Des nœuds dans mon fil

dimanche 14 décembre 2014

Les examens approchent

Dans l'absolu, il est relativement facile de s'inscrire à l'université. Il est même plaisant de s'y rendre pour suivre les cours. Il est hautement jouissant intellectuellement d'y entendre des cours de qualité. Mais voilà, il faut penser aux examens qui approchent.
 
J'ai eu toute une série de travaux écrits à rendre. Pour l'instant, je sais que deux d'entre eux ont été validés, même si je ne connais pas encore mes notes.
 
Le temps passé à préparer et à écrire ces travaux a été considérable. J'ai bien essayé de m'y prendre à l'avance, et me voilà à préparer mes examens écrits et oraux tout en finalisant mon dernier travail écrit.
 
Demain, ce sera le jour "J". Premier examen écrit depuis plus de 20 ans ! J'ai préparé mes feuilles, vérifié la cartouche de mon stylo à encre, emporté une règle. Je me sens prête. Je crois que je possède le cours et que je saurai le restituer sans grande difficulté.

Suite des festivités jeudi prochain, il me reste quelques jours de révision. Et enfin, cerise sur le gâteau : philosophie lundi le 22 décembre ! Je me refuse à penser à tout ce qu'il y a encore à acquérir...

Et ensuite, ce sera Noël, je n'ouvrirai pas mes cours avant le 27 décembre, parce que dès lundi 5 janvier, il y aura un oral à passer. Et enfin le latin début février. Le semestre suivant pourra alors commencer...

Mais chaque chose en son temps. Mon regard est fixé sur l'échéance de demain 10 heures. J'y serai...

14 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'ai tjrs autant de plaisir à vs lire.
    Je souris tjrs qd vs racontez lavie en Suisse...
    On s'y croirait...
    Demain je prierai pour vs.
    Bon temps de l'avent.
    Aurez-vs encore une fois la visite de votre évêque avant Noël ds votre paroisse?
    J'ai ouî dite de source sûre qu'il dîne (et non soupe)volontiers avec ses paroissiens et qu'il les honore volontiers de sa présence chez eux.
    Bien à vous A-C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci A-C pour votre gentil commentaire.
      J'ai entendu la même chose que vous au sujet de notre évêque. Il faudra que je lui demande s'il a envie de passer une soirée avec une famille déjantée !
      Merci pour vos prières.

      Supprimer
  2. Mes pensées t'accompagneront... mais je ne doute pas de la qualité du travail que tu as déjà accompli et qu'il portera ses justes fruits...

    RépondreSupprimer
  3. Bon courage Alphonsine, je t'admire... il me semble que je serais incapable de repasser des examens !

    RépondreSupprimer
  4. ha ! Voila la raison pour laquelle je n'ai pas obéi à mon inspecteur qui me " recommandait" de passer l'agrégation ... je ne pourrais plus passer d'examens pour toutes les raisons que tu évoques.
    respect éternel pour ta pugnacité et ta détermination alphonsine !!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Oh la la quel courage !
    Moi qui suis bien contente que mes deux loulous aient fini leurs études : même par procuration, ça devenait épuisant ! ;-)
    Je suis sûre que tu t'en sortiras très bien !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai des souvenirs paniqués de cette période quand j'étais étudiant. Je te souhaite beaucoup de chance et de courage et demain je croiserai les doigts pour toi.
    Des bises Alphonsine

    RépondreSupprimer
  7. Tu dois être en plein dedans ... je trouve que les examens à la fois stressants, mais aussi exaltants de devoir restituer tout une période d'apprentissage. Dans ton cas, je ne me fais pas de soucis !

    RépondreSupprimer
  8. J'y étais, j'en suis revenue... la main endolorie... 13 pages en moins de deux heures (1 heure 3/4), plus de la moitié du cours à retranscrire.
    Mais j'ai assuré. A présent, je plonge le nez dans la matière suivante.
    Merci pour vos encouragements. J'aime les examens !

    RépondreSupprimer
  9. J'arrive un peu tard ... Tu m'impressionnes Alphonsine. Je te souhaite une bonne préparation pour les matières suivantes!

    RépondreSupprimer
  10. J'imagine sans peine que tu réussiras la suite avec la même facilité.
    De mon côté, déjà deux examens passés, un troisième vendredi, et les neuf derniers début janvier, (tous la même semaine).
    N'ayant pu assister à la première moitié des cours du semestre, j'aborde la chose avec nettement moins de sérénité que toi (je n'ai pas encore pu tout rattraper, et je ne te parle même pas de ce qui est d'assimiler). Je ferai ce que je pourrai.
    Et quoiqu'il en soit, ta réussite me fait vraiment chaud au cœur...

    RépondreSupprimer
  11. Toutes mes félicitations, Alphonsine.
    J'ai toujours stressée pour les examens de mes enfants, ce qui me semble assez naturel dans le fond alors je me demande : "est-ce que les enfants stressent pour les examens de leur maman ?"
    Marie-L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais stressé pour les examens de mes enfants. Ma fille Antoinette me dit faire partie de la catégorie "les enfants stressent pour les examens de leurs parents" !

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.