Des nœuds dans mon fil

vendredi 15 avril 2016

Comment dit-on "cactus" en latin ?

Courant mars, le décanat nous a envoyé un mail pour nous annoncer que les cours tomberaient le mercredi 6 avril, un colloque devant se tenir toute la journée. Ce genre de nouvelle est toujours une bonne nouvelle, d'autant plus que j'avais encore des travaux à rendre, et qu'une journée entière de travail n'est jamais à négliger. Le lundi 4 avril, le doyen nous a fait savoir, via le décanat, qu'il ne souhaitait pas que les cours soient ainsi supprimés, et que par conséquent, le colloque se tiendrait sur la seule matinée, les cours devant reprendre normalement à 14 heures.
 
J'ai donc obéi au doyen, et j'ai repris les cours à partir de 14 heures. Le lendemain, le professeur de latin m'accoste dans le couloir : "Alors, S. et vous, vous avez séché le cours de latin ? Je vous ai attendues dans mon bureau.
- Les cours ne devaient reprendre qu'à 14 heures.
- Cela voulait dire que les cours reprenaient l'après-midi."
 
Je lui ai présenté mes excuses, me disant in peto que son interprétation laissait à désirer. Lorsque j'ai vu S., nous avons considéré toutes les deux que nous n'étions pas en faute, mais je lui ai proposé d'apporter un bouquet pour rétablir l'harmonie.
- Tu es folle, Alphonsine (S. a un vocabulaire bien à elle qui lui appartient !), on n'offre pas de fleurs à un homme, surtout pas en Suisse.
- Bon alors que peut-on lui donner ? (Les chocolats sont à proscrire)
- Ben un cactus !
- Excellente idée, tu t'en occupes ?
 
Mercredi dernier nous étions devant son bureau, le cadeau à la main. Nous lui avons offert "pour nous excuser de ne pas être venues la semaine précédente". Il a été très touché, et a immédiatement trouvé un usage parfait au cactus : "Pendant les examens, je pourrai taper les étudiants qui ne connaissent pas leur cours !"
 
Ce que c'est que de n'être que deux à suivre un cours, on ne peut même pas manquer sans que tout de suite le professeur le remarque !
 
 

6 commentaires:

  1. je ne suis pas sûre que ce monsieur mérite un cadeau, fut-ce un cactus ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Mais si, parce qu'il est d'une mauvaise fois attendrissante ! J'aime beaucoup ses cours, et il a bien compris notre message !

    RépondreSupprimer
  3. il a de l'humour le prof ! il est bien tombé avec ses deux élèves ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que nous sommes aussi farfelus les uns que les autres, et surtout, nous avons tous un tempérament de feu. Heureusement que nous ne sommes que trois !

      Supprimer
  4. J'ai été dans la situation du professeur qui reçoit un cactus de l'un de ses élèves (adultes). Je lui avais demandé ce qu'il fallait comprendre : "ce que vous voulez, madame !". En tout cas, ce cactus est devenu très beau dans mon jardin du midi.
    Marie-L.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime particulièrement ta dernière phrase qui rend l'anecdote encore plus savoureuse !
    (quant aux cours à 2 étudiants, j'en avais quand j'étais en fac et j'ai toujours trouvé cela un peu "étrange" comme relation du coup... )

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.