Des nœuds dans mon fil

mardi 11 février 2014

Des pommes à foison

Comment fait-on pour occuper les enfants, je vous le demande ? Une immense maison (c'était avant de déménager), un grand terrain tout autour, un enclos pour des génisses, et des pommiers croulants sous les fruits. Voyant les pommes jonchant le sol, j'ai demandé à l'agriculteur ce qu'il en faisait, et il m'a proposé de les ramasser, lui-même en ayant assez sur d'autres terrains.

L'affaire a été rondement menée. J'ai choisi un après-midi où les enfants tournaient en rond sans savoir s'occuper, je leur ai rappelé où se trouvait la brouette, et je les ai envoyés ramasser des pommes.

Ils se sont acquittés de leur tâche fort honorablement. Seulement qui a été prise à son propre piège ? Alphonsine. 

"Maman, nous avons ramassé une quantité énorme de pommes, et tu ne nous a pas fait de gâteau".

Je me suis fait tirer l'oreille à plusieurs reprises, mais j'ai fini par obtempérer. Il ne faut pas désobéir à ses enfants, on donnerait le mauvais exemple ! 

Prélever 5 pommes sur la quantité était négligeable. J'ai alors décidé d'en faire de la compote à congeler. J'ai installé l'ordinateur portable sur un coin du plan de travail, j'ai mis un film sympa, et j'ai épluché, épluché, épluché. Pour gagner du temps et me faciliter le travail, j'ai même emporté la brouette dans la cuisine.

Ca m'a fait louer le bénéfice des maisons de plain pied !


Figurez-vous que j'ai mis trois jours pour venir à bout de ces monceaux de pommes.


24 commentaires:

  1. Donc, si j'ai bien compris, quand tu joues pas à saute-moutons, tes enfants auraient tendance à te prendre pour une pomme (quelle taquineuse cette Yanou) ? Blague à part, toute mon admiration, combien de kg épluchés (et combien d'ampoules sur les mains) ?!

    RépondreSupprimer
  2. Ben voilà de quoi être en bonne santé : une pomme chaque matin éloigne le médecin... ici j'ai cacheté un petit machin à manivelle qui épluche les pommes. C'est un jeu d'enfant... donc je fais éplucher les pommes par les enfants.
    Faut s'économiser !

    RépondreSupprimer
  3. Je crois effectivement que l'épluche -pomme à manivelle serait un achat profitable !

    RépondreSupprimer
  4. Attention aux épluchures ! Si tu glisses, tu risques de tomber dans les pommes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était en novembre, et ouf, il ne s'est rien passé !

      Supprimer
  5. Tu es courageuse d'avoir fait ça toute seule. Je n'aurais pas eu le courage...
    Sinon : combien de bassines de cuisson? Combien de kilos de sucre?

    RépondreSupprimer
  6. Fabienne (fabybrod18@gmail.com)11 février 2014 à 22:18

    Miam !! de la compote maison !! Félicitations pour cette initiative !!
    Voici un bon argument pour avoir une maison de plain pied;

    RépondreSupprimer
  7. Tu ne t'es pas fait d'ampoules à éplucher tout ça ? (C'est toujours moins difficile que d'éplucher la même quantité d'oignons...)

    RépondreSupprimer
  8. Pommes ou haricots verts, du pareil au même ! jour après jour et on n'en voit pas le bout... tu n'as pas fait de cauchemards ??? et encore tu avais employé une bande d'elfes-ramasseurs....
    Tulipe Bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas de cauchemar. Ca m'a pris deux jours.
      Et j'ai gardé le souvenir d'un film stupide...

      Supprimer
  9. Et pas une coupure je suis sûre !

    RépondreSupprimer
  10. Bah bah bah mais il est où l'épluche-pommes magique?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est dans ma maison en France... Je n'avais pas pensé à l'emporter. Mais comme je devais peler des pommes tombées, l'éplucheur n'aurait servi à rien : il reste coincé dans les mollesses pommesques !

      Supprimer
  11. Et en ce moment tu décongèles pour en profiter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais tant qu'il en reste... mais du fait du déménagement, je n'ai pas hésité à décongeler régulièrement !

      Supprimer
  12. Cela m'aurait beaucoup plu,, des après midi à faire de la compote, le rêve ! -UNE GRANDE AMATRICE DE COMPOTE EN QUETE DE TEMPS LIBRE -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas tout faire : du dessin et des compotes !
      Tu dessines merveilleusement, je reviens d'un petit tour sur ton blog !

      Supprimer
  13. Dans un tout autre registre ça m'a fait penser à Pénélope ... "et j'ai épluché,épluché,épluché" ...
    Chapeau !

    RépondreSupprimer
  14. tu me fais rire...et ça me rappelle chez moi quand j'étais enfant...ma grand-mère en avait 8 d'enfants, avec les petits enfants, cela faisait de telles tablées que j'ai des souvenirs d'elle écoutant la radio en épluchant, épluchant, épluchant.....

    RépondreSupprimer
  15. En effet, quelle corvée !
    Mais c'est vrai que si tu regardes un film, c'est mieux....
    Ici aussi il en reste à éplucher de l'automne.... mais j'ai pas envie.....

    RépondreSupprimer
  16. C'est ce qui s'appelle avoir de charmants enfants ! Quel beau courage tu as. Vive la compote !

    RépondreSupprimer
  17. Il faut dire que tu vois les choses en grand Alphonsine :
    Une grande famille, un troupeau de mouton conséquent… il est tout à fait logique que le ravitaillement soit du même ordre !

    RépondreSupprimer
  18. Et bien tu es fort courageuse !!!!
    Je me méfie des pommes depuis qu'une fois mon orteil a été sauvagement agressé par un cageot plein sis dans ma cuisine... et que j'en ai été quitte pour une fracture !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.