Des nœuds dans mon fil

jeudi 23 juin 2016

Méprisable



C’est un pervers, je n’ai que mépris pour lui. Il m’a fait passer mon examen oral, son assistant assis à côté de lui. Il était trop facile pour lui de poser des questions piège, d’affirmer que la réponse était fausse, alors qu’il était possible de la regarder des deux bouts de la lorgnette, que si elle était fausse selon un certain point de vue, elle était exacte de l’autre point de vue. Il faisait exprès de choisir des questions impliquant deux façons de voir les choses, pour avoir la joie de me contredire et de m’asséner une note médiocre. Méprisable procédé.
Texte écrit pour Kaléïdoplumes.
 

5 commentaires:

  1. tout à fait méprisable!
    j'espère que ce n'est pas du vécu?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, c'est du vécu. J'ai eu la moyenne, mais j'aurais dû avoir bien plus. Ce qui m'a vexée, c'est que ce n'est pas juste. Or, je suis comme les enfants, j'ai un sens aigü de la justice !
      Je m'en suis remise, je ne reste jamais sur des échecs, mais j'ai également pris une bonne décision : d'attendre sa retraite pour repasser des examens dans sa matière. Je ne l'aurai plus jamais comme professeur.

      Supprimer
  2. Houla ! On sent que tu ne l'as pas oublié, celui là !

    RépondreSupprimer
  3. Nous avons eu droit à la question sur 6 points, non posée, mais à laquelle il fallait répondre parce qu'elle était implicite.
    Je compatis.

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.