Des nœuds dans mon fil

vendredi 5 décembre 2014

Le caté continue

Après des débuts vraiment difficiles, j'ai enfin trouvé un rythme de croisière dans l'enseignement du catéchisme.
 
J'ai trois classes. Les plus jeunes ne sont que neuf. Ils sont attachants, attendrissants, attentifs. Les deux autres classes comportent quinze élèves chacune. Ils sont vivants, étonnants, bavards, insolents...
 
J'ai eu le tort d'être trop gentille au début, et il a fallu que je resserre les boulons. En conséquence les enfants ont fait susciter un vent de révolte. J'ai tenu bon.
 
Et puis, ils se sont adaptés, se sont assagis, se sont soumis, et sont devenus attentifs. Je ne leur ai pas attribué de place fixe, et j'ai été étonnée la semaine dernière que les filles qui présentaient un mutisme forcé au fond de la classe s'étaient approchées en occupant les places de devant, et ont commencé à participer et à intervenir.
 
Tout autre enseignant se réjouirait à ma place.
 
Aujourd'hui, j'ai annoncé deux excellentes nouvelles à la classe de l'après-midi :
 
1. Il n'y aura pas de cours de caté la semaine prochaine.
 
Stupeur de ma part : ils ont été déçus.
 
2. Il y aura un film toute l'après-midi du dernier vendredi avant les vacances.
 
Ils n'ont pu se réjouir, déçus de voir une séance de caté sauter !
 
 
Intérieurement, j'étais contente : "enfin, ils sont heureux de venir alors qu'au début ils faisaient la tête". C'est alors qu'une des filles a pris la parole au nom de la classe : "Vous savez, Madame, on n'est pas très content de ne pas avoir caté. On devra rester avec notre maîtresse, et on devra travailler et faire des matières difficiles comme la dictée et les maths. Nous, on préfère venir au caté, c'est plus libre, on peut dessiner, se reposer. C'est quand même mieux".
 
 
Bon, la prochaine fois, j'attendrai avant de me réjouir !!!
 
 

5 commentaires:

  1. Ben c'est peut être parce que j'ai l’esprit de contradiction, mais je ne trouve pas ça si négatif que ça. Je trouve dommage qu'on fasse du catéchisme une matière scolaire. Si on reprend les termes du psaume que je cite de mémoire, "en Dieu je trouverai mon repos", il me semble que c'est une bonne chose que le caté soit un moment de détente. On ne nourrit pas son âme (ni son corps, d'ailleurs) dans le stress. Il me semble que même si cette petite fille se situe par rapport aux autres matières scolaires, ben tu as pas mal réussi ta petite affaire.
    Suis pas sûre d'être très claire, mais j'ai une angine, alors j'ai du mal à m'exprimer !!!

    RépondreSupprimer
  2. Je co-signe derrière ma Bécasse préférée. (non, je ne suis pas feignasse, groumph).
    Continue, tu verras le résultat à la fin de l'année.
    Et je suis certaine que tu auras réussie.

    RépondreSupprimer
  3. Mr 2e me disait aimer le caté parce que justement, c'était amusant, ce n'était pas vraiment l'école... (et j'ai été sa "prof de caté" lors de son début de CE2 puis pour le parcours eucharistique en CM1). Je ne m'en suis pas "offusquée", presque ravie que lui et ses camarades viennent aussi avec plaisir ! Je me suis toutefois posé la question de savoir s'ils en retenaient quelque chose, si les épisodes que je leur narrais et expliquais pénétraient quelque peu leurs pensées ou s'ils avaient préféré venir avec moi (en CM1, ils ont eu le choix, ceux qui avaient été avec moi l'année d'avant ont "rempilé") par pur amusement. Mais quand, comme hier encore, je vois Mr 2e au musée m'expliquer ce que représente tel tableau et sa signification, je reste bluffée et me dis que même en s'amusant, même en traitant les sujets de façon plus informelle, on apprend beaucoup....

    RépondreSupprimer
  4. C'est quand même positif je trouve !

    RépondreSupprimer
  5. je mets en parallèle ton expérience de "Dame cathé" avec le fait que pour la 1ère année mon Fouiny s'y rend un vendredi sur deux et il aime bcp ça ... Il y finit bien ses coloriages (qu'il bâcle à l'école) il me parle de Moïse (mais rarement de ce qu'il a fait à l'école) et il a tjrs hâte d'y retourner ... Pas dit que la dame cathé le trouve très sage et très attentif, pourtant, le résultat est là ! et quand même, la chance qu'ils ont tes "petits" c'est qu'en plus tu as de l'humour ... les veinards !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.