Des nœuds dans mon fil

lundi 27 mai 2013

Qui a osé porter des corrections à mon panneau ?

Récemment, j'ai vu se dégrader de jour en jour l'abattant du WC du haut. Longtemps, je me suis demandée comment les enfants procédaient pour rendre inutilisable un objet qui semblait solide. Et c'est lorsque l'abattant du WC du bas s'est détaché que j'ai fini par comprendre que l'un des garçons, le plus jeune pour ne pas le nommer, grimpait sur le couvercle, puis sautait en imprimant un mouvement néfaste à la bonne tenue de l'engin. Pour le WC du bas, pas de souci, il a été remis en place. Il est vrai qu'Alphonsine avait tenu bon à l'époque de l'installation du WC tout neuf, et avait proposé (voire même exigé) une cuvette et un abattant de collectivité. Pas bête, Alphonsine ! Le prix était très commun, mais la durée est conséquente : il a déjà 6 ans d'âge et reste comme neuf !

Pour le haut, par contre, nous avons opté pour le pas trop cher, pour le moyennement cher, et finalement, j'ai acheté à nouveau du moyennement cher, mais avec des vis et des  charnières à toute épreuve. Et surtout, surtout, j'ai pris le soin d'ajouter une notice, un mode d'emploi, une liste d'obligations et d'interdictions que j'ai affiché au-dessus du WC. Depuis, il semblerait que l'usage de l'abattant soit réservé à un usage normal, et n'est plus la base d'un saut en hauteur.

Mais qui donc a osé porter des corrections à mon panneau. Qui a voulu ridiculiser ma notice dont le seul but louable était de permettre à celui qui envisageait de s'y asseoir de ne pas se relever les fesses mouillées...


Nouvel abattant !

- Ne pas faire pipi en dehors de la cuvette.

- Le couvercle descend tout seul,
   il suffit de le baisser un peu.

- Ne pas forcer sur le couvercle.

Même les garçons peuvent faire pipi assis.


Et voilà la nouvelle version :

Nouvel attentat !

De nouvelles règles s'imposent après le dernier attentat : nous avons trouvé du pipi sur la cuvette ! Ceci est inadmissible. Donc, maintenant :

- Ne pas faire pipi en dehors de la cuvette.

- Le couvercle descend tout seul,
   il suffit de le baisser un peu.

- Ne pas forcer sur le couvercle.

Même les garçons peuvent faire pipi assis.

Prends garde à toi terroriste !
   Tu ne peux plus terroriser !!


26 commentaires:

  1. De là à nous faire passer pour des tortionnaires, il n'y a un pas ... Tes enfants ont de qui tenir, tu ne peux pas les blâmer ! Moi, je suis hyper entrainée pour entendre les pipis debout, ça me crispe quand j'ai des invités car les hommes de la maison ne s'y risquent plus !

    RépondreSupprimer
  2. Même règle chez nous ! Non mais, faut pas dec' !

    RépondreSupprimer
  3. MDR! On a appris a notre fils a faire pipi assis.... mais evidemment, dès qu'on a le dos tourné, il veut faire le cacou!

    RépondreSupprimer
  4. OUh la la ! Quelle patience vous avez !
    Moi je pète les plombs régulièrement avec mon second, qui à mon avis, prend un malin plaisir à arroser mur et carrelage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois j'ai de la patience, mais malheureusement pas toujours et certainement pas pour tout ! Dans ce cas, je crois surtout que j'en ai pris mon parti !

      Supprimer
  5. Ah ! les garçons et leur pipi à côté ! Mais que dire des filles...

    RépondreSupprimer
  6. Ben didon, on a de l'humour chez toi!;))) Je suis sûre que tu fais ton gendarme, mais qu'au fond tu as du bien rire en lisant ça! C'est excellent, bravo les enfants d'Alphonsine!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour! Moi, j'ai de la chance, mes hommes sont assez bons viseurs... Mais il parait que le truc, est de mettre un "objectif" au fond de la cuvette (une pastille rouge bien collée, par exemple). L'instinct de chasseur du mâle est incontrôlable et il vise la cible... Ca évite les débordements...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont peut-être un peu plus grands. Mais néanmoins, et pour entrer dans des détails peu ragoutants : un homme grand qui vise fait nécessairement éclabousser l'eau du fond, laquelle eau a tendance à se projeter sur les murs et autour de la cuvette, et ce quelle que soit leur bonne volonté.
      Mais au moins on résoud le problème de "partout sur la lunette"

      Supprimer
    2. Effectivement, je n'avais pas pensé aux éclaboussures d'eau!!! Mais, je suis sûre que ce n'est pas une question d'âge! Ca marche dans les urinoirs publics avec M. MonPere (65 ans au compteurs) et M. MonMari qui s'approche dangereusement de la quarantaine... C'est l'instinct du chasseur... ;-)

      Supprimer
  8. Trop drôle !!!
    ici on doit manquer d'humour à ce sujet : il y a un WC réservé aux garçons, et dont ils ont la charge de l'entretien. Curieusement, ça a réduit de façon drastique les malfaisances des pisseurs fous !

    RépondreSupprimer
  9. Je crois que ce billet appelle à un débat plus profond sur la dignité de l'homme aux WC...

    RépondreSupprimer
  10. moi je milite pour que, dans la mesure du possible, il y ait des toilettes pour les femmes de la famille et d'autres pour les hommes.

    RépondreSupprimer
  11. Arghh, le sadique de la cuvette, on l'appelle ici.
    Je milite pour le pipi assis, mais le Papa des Pingouins me dit que c'est très mauvais pour la dignitié toussa, toussa ... Du coup tout le monde fait pipi debout et la princesse et moi on se mouille les fesses ;-(
    Mais gare à celui qui passe près des toilettes quand je trouve la cuvette mouillée, il est chargé de nettoyer et entretenir les toilettes pendant une semaine entière.
    Un jour je me ferai installer des toilettes INTERDITES aux garçons !
    Na !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est bien avec ce genre de billet, c'est que tout le monde a sa petite histoire à raconter, et que personne n'est indifférent !
      Chez moi ce n'est jamais personne, même si je connais bien les deux coupables !

      Supprimer
  12. Ah j'oubliais, ils ont de l'humour tes enfants Alphonsine. J'adore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce qui me plait, c'est la raison pour laquelle j'avais tellement ri.

      Supprimer
  13. Hummm les miens sont encore un peu petits pour faire pipi debout mais j'ai décrété que dans notre future maison on aurait un urinoir (qu'ils entretiendrons bien sur...) j'aurais alors les toilettes pour moi toute seule...
    Bon allez moi c'est un mode d'emploi de la balayette qu'il faudrait que je fasse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je m'en plains à Monsieur Alphonse, sa seule réponse est la tienne : je t'avais bien dit qu'il fallait faire installer un urinoir.
      Je lui ai répondu que ça puait et que non. Mais si, j'aurais dû. Mais je suis sûre qu'ils auraient trouvé le moyen de faire quand même à côté.

      Supprimer
  14. Je ne dirais que ceci : c'est moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, tiens, Albert se manifeste ?
      Tu ne dors pas encore ???!!!!!

      Supprimer
  15. Aaaaaah, les toilettes, LE sujet qui fâche ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Amérique aussi ? Je croyais qu'avec leur souci des microbes, et de leur peur des microbes il y aurait un WC par personne...
      L'Amérique ne serait donc pas celle que je croyais ?

      Supprimer
  16. D'un autre côté, ça permet de changer régulièrement la couleur des murs des toilettes : ça passe du blanc au jaune, et puis au gré de ma bonne volonté,( ou plutôt de mon bon dévouement...) du jaune au blanc...peut-être une façon de déménager un peu non ???
    blague à part, avec 5 gars et 2 filles ici, UDP Alphonsine !!!!

    RépondreSupprimer
  17. En Suède en Avril dernier un député a proposé une loi (si si) pour obliger les hommes à s'asseoir ! L'histoire ne dit pas s'ils seront filmés pour mettre une amende aux réfractaires, mais c'est assez sidérant de penser qu'il faut aller jusqu'à la loi !!!

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.