurs",
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi j'ai longtemps milité pour les journées de 36h ... sans succès ! Parfois ma journée est parsemée de micro taches peu gratifiantes, mais j'ai appris à m'en contenter. Parfois même je n'ouvre pas mon ordinateur du tout du tout pendant plusieurs jours, sans scrupules ! J'espère encore te lire ici de temps en temps, et sinon de vive voix cet été ! Au fait, c'est quoi cette activité ??? Cartonnage ???

    RépondreSupprimer
  5. Chère madame,
    Comme je vous comprends...
    Nous allons nous retrouver bien orphelins sans vous.
    Moins de nouvelle de ma chère patrie et de ce je ne sais quoi qui fait que votre blog pétille...
    Profitez bien de la vie réelle de Fribourg et allez mettre un cierge pour nous à Bourguillon et si vous passez chemin de Kyboure, arrêtez-vous chez les Soeurs de la Sainte-Croix d'Ingenbohl et priez avec elles qui sont si bonnes et si joyeuses...
    Amicalement Anne-Christinr R.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame bonsoir
      les Sœurs d'Ingenbohl sont en chantier, elles s'agrandissent et on ne met plus de cierges a l'intérieur de la chapelle de Bourguillon.............. chère madame Anne-Christine je vous conseil de revenir a Fribourg pour l'inauguration du pont de la poya et de revoir votre ville mais elle est toujours aussi belle
      Christianne

      Supprimer
    2. Oui je sais tout cela mais les cierges à l'extérieur cela vaut aussi je crois.
      On ne peut plus visiter les soeurs pendant les travaux?
      Pour le pont nous espérons y passer bientôt mais sans les casseroles au derrière celui-ci n'étant pas le pont du diable...
      Décidément vous me plaisez Madame Alphonsine...
      Anne-Christine.

      Supprimer
    3. Je penserai à vous à Bourguillon. Promis !
      Pour ce qui est du pont, l'inauguration a été repoussée au mois de novembre. Ca approche, ça approche...

      Supprimer
  6. je n'ai pas laissé bcp de coms chez vous mais je passe toujours avec grand plaisir !
    je vous souhaite bcp de plaisir dans cette activité.
    et ce n'est pas grave de ne pas tjs répondre à tous les coms !

    RépondreSupprimer
  7. On passe un temps tellement appréciable avec vous et vos billets , instructifs et drôles souvent
    Je comprends que cela vous « chronophage » trop , pour notre plaisir.
    Je comprends que vous êtes appelée à d’autres occupations,
    sans doute plus enrichissantes pour vous , mais je viendrai vérifier régulièrement si vous ne nous avez pas oubliées
    Gros bisous Alphonsine
    sissi

    RépondreSupprimer
  8. Savoir établir les priorités est gage de sagesse.
    Comme je suis inscrite à la newsletter, point d'inquiétude car je verrais toujours un nouveau billet apparaitre dans ma boite-mails.
    Mais évidemment, moins souvent, c'est moins bien, mais on fait ce qu'on peut.
    j'ai cru aussi un instant que les journées en Suisse étaient plus longues que les nôtres....
    Alors au plaisir de te lire encore et encore.....
    A très bientôt!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai découvert votre blog il y a peu, et j'ai été conquise !
    Je vais m'inscrire à la newsletter comme ça je serai informée de vos nouvelles publication sans venir vérifier chaque jour !
    Merci encore !

    RépondreSupprimer
  10. Comme nous vous comprenons, y compris sur les torchons repassés qui sont un grand classique dans la famille. Quant au temps à gagner sur les blogs... nous en avons fait l'experience pendant un moment. En revanche nous ne vous suivons pas sur la suppression des bibelots et étagères ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Idem ici... ça fait un moment déjà que je ne publie plus trop de billets, les activités, le travail, les enfants, la maison... tout ceci est bien chronophage!!! prendre le temps de faire ce qui est nécéssaire... c'est ça le truc!

    RépondreSupprimer
  12. D'un coup je me sens moins coupable... ! Je n'ai pas posté depuis.. oupela... mais avec un nouveau job, même à temps partiel, c'était devenu trop tendu en terme de temps ! Je ne t'oublie pas pour autant !

    RépondreSupprimer
  13. Te absolvo, Akphonsine, : il n'est pas nécessaire de répondre aux commentaires, l'essentiel étant de garder, même tenu, le fil qui nous relie.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis dans la même situation que toi (sans doute pour des raisons différentes) et je partage totalement ton point de vue! Ne t'en fais pas, vie ta vie et la blogo suivra!

    RépondreSupprimer
  15. Les journées n'ont que 24 heures pour toi aussi ? voilà qui me rassure . Tu es donc une vraie humaine, ça c'est une bonne nouvelle.
    Sois là où tu dois être, c'est cela le plus important.
    Je comprends parfaitement - moi qui publie une fois tous les 36 du mois et qui sousmarine la plus part du temps faute de temps pour commenter - et j'attendrai patiemment chacun de tes billets.

    RépondreSupprimer
  16. Comme so j'avais des doutes sur le fait que tu sois une vraie humaine vu le nombre de choses que tu réalises brillamment ( + tenir un blog + faire des commentaires au quart de tour )... Ils en ont de la chance ceux qui vont profiter du temps que tu te réserves à présent !

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  18. J'avais bien remarqué que depuis quelques temps tu publiais moins régulièrement... mais comment t'en vouloir ? Prends ton temps, LE temps, et peut-être que bientôt il y aura un billet sur ce nouveau projet ?
    A très bientot Alphonsine !

    RépondreSupprimer
  19. Je crois que je devrais suivre ton exemple, j'ai du retard sur tellement de choses.
    Bon, de toutes façons ce n'est qu'un espacement de publication, nous ne te lirons qu'avec plus d'enthousiasme...

    RépondreSupprimer
  20. Ah, chez toi aussi, les journées ne sont que de 24h... C'est donc un complot mondial !
    Je te souhaite en tous cas que ce qui t'éloigne d'ici t'apportera beaucoup de satisfaction(s) et j'attendrai avec un plaisir intact tes billets raréfiés...

    RépondreSupprimer
  21. Quelque soit la fréquence des billets, ce sera toujours un plaisir ! Est-ce que ce sont les moutons ou les cartons qui sont trop chronophages???

    RépondreSupprimer
  22. Je m'abonne de ce pas à ta newletter pour ne pas louper les prochains articles. Et profite à fond !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je me suis fais une entaille au doigt, et j'ai du mal à taper avec un doigt emballé. Mais le prochain billet se prépare /

      Supprimer
  23. Je sentais déjà que tu espaçais tes billets chère Alphonsine, et je sais qu'il y a des projets qui te tiennent à coeur. Je te souhaite bonne chance pour tout cela, et je ne t'oublie pas. Effectivement, notre gros problème c'est d'avoir du temps...garde le tien pour des choses vraiment importantes, nous saurons attendre que tu sois plus disponible
    Des bises

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.