Des nœuds dans mon fil

mardi 13 décembre 2011

Equation à résoudre

Soit un garçon qui fait 14 km de vélo par jour (2 aller-retour lycée-maison).

Ce garçon s'ennuie sur son vélo. Il a déjà fait des paris sur le temps minimal pour parcourir le trajet aller et retour. Il a battu ses propres records. Le jeu ne présente plus d'intérêt.

Ce même garçon joue du Cor des Alpes. Il ne peut emporter son instrument de musique sur son vélo. 3 mètres 20, c'est un peu encombrant. Nous avons bien une remorque à vélo, mais l'instrument doit pouvoir être placé devant le vélo, pas à l'arrière.

C'est alors qu'il s'est souvenu que sa maman avait, caché au fond d'un tiroir de son bureau, un très bel harmonica. Il lui a gentiment demandé si elle pouvait lui prêter. Maman Alphonsine, pas née de la dernière pluie, en lui donnant l'harmonica, lui a rappelé qu'il serait bon de ne pas s'exercer à vélo. Il a promis.

Très vite, il a sorti des sons très agréables. Il est revenu vers sa maman pour lui demander une housse pour son harmonica, il a peur de l'abîmer dans son sac à l'école... et il faudrait que la housse soit facile à enlever lorsqu'il est à vélo...

Faut-il commenter ? Oui ? Il se trouve que j'ai une bonne mémoire, et je me suis souvenue que j'ai toujours lu sur mon vélo (seulement sur les pistes cyclables, sans risque !). Je préfère encore l'harmonica au livre. Alors, je lui ai fait la housse souhaitée.



8 commentaires:

  1. C'est ce qui s’appelle se faire avoir dans les grandes largeurs, mouhahahaha! Sont astucieux, quand même, nos poussins!
    (heu tu sais réellement lire en vélo? impressionnée que je suis!)

    RépondreSupprimer
  2. Comme quoi, être mère, c'est être compréhensive, faussement aveugle, confiante et savoir se souvenir de l'enfant que nous avons été...

    RépondreSupprimer
  3. @ Filo : comment, tu doutes ? Bien sûr que je sais lire à vélo, j'aime tellement lire que je sais lire à vélo, dans mon bain (d'accord, c'est fastoche), en épluchant des légumes et en les coupant, en touillant les confitures, en marchant (et j'évite même les crottes).

    RépondreSupprimer
  4. Très masculine cette petite trousse à harmonica, et puis, c'est mieux qu'une trousse à livre !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Quel merveilleux souvenir un harmonica, cela fait plusieurs années que je me demande ce qu'est devenu le mien qui occupait mes longs trajets à pieds. Les générations se suivent et se ressemblent un peu finalement...!

    RépondreSupprimer
  6. et des activités genre trier les chaussettes orphelines, plier le linge, repassser, c'est pas compatible ????

    RépondreSupprimer
  7. Ah ben tu lis à vélo ?!... mon mari est jaloux il ne le fait qu'en marchant !..

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi, ça m'épate... comment peux-tu réussir à lire en faisant du vélo... sans danger (parce que même sur une piste cyclable, je n'oserais pas -et de toute façon j'ai besoin de mes 2 mains sur le guidon- !) !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.