Des nœuds dans mon fil

lundi 16 mai 2016

Un tableau, une histoire (11)

Sur une proposition de Lakievo


William-Chadwick-House-by-the-Stream-1917-600x495
 
- Voilà, nous sommes arrivés. Coupe le moteur. La maison est si jolie vue de ce point de vue, avec le reflet dans l'eau de l'étang. De l'autre côté elle est bien un peu ingrate, mais je l'aime tant... Regarde, le bateau est toujours là, je vais pouvoir m'installer au milieu du plan d'eau, m'étendre au fond avec un livre... Les nénuphars ont déjà quelques feuilles, d'ici la fin des vacances ils auront fleuri. Oh, et puis les iris d'eau, attends-moi, je vais faire un bouquet...
- Natacha, j'aimerais aller ouvrir les volets, faire entrer le soleil et installer nos affaires. Cueille ton bouquet, je prépare le vase, mais en attendant donne-moi la clef.
- C'est toi qui l'a prise, elle doit être dans ta poche.
- Non, tu l'as toujours dans ton sac.
- Rappelle-toi, je l'ai posée sur le secrétaire comme tu me l'avais demandé, tu m'as dit que tu voulais y mettre un porte-clef.
- Tu as raison...
- Bon, je vais cueillir les fleurs et on verra ensuite... Nous sommes en vacances, rien ne presse...
 
 

12 commentaires:

  1. Cool ! Au moins ils ne s'énervent pas et s'ils n'ont pas la clé...ils enfonceront la porte...hi hi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsqu'il n'y a rien à faire, inutile de s'énerver. L'échelle est dans le garage, ils casseront un carreau au premier étage !

      Supprimer
  2. La porte est ouverte ; ils ont oublié de fermer la fois dernière !
    J'imagine le bouquet et j'ai le sourire. merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'ils sont comme nous, ils auront pu oublier de fermer la porte. Chez nous elle est déverrouillée le matin à 6 heures, et verrouillée vers 22 heures (quand on y pense).

      Supprimer
  3. Ouf, la clé était dans la poche. Un peu plus, ils allaient devoir casser un volet. Mon mari vérifie plusieurs fois si la porte de la maison est bien fermée. Pourtant, ça ne m'ait arrivé que quelquefois de laisser la clé dans la serrure.
    ps : psst, psst, à propos de nénuphar, j'en ai entendu une, à la radio, il y a quelques jours.
    Ce sont des footeux qui parlent entre eux.
    - nénuphar, tu l'écris comment, toi, avec un f ou ph ?
    - avec un f maintenant
    Ribéry lève le doigt :
    - moi, y'a longtemps que je le savais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me fait rire même si les réformes ne me font pas rire du tout !!!
      Merci pour ton passage !

      Supprimer
  4. Bigre, ça nous est arrivé une année.
    Heureusement, les voisins avaient un double. C'est précieux, les voisins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici il n'y a pas de voisin proche, mais en fait un double de la clef se trouve certainement sous un pot de fleur.

      Supprimer
  5. aïe! j'espère que la maison est à moins de 100 km par autoroute!
    (les clés, ma hantise ;-))

    RépondreSupprimer
  6. Hihi!! Je vérifie toujours 3 fois quand nous partons pour le week-end à la mer! Mais il y a les iris et au pire ils dormiront dans la barque bercés par le clapoti de l'eau, il fait si beau...

    RépondreSupprimer
  7. Et s'il ne fait pas trop mauvais, ce pourrait être une nuit à la belle étoile... (bon, avec les moustiques en prime)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une vieille maison, le volet ferme mal, avec une échelle tout s'arrange, et justement il y en a une dans le garage !

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.