Des nœuds dans mon fil

mercredi 5 février 2014

La déchetterie et moi

Pour la première fois, je me suis rendue à la déchetterie de ma nouvelle ville. C'était samedi, il y a dix jours, pour y déposer tous mes cartons inutilisables. Quelle démesure ! La fosse à cartons-papiers est profonde de 10 mètres, c'en est impressionnant. Moi qui ai l'habitude du personnel désagréable de ma commune antérieure (avec un chef qui vide ses canettes de bière au rythme où les conteneurs se remplissent), j'ai été favorablement impressionnée par la gentillesse, la disponibilité et la serviabilité du personnel.

Après une telle expérience, tellement positive, j'ai réitéré une visite, toujours avec du carton, puisque comme vous le savez, je me lance dans une activité cartonnage. (C'est une activité physique intense : on récupère des cartons et on les traîne jusqu'à la maison, puis on se débarrasse des chutes encombrantes). 

Antoinette m'a accompagnée dans ce périple plein de poésie.

L'accueil était identique à la première fois, la précipitation du personnel encore plus intense, mais spécialement parce que le client est plus rare un mercredi qu'un samedi. Et au moment de monter dans la voiture, un homme s'approche, tenant deux bouquets de mimosa dans leur emballage. Il m'en tend un.
- Tenez, c'est pour vous.
Puis il fait de même avec Antoinette.

Et c'est ainsi que nous avons quitté la déchetterie avec deux bouquets de mimosa. Ils embaument mon salon !



30 commentaires:

  1. J'ai peur qu'en allant a ma déchèterie aucun bouquet de mimosa ne m'y attende...
    Profite, profite a notre place de ce beau mimosa !

    RépondreSupprimer
  2. elle est chouette ta déchetterie ! Selon les dire de Monsieur, qui est spécialiste de la gestion de déchets chez nous, je pense que tu as tiré le gros lot !

    RépondreSupprimer
  3. Rhoooo la veinarde !
    Je me demande quand même comment font les Suisses pour avoir du Mimosa à c't'heure. Ici, c'est encore un projet lointain. Je pensais pourtant que nous étions en avance sur vous...

    RépondreSupprimer
  4. Mais non mais ... ? ici, le mimosa est blanc et il tombe en boulettes dans mon jardin et y'en a DES qui me narguent en me parlant de mimosa VRAI en SUISSE, o☼ il DEVRAIT faire au moins aussi froid et aussi NEIGEUX qu'icitte chez moi !!! Chanceuse, fais-en bon usage, il se gardera bien si tu coupes un peu de chaque tige tous les 2 jours.

    RépondreSupprimer
  5. un bouquet de mimosa ! chanceuse ! c'est ma fleur préférée !!!
    Mais dis-donc, Il ne lit pas ton blog, le monsieur de la déchetterie, sinon, délicat comme il est, il t'aurait offert le Mimosa pour Monsieur Alphonse ;-)

    RépondreSupprimer
  6. On va toutes partir pour la Suisse !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu rigoles, ou bien ? Nous on se garde nos bouquets pour nous. On ne partage pas, non mais !

      Supprimer
  7. Moi aussi je veux m'exiler, ouuuinnnn....
    Mais j'ai un point positif, c'est qu'ici aussi ils sont charmants à la décheterie, qui est mon amie, j'y vais trèèèèès souvent.... j'aime le tri et l'ordre.... quand je n'hiberne pas, lol !

    RépondreSupprimer
  8. Pince toi Alphonsine ! Tu n es pas en Suisse mais sans doute au Paradis ( bon c est certain, tu n es plus en France ...)

    RépondreSupprimer
  9. C'est confirmé, vous n'êtes pas en France ! Ici ils ferment la déchetterie et les éboueurs font grève...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici il n'y a pas de risque de grève : d'abord ce n'est pas possible dans le service public, ensuite on discute d'abord et on se met d'accord...

      Supprimer
  10. Etait-ce parce que vous étiez la centième (ou millième) voiture de l'année à entrer ? Ou en raison du nouveau container à carton que vous inauguriez ? Y a t'il une sorte de concurrence qui poussent les déchetteries à fidéliser les visiteurs ???

    RépondreSupprimer
  11. trop bien d'aller jeter des choses et revenir avec des fleurs qui embaument!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca donne surtout envie d'y retourner souvent !

      Supprimer
  12. Rien qu'à regarder le bouquet on en a plein les narines !
    Ici pas de déchetteries, juste quelques containers pour recycler le carton et autres. Et pas de mimosa non plus ... Et après tu t'étonnes que je râle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aimes-tu tellement râler ? Je prépare un nouvel article rien que pour toi sur la fondue !

      Supprimer
  13. A la déchetterie locale, on nous offre du langage fleuri. Mais on ne le rapporte pas à la maison.
    Du mimosa... odeur de printemps... :)

    RépondreSupprimer
  14. Et ben punaise, ça fait réfléchir quand même autant de gentillesse. Ici à la déchetterie, on se fait hurler dessus si on se trompe de "travées"; par contre ça y est il y a du mimosas partout aussi

    RépondreSupprimer
  15. Quoi ? Nan allez, dis nous que tu nous fais marcher ! Dis le nous !
    Parce que moi, quand je vais à la déchetterie de Censuré, tu dois montrer patte blanche (carte !) et le sourire n'est pas compris, visiblement...
    Pfffff, Alphonsine c'est rien qu'une sorcière !

    RépondreSupprimer
  16. ayant déménagé plusieurs fois, je confirme que cette déchetterie est vraiment spéciale !
    pour l'anecdote mes enfants adoraient y aller, c'est une "sortie" qui déclenche l'enthousiasme à la maison ! comme quoi ..... pas besoin de chercher midi à quatorze heure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce monsieur est tellement gentil, qu'il a fait l'objet d'une page de journal l'autre jour !
      Une sortie déchetterie plébicitée, voilà qui est économique et qui permet d'avoir de l'ordre chez soi !

      Supprimer
    2. exactement, dans le même ordre d'idées mon n°2 jouait récemment avec une boite à oeufs en cartons dans laquelle j'ai retrouvé des tas de "merveilles" (petits cadeaux kinder* et batons de glaces .....)

      A la déchetterie, ils aiment bcp voir certaines bennes qui "avalent" et aplatissent les cartons !
      il faudra se faire un petit échange en off, j'ai habité tout prêt de la Suisse pendant 3 ans.

      Supprimer
    3. Je serais ravie d'avoir un échange "off". Tu cliques sur "pour me contacter" en haut à droite de la page, et tu arrives dans ma boîte mail ! @ tout de suite !

      Supprimer
  17. Quelle chance !!!! comme quoi on peut travailler ds une déchetterie et avoir bon coeur et une belle âme !
    Chez moi aussi il faut montrer patte blanche, et j'ai tjs peur que quelqu'un me pousse ds une benne, brrr !
    Tulipe Bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu voyais la benne à papier, en fait ce n'est pas une benne, c'est un gouffre qui s'ouvre à tes pieds. Heureusement il y a des garde-fous, mais c'est vraiment impressionnant.

      Supprimer
    2. Si tu voyais la benne à papier, en fait ce n'est pas une benne, c'est un gouffre qui s'ouvre à tes pieds. Heureusement il y a des garde-fous, mais c'est vraiment impressionnant.

      Supprimer
  18. Même si le personnel de la déchetterie où je vais est serviable et souriant, je n'ai jamais eu de mimosa.... Ah, c'est vrai que dans le nord, on n'en trouve pas beaucoup. Allez, avoue, vous aviez aussi toutes les deux un beau sourire....

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.