Des nœuds dans mon fil

samedi 6 février 2016

Venise

Le troisième - et dernier - jour se lève sur Venise. Le programme de la journée va être serré : messe à San Marco sur la place du même nom, promenade vers la douane de mer, et retour vers Marco Polo, l'aéroport.
 
Nous aurions dû être à l'heure à la messe, nous étions ponctuels devant Saint Marc mais nous n'avons pas trouvé de portail ouvert sur la façade. Le temps de voir une porte latérale, nous avons voulu nous y engouffrer, mais c'était sans compter sur le garde qui a arrêté Monsieur Alphonse qui portait un sac à dos. La seule solution pour pénétrer dans la basilique aurait été de déposer ce sac dans un local situé plus loin. Neuf heures avaient déjà sonné, il n'en était pas question. J'ai négocié : "Mon sac à main est plus grand que ce sac à dos", mais sans succès puisque ce n'était pas la taille qui était en cause mais les bretelles. J'ai bien songé à les cisailler, mais je n'avais pu emporter mon couteau suisse à cause des contrôles à l'aéroport.
 
J'ai alors pris une décision radicale : "Donne-moi ton sac". Je l'ai attrapé, plié en deux, et enfoncé dans mon sac à main tout en faisant une prière à mon ange gardien. "On peut y aller". J'ai marché vers la porte, regardé le gardien. Il m'a jeté un coup d'œil noir, allait ouvrir la bouche, mais a finalement eu l'attention attirée par une mouette volant plus haut, juste le temps de nous permettre de rentrer. "Grazie".
 
Vous n'aurez pas de photo de l'église, je n'avais pas envie de mitrailler les splendides mosaïques. Toute dorée, le sol en dos d'âne, on manque de trébucher à chaque pas.

La pause café où nous avons goûté aux beignets de carnaval, la promenade aller-retour vers la douane des mer, la vue splendide sous le soleil et une légère brume, un déjeuner inoubliable, et déjà il a été l'heure de rentrer.

Merci Nadia, merci Ennio pour votre amitié, votre gentillesse, pour ces trois jours féériques. Venise sans vous n'est pas Venise...
 

















 
 

9 commentaires:

  1. Merci pour ce récit et les photos magnifiques qui l'accompagnent ... Quelles beautés !!

    RépondreSupprimer
  2. Même com' que Bibiche : merci ! Ca m'a fait rêver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Bibiche et Françoise : Venise fait rêver. J'ai vu Venise en automne pour la première fois, puis en été, et à présent en hiver. C'est toujours magique.

      Supprimer
    2. je vais ajouter cette destination à mon cahier de souhaits ;-)

      Supprimer
  3. les photos sont superbes et le récit savoureux :-)

    RépondreSupprimer
  4. Tu me donnes envie de partir illico presto à la découverte de Venise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais tant y retourner déjà ! Je suis amoureuse de cette ville.

      Supprimer
  5. Bonjour, c'est encherchant une image des moines de San Francesco del deserto que je suis "tombé" sur vos billets concernant Venise. J'ai tout desuite aimé votre manière d'exprimer ce que vous ressentez, votre sensibilité, votre humour et puis votre amour pour notre ville. Vous êtes de facto intronisée dans la communauté universelle des "Fous de Venise". Nadia et Ennio semblent avoir été de très inspirés initiateurs ! M'autoriseriez-vous à mentionner votre blog dans la liste des Amis de mon Tramezzinimag que vous connaissez peut-être (né en 2005, avec près de 2500 billets, supprimé sans raison par Google cet été et qui renait de ses cendres peu à peu ? Le lien : http://tramezzinimag2.blogspot.com

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.