Des nœuds dans mon fil

lundi 15 mai 2017

Agenda ironique, le 20 mai approche

Chers concurrents réels ou potentiels, 
Chers amis qui voudraient concourir mais qui n'osent pas franchir le pas,
Chers lecteurs qui ignorent pouvoir devenir un concurrent de valeur,

Il vous reste très exactement une semaine ou même seulement 6 jours pour participer à l'agenda ironique de mai, cet agenda ironique musical qui vous entraînera dans une danse endiablée grâce à la musique qui émane des textes proposés. 

Pour les nouveaux, les règles sont simples. Pour les anciens, les règles sont les mêmes. Il s'agit d'écrire un texte quelconque en faisant semblant de suivre les consignes données ICI. Puis de le publier sur votre blog et d'insérer le lien LA ou LA. Au choix. Ou encore au bas de cet article. 

L'enjeu est énorme, puisque vous risquez d'avoir des exclamations de louange dans votre commentaire. Ensuite, votre texte sera proposé dans un tableau de vote. Tout un chacun pourra voter pour le texte qui lui aura apporté le plus de bonheur ou de sentiments partagés, ou encore selon un critère qu'il sera seul à définir. Un deuxième tableau de vote permettra de choisir le prochain gentil organisateur de l'agenda ironique de Juin, mais le vote ne servira à rien puisque ce sera "Narines de crayons" qui sera de service. Mais c'est la loi de la démocratie : "Votez, nous n'en ferons qu'à notre tête". 

Donc, rien de bouleversant, rien d'effrayant non plus. Ecrivez, affirmez que vous avez pu vous laisser porter par les sons émis par Carla Bruni dans "Quelqu'un m'a dit" et participez.

Vous avez jusqu'à samedi minuit pour devenir des bloggeurs courageux. Et pour les lecteurs qui souhaitent rester anonymes ou qui n'ont pas de blog, il est toujours possible de me transmettre votre texte que je publierai sous votre anonymat.

A vos claviers !


12 commentaires:

  1. j'adore l'anonymat et les votes qui ne servent à rien ! Vive la démocratie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui, en première page du journal, le nom du nouveau premier ministre français avec ce commentaires "L'objectif du premier ministre est de diviser la droite". S'il n'a rien d'autre à faire, il aura une occupation agréable et somme toute pas trop compliquée !
      Bref, la démocratie me fait rire, ou pleurer...

      Supprimer
    2. J'ai reçu sur un post de mes photos, un début de texte d'un anonyme, mais pas encore la fin ...
      J'espère avec hâte que le texte soit terminé et te l'envoie, respectons la timidité de chacun ! Finalement notre version de la démocratie est assez respectueuse ��

      Supprimer
  2. Le joli mois de mai nous autorise à faire ce qu' il nous plaît ! Rejoignez-nous, le choeur des fous sait chanter !

    RépondreSupprimer
  3. Bon, me voici. Enfin ce qui reste de moi après avoir côtoyé celle dont je n'ose pas prononcer le nom de crainte d'en perdre la voix. Pour l'inspiration c'est fait merci...
    Ah vous pouvez dire toutes les deux que vous m'avez fait souffrir ! Lol...
    https://ecriturbulente.com/2017/05/18/la-java-bath-pour-lagenda-ironique/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pensais pas qu'elle pouvait être aussi inspirante ! Bravo, j'ai adoré lire ton texte.

      Supprimer
    2. Juste un addenda pour l'agenda...
      J'ai modifié le titre : c'est "les javas bath" !!!
      Et puis j'ai aussi un peu modifié la structure du texte...(et quelques mots) !!!

      Supprimer
  4. à chaque nouvel 'agenda ironique', je lis les consignes et chaque fois je me demande quel est le lien entre celles-ci et le titre 'agenda ironique' ;-)
    comme je ne réussis pas à trouver l'explication, je m'abstiens de participer, il me faudrait un "agenda ironique pour les nulles" ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que toute l'ironie consiste à ne pas être ironique du tout. Ou alors tient-il son qualificatif de son errance puisqu'il voyage de blog en blog, et que, ô suprême ironie, il peut être partagé entre deux blogs.
      Pour le substantif "agenda", c'est facile, c'est un jeu mensuel.

      En pratique, le blog désigné pour héberger l'agenda doit proposer un thème et des consignes. Il doit recueillir les textes, puis les lister. Enfin, il lui appartient de créer un tableau de vote.

      N'importe qui peut venir voter pour un ou plusieurs textes (selon les consignes fixées). Le gagnant ne gagne rien, c'est une ultime ironie.

      Puis on vote pour choisir le nouvel hébergeur, et le jeu continue...

      En pratique, on fixe des règles, mais on ne les tient pas. On raisonne pour faire croire qu'on les a respectées mais en fait personne n'en tient rigueur. L'essentiel c'est d'écrire un texte et d'oser le proposer au public averti que constitue la blogosphère !

      bref, il te reste 3 heures pour écrire un texte sur la musique. Je pourrai encore l'intégrer demain matin, puisque les règles ne sont là que pour être outrepassées !

      Supprimer
    2. merci pour ta réponse!
      donc si j'ai bien compris, il y a un titre, des consignes, une date limite, mais on ne doit se tenir à rien de tout ça et on fait ce qu'on veut?

      Supprimer
    3. C'est un peu ça, est-ce que c'est dans tes cordes ?

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.