Des nœuds dans mon fil

lundi 12 décembre 2011

Les Dampfnudeln

Dampfnudeln... un mot qui recèle tant de bons souvenirs : souvenir de marches à travers le marché de Noël de Stuttgart dans un froid vif, souvenir du premier enfant qui devait naître dans les jours à venir, souvenir d'une vitrine pleine de bien curieux dômes au milieu de vapeur qui condense contre les parois des vitres. Monsieur Alphonse et moi les contemplions avec stupeur : qu'est-ce que ça pouvait bien être. Nous avons posé la question à la vendeuse : "de la pâte levée cuite à la vapeur, fourrée de confiture de pruneaux et posée sur un lit de crème anglaise".

Monsieur Alphonse, toujours intrépide lorsqu'il s'agit de goûter à de nouveaux mets s'est décidé  de "se lancer dans le bizarre" en achetant une portion de "Dampfnudel".

La vendeuse a ouvert la vitre, pris un dôme à l'aide d'une pelle à tarte, l'a posé sur une assiette creuse en plastique, versé une louche de crème anglaise et tendu le tout contre quelques pièces.

Monsieur Alphonse m'a regardée curieusement, et a testé : "Un régal, goûte !" Notre avenir était scellé : il nous fallait la recette !

J'ai mis plusieurs années à trouver la bonne recette, celle de nos origines ! Et puis, plusieurs autres années à savoir les faire cuire parfaitement. Enfin, je suis au point, et je peux partager mon savoir !!! (Ha ! ha ! ça fait pompeux !)


Dampfnudeln
(8 pièces)


500 g de farine
1/2 paquet de levure de boulanger
60 g de beurre
60 g de sucre
2 oeufs
sel
1/4 l de lait tiède

Préparer une pâte levée. Laisser pousser pendant 1 heure 30.
Former 8 boules, les enfariner, les poser sur une planche enfarinée,les laisser lever.
Dans une cocotte en fonte, faire bouillir une tasse d'eau, un peu de sucre et une noix de beurre. Ouvrir le couvercle, poser rapidement les boules une à une sans trop les serrer, fermer immédiatement le couvercle. Baisser le feu, et faire cuire pendant 10 minutes.

INTERDIT d'ouvrir le couvercle pendant la cuisson.
Si vraiment vous ne pouvez résister, investissez dans une cocotte à couvercle transparent (il resservira pour les pop-corn que vous pourrez voir sauter ! Ce ne sera donc pas un achat inutile !!!)

Accompagner les Dampfnudeln d'une crème anglaise (1/2 litre de lait, 3 jaunes d'oeufs et 50 g de sucre). Saupoudrez de cannelle à volonté.

NB : Je préfère les Dampfnudeln nature, mais si on veut des Dampfnudeln à la confiture de pruneaux, il suffit de les fourrer au moment de les façonner en boule.






8 commentaires:

  1. Depuis le temps que ma belle-maman m'en parle, je vais pouvoir faire ma maligne ! Est ce que ça ressemble aux Gernknödel d'Autriche ?

    RépondreSupprimer
  2. Cela semble délicieux! On peut aussi prononcer le nom 25 fois de suite : excellent pour améliorer son élocution!

    RépondreSupprimer
  3. Extraordinaire !! j'ai toujours cru que c'était un accompagnement pour la viande !! Comme quoi, on en apprend tous les jours ! Merci ...

    RépondreSupprimer
  4. Trop, trop, trop bon !!!! Faudra que j'essaie... J'espère que je ne mettrai pas autant d'années à les réussir...

    RépondreSupprimer
  5. Alphonsine, je crois qu'un jour tu vas devoir nous inviter à un super repas de bloggueuses....tu nous mets trop l'eau à la bouche......

    RépondreSupprimer
  6. je les ai découvert il n'y a pas longtemps !!! C'est bon et ça change !!

    bonne journée

    manue

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas cette spécialité, ça m'a l'air fameux.
    Tu me diras si les choux au saumon on plu à ta fille et au restant de la famille. A bientot

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.