Des nœuds dans mon fil

jeudi 1 mai 2014

"Ca va sonner toute la journée !"

- Je serai en congé jeudi, annonce Augustin.
- Nous pas, répliquent en choeur Antoinette, Anatole et Ambroise.
- Heureusement, affirme Anatole, parce que sinon j'aurais loupé des cours de math.

Le premier mai, ici, en Suisse, et plus particulièrement dans le canton de Fribourg, n'est pas férié. Voilà pour le principe. Mais des employeurs peuvent libérer leurs salariés pour qu'ils puissent aller manifester. C'est rare. Tous les magasins sont ouverts. L'école primaire et l'école professionnelle sont fermées. Le CO et le Collège font classe (pour les français : le collège et le lycée).

Quelques jours avant le mois de mai, les banquiers préparent des rouleaux de petite monnaie que les particuliers viennent échanger contre des billets. Parce qu'il y a une jolie tradition, largement respectée par les écoliers : ils préparent des chants avec leurs maîtresses, puis, seuls ou plus souvent en groupe, ils font du porte à porte, poussent leur chansonnette, et en échange, l'heureux auditeur leur donne des piécettes. Théoriquement, c'est pour acheter ensuite un cadeau pour la fête des mères fêtée ici le deuxième dimanche du mois de mai.

Ce matin, dès l'ouverture, j'étais au guichet de la banque pour échanger un billet contre des rouleaux de monnaie. J'ai demandé à la préposée combien il était d'usage de donner aux petits chanteurs : "je donne 1 franc s'ils chantent bien, et 50 centimes sinon".

Ma gentille voisine était venue me prévenir hier soir : "Vous connaissez l'usage du 1er mai ? Vous verrez, ça va sonner toute la journée". A l'heure où je poste mon billet, un seul groupe d'enfants avait frappé à ma porte pour me chanter une jolie chanson où il était question d'un grand-père avec une grosse moustache prise dans une queue de vache, et où les coccinelles avaient trouvé un logis. J'attends que l'on sonne...



18 commentaires:

  1. Ici, le premier mai... non, rien, oublions et rêvons un instant des jolies coutumes suisses.
    Bon. Je suis tout de même contente de profiter d'un jour férié, il ne faut pas que je râle de trop ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est sympa comme coutume ! Et l'idée de profiter du petit pécule pour faire le cadeau de la fête des mères, c'est mignon tout plein. Il y en a qui sonneraient dans toute la rue chez moi...

    RépondreSupprimer
  3. ♪ C'était un grand-père supeeeer ,
    tarte aux patates et pipe en terreuh ... ♪ ♪

    :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca sonne aussi par chez toi ?
      Oui, c'est bien la chanson que j'ai entendue !

      Supprimer
    2. Non, cette tradition n'existe pas du côté de Neuchâtel, ni dans le Jura d'ailleurs.
      Dommage parce que je trouve ça très sympa !

      Supprimer
    3. Oh oui, c'est bien dommage.

      Supprimer
  4. Splendide billet tout autant que cette tradition. Puisse ces chants aider le printemps à arriver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, un peu de chaleur ferait du bien !

      Supprimer
  5. Pas férié ici non plus, ni aucune coutume, même pas celle du brin de muguet.... J'aimerai bien entendre la chansonette!

    RépondreSupprimer
  6. dans mon village en Ardèche c'est marché aux puces le 1er mai depuis plus de 20 ans, je déballe devant chez moi avec mes enfants et des copines !
    lausap

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère alors que tu as eu du beau temps. Et les affaires, es-tu contente ?

      Supprimer
    2. il pleut toujours un peu vers 17h c'est la bizarre tradition ! j'avais pas grand chose à vendre personnellement, alors les affaires ......
      lausap

      Supprimer
  7. La tradition se perd je n'ai écouté qu'une dizaine de chanteur mais de qualité dont 2 petites filles de 6 ans adorables

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, j'ai eu plus d'une dizaine de coups de sonnettes. La qualité était en générale médiocre, mais le coeur y était. J'ai eu deux filles également qui étaient incroyables : rythme, justesse, émotion, c'était parfait !

      Supprimer
  8. Combien de passages alors ? Et les dons, 1 franc ou 50 centimes ?

    RépondreSupprimer
  9. oh c´est rigolo, en Allemagne, les enfants sonnent pour la Saint Martin pour chanter, récolter des sous et des bonbons et également le 6 janvier, habillés en rois mages pour bénir les maisons et collecter des sous pour les enfants de pays pauves !
    Et la fête des méres est également le deuxiéme dimanche de mai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai habité en Allemagne, et mes trois premiers enfants y sont nés ! Le deuxième est né le 8 mai, un samedi. Le dimanche matin, la sage-femme m'a apporté un bébé emmailloté, tenant des fleurs en tissus violettes (pour moi c'est une couleur de deuil). Elle faisait une tête bizarre, et j'ai cru que mon bébé était mort ! C'était terrifiant !

      Supprimer
  10. J'adore le guichetier de la banque qui te met au courant de ce qu'on donne en fonction de la justesse....

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.