Des nœuds dans mon fil

dimanche 12 mai 2013

Sauvé par Skype

Albert est un garçon qui a toujours aimé lire depuis qu'il sait bien lire, c'est-à-dire depuis l'âge de 9 ans. (Avant cet âge, on sait déchiffrer, on annone, mais on ne prend pas encore de plaisir à lire un livre en entier). A partir de 9 ans, on a toujours vu Albert avec un livre en main, à partir de 10 ans, il en menait deux ou trois de front, à partir de 11 ans, il lui en fallait cinq.

Lorsque nous partions en voiture (lorsqu'on habite en ville, on ne sert de la voiture que pour en sortir, du moins à Strasbourg), j'annonçais aux enfants : "départ dans 5 minutes, préparez-vous". Les plus grands mettaient la tenue indiquée (promenade, visite de musée...) et avaient glissé dans leur sac un livre... sauf Albert qui en avait cinq. C'était indispensable quelle que soit la durée du trajet. "Mais maman, j'ai besoin des cinq livres. Celui-ci, je l'ai presque terminé, il me reste 7 pages à lire. Ensuite, je commencerai celui-là. Et les autres ? Mais j'ai envie de relire le chapitre 12 de ce livre, et la réplique amusante de la page 74 de l'autre, et j'emporte le cinquième au cas où l'autre livre ne me plairait pas".

Que voulez-vous répliquer à de telles affirmations. Le raisonnement est imparable, la logique est cohérente, et finalement tant que les livres ne traînent pas, et qu'il les range dans son sac, je n'avais rien à objecter (la vérité, c'est que je fais de même lorsque je ne conduits pas).

Donc, Albert avait toujours le nez dans un livre. La pire des punitions dans la famille d'Alphonsine était de priver les enfants du moment de lecture avant d'éteindre. Tous les enfants d'Alphonsine aiment lire et lisent beaucoup. Mais Albert est le plus fort dans cet art. Il a lu les 400 livres pour enfants que nous possédons, il a amené Anatole et Ambroise aux joies de la lecture, avec une technique de chantage hautement développée qui m'amusait beaucoup (mais je ne suis jamais intervenue dans les conversations), et il faisait la sélection des livres en m'amenant ceux qui n'étaient "pas moral" parce qu'ils contenaient un gros mot.

Il lisait au réveil, il lisait en s'habillant, il lisait aux toilettes, il lisait dans le bus, il lisait en marchant, il lisait en classe, dans les inter-cours, il a même fait la une du collège lorsqu'il est sorti de sa classe lors d'une alarme-incendie avec son livre à la main qu'il a continué de lire dans la cour de récréation, il a essayé de lire à table, mais là, j'ai mis un holà rédhibitoire. "Le repas est un moment convivial, on participe à la conversation, il est hors de question de lire à table". 

Albert participait à la conversation, et il n'y participait pas. Il lui arrivait d'être très présent et alors très amusant. Mais souvent il était dans ses livres, n'entendait rien, et pour peu qu'il ait quelque chose dans son assiette, il partait dans ses rêves, dans les histoires qu'il s'inventait. On pouvait alors discuter de tout, il n'entendait rien. Et on en arrivait aux aberrations suivantes : "Maman, papi et mamie sont là !" "Oui, ils sont arrivés il y a déjà 1/2 heure, tu n'as pas entendu sonner ?"
Non seulement il n'avait pas entendu sonner, mais de plus, il ignorait absolument qu'il y aurait une visite alors que nous en avions parlé à table.

"Albert sort de tes livres" "Albert, la vraie vie, c'est ici, avec nous" "Albert, as-tu entendu que nous allons avoir de la visite (ou que nous allons partir, ou que nous irons en vacances...)" "Albert, sors de tes rêves" "Albert, vis avec nous".

Lorsqu'Albert est parti étudier en Belgique, nous nous sommes dit qu'il n'y aurait pas grand changement pour lui : ne sachant jamais ce qui se passait autour de lui alors qu'il était à la maison, il ne saurait pas plus ce qui se passerait à la maison lorsqu'il serait loin.

Comme les parents peuvent se tromper... Skype lui a sauvé la vie : Grâce à ce moyen extraordinaire, il écoute lorsqu'on lui parle, et il apprend ce qui se passe à la maison, ce qui va se passer, grâce surtout à sa soeur Amélie qui est une vraie station de radio. Elle lui apprend tout ce qu'il doit savoir et qu'il n'a pas encore appris par ailleurs. A présent lorsqu'il rentre, il fait vraiment partie de la famille !


23 commentaires:

  1. Excellent ! Peut-être faudrait-il que je communique par skype avec mes enfants pour qu'ils écoutent quand je leur dis "préparez-vous pour l'école" ou "à table !" ?

    RépondreSupprimer
  2. Que mes ainés prennent un peu exemple sur Albert pour son gout pour la lecture, ne serait pas pour me déplaire...

    RépondreSupprimer

  3. Chez nous l'Albatros est un peu du même genre...Elle n'entend pas quand on l'appelle, par contre on échappe au sac de 5 bouquins pour l'instant. On a gardé l'argumentaire pour tout le reste...pfff.

    RépondreSupprimer
  4. Hum hum... C'est le p'tit bonheur, pas l'AFC d'Asnières qui a commis le com précédent...Je me suis trompée de casquette...

    RépondreSupprimer
  5. Aaaaah la lecture ! Je suis du genre de ton Albert... en terminale, je me faisais encore prendre avec un bouquin sur les genoux pendant certains cours !
    Certains des enfants ont le virus de la lecture. Cela donne des conversations assez étonnantes, chacun suivant sa petite idée au sujet du livre qu'il lit : "Tu crois que Sophie a vraiment coupé les poissons rouges ? - c'est pas possible, le capitaine Nemo ne pouvait pas fabriquer de l'air à partir de l'eau ! - Non, mais au cirque, le petit ours brun de promène bien dans la piscine des otaries avec un petit bateau..."
    Ça finit bien souvent par un fou rire...

    RépondreSupprimer
  6. Il me plaît bien Albert .
    Ici les Pingouins sont férus de lecture aussi, celui qui est en CP a déjà lu toute la série des " dragons de Nalsara".
    C'est un coquin, quand on lui demande quelque chose, il vient tout de suite, fait mine de participer, annonce qu'il a envie de faire pipi ... se fait oublier et on le retrouve immanquablement dans le canap',le nez dans son bouquin.
    Ses frères disent qu'il n'est pas tout seul dans sa tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent, le commentaire de ses frères !
      Les miens lisent beaucoup, mais certainement pas dès après le CP... sauf des livres avec beaucoup d'images, mais je n'estime pas que ce soit de la lecture.
      Bravo pour tes pingouins, ils sont forts !

      Supprimer
    2. Tous les Pingouins n'ont pas lu de romans en CP, je te rassure, celui-ci avait décidé d'apprendre à lire avant le CP, pour être sûr de réussir ( c'est un stressé) ... Il s'est débrouillé tout seul,et c'est très récemment que j'ai découvert qu'il lit le soir après le couvre feu sous sa couette ...

      Supprimer
  7. Mais comme tu as de la chance Alphonsine ! Miss Ouragan ressemble en tous points à Albert sauf que...elle continue à lire sur son ordi ( sur "fan fiction" par exemple ) tout en nous parlant sur Skype ou tout au moins en faisant semblant de participer à la conversation...! grrrr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand mes enfants font autre chose que de discuter sur skype (par exemple manger ou lire leurs mails), je les menace de raccrocher... et de les rappeler plus tard !

      Supprimer
  8. nous aussi nous en avons un ainsi , il lit tout ce qui est écrit, livres , magazine etc..est au courant de tout , avons du mal à le sortir de là , et c'est tant mieux , il est un puits de connaissances en tout et ça c'est fantastique , , bravo albert ça lui servira toujours d'aimer lire

    RépondreSupprimer
  9. C'est super mignon Alphonsine...Je n'ai toujours pas réussi à installer Skype sur mon ordi, mais je comprends, grâce à Albert et Amélie, les bienfaits de la modernité (après ceux de la lecture bien entendu). J'espère que tu as bien profité de tes enfants pendant ce long week-end!

    RépondreSupprimer
  10. "Avant cet âge, on sait déchiffrer, on annone, mais on ne prend pas encore de plaisir à lire un livre en entier" Gasp, vous allez en faire hurler plus d'une !! En tout cas, moi .... AAAAAAAAAARGH ! ... ça y est, j'ai hurlé !

    Ceci dit, si vous êtes toujours strasbourgeoise, recevez le cordial salut d'une de vos concitoyennes. Et continuez à nous faire sourire avec le récit de vos aventures familiales !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pouvez hurler tant que vous voulez, je parlais pour moi et pour ma famille. S'il y a des sur-doués qui lisent Fantômette dès la fin du CP, je tire mon chapeau !
      Je ne suis plus tout à fait strasbourgeoise, puisque j'habite dans la campagne proche. Mais j'accepte votre salut cordial !!!

      Supprimer
    2. Ah ben alors ça !!! Mais que découvre-je en parcourant votre blog ??? (nan mais parce que 6 enfants, ancienne strasbourgeoise, tout ça tout ça, on ne sait jamais) .......................................................................................................................................................................................................................... Je vois très bien qui vous êtes !!!! ;-)

      Supprimer
    3. En haut de la page, sur le bandeau de droite, il y a un onglet "pour me contacter par mail, cliquer ici". Il vaut mieux poursuivre la discussion hors blog, surtout pour échanger des coordonnées ! @ très vite !

      Supprimer
  11. Et le coup du livre posé sur un tabouret derrière la porte de douche pour lire sous l'eau, tu connais ?

    RépondreSupprimer
  12. Quelle chance d'avoir un fils lecteur.... J'aimerai bien que le virus prenne ici aussi! Par contre, skype et faire des pitreries en ligne, ils sont très forts chez moi!

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai jamais réussi à lire plusieurs livres en même temps, j'aime trop m'évader sur la même histoire avant de m'attacher à d'autres personnages. Enfant, j'etais un peu timorée pas très à l'aise dans mes baskets donc je me réfugiais beaucoup dans la lecture.
    C'est vraiment très touchant la manière dont tu parles de tes enfants... J'espère que mes filles sauront aussi apprécier la lecture, c'est une richesse...:)
    Belle journée à toi!

    RépondreSupprimer
  14. "il a amené Anatole et Ambroise aux joies de la lecture, avec une technique de chantage hautement développée"
    Quelle est cette technique ? Toutes les techniques que j'ai essayé n'ont jamais réussies à faire lire mes enfants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'écrire un billet spécialement pour vous. J'espère que vous pourrez trouver une aide pour faire connaître les joies de la lecture à vos enfants. Je le souhaite de tout mon coeur !

      Supprimer
  15. Ah Skype ! Quelle belle invention ! Et gratuite de surcroît !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à présent ça fonctionne très bien. Il y a quelques années, le branchement et les conversations étaient difficiles !

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.