Des nœuds dans mon fil

vendredi 19 août 2016

Le torchis (2)

Une fois le torchis prêt, il faut le poser...
 
En Alsace, les poutres sont creusées en leur milieu pour créer une goulotte. On prend ensuite des morceaux de bois (appelés palissons) que l'on taille aux extrémités pour les faire entrer dans les goulottes. On les pousse en place à coups de marteau. Le plus difficile est de faire entrer la dernière pièce.
 
Le torchis se pose en trois épaisseurs, et se travaille de part et d'autre du mur, toujours du bas vers le haut. La première couche s'applique en la poussant dans les interstices, et la faisant coller au bois. Je travaille par tranches de 10 cm, puis je passe à l'autre côté. Je fais de gros trous avec mes doigts pour bien faire adhérer la terre aux palissons. La deuxième couche est moins irrégulière, et je profite de la troisième pour lisser le tout à la main.
 
C'est un travail très agréable à faire. Très long aussi.
 
L'avantage, c'est que la terre se glisse partout, bouche tout, permet tout. Je voulais insérer une tête de renard et une tête de poule dans le haut du mur, mais Monsieur Alphonse n'a rien compris à mon histoire de "renard qui essayerait d'attraper la poule, mais ne le pourrait pas, parce qu'il serait pris dans la terre, mais que peut-être une nuit il arriverait à se libérer, et qu'on ne le remarquerait qu'au matin". J'ai donc abandonné (provisoirement) l'idée.
 
Dans les travaux, nous avons définitivement perdu le magnifique papier peint couleur Sépia représentant des fables de La Fontaine. Je vous donne ici un aperçu du mur que nous regrettons déjà !!! 

 
 

 







 


16 commentaires:

  1. Tant pis pour le très joli papier peint !
    Je suis bien sûr très fan du renard incrusté et de la poule murale ; j'ai une petite idée de lecture qui pourrait peut-être convaincre Monsieur Alphonse... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui avais raconté ton histoire. Du coup, j'ai même proposé de mettre des cerces autour des têtes pour faire des assiettes accrochées au mur, mais je n'ai pas eu plus de succès.

      Supprimer
  2. franchement, c'est beau, le torchis!
    bien plus beau que le papier peint :-)
    (bonne idée, la poule et le renard qui ne l'attrapera jamais :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sincèrement, je l'aurais fait si j'avais eu du temps. Mais le torchis m'a pris 15 jours, ensuite je n'ai plus eu le cœur à modeler une tête de renard.

      Supprimer
  3. Je suis impressionnée par le travail accompli et j'ai pris plaisir à découvrir la fabrication du torchis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà prévu l'endroit où je poserai un fauteuil pour m'y asseoir et admirer l'œuvre !

      Supprimer
  4. Superbe travail !
    Sérieusement, je suis impressionnée. Ces techniques traditionnelles ont souvent un air de rien, comme ça, en photo, mais demandent toujours un sacré tour de main... alors félicitations !
    (et la maison est un vrai petit bijou, même sans la tapisserie...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Derrière la tapisserie il y avait du colombage... on a hésité, peut-être parce que tout le monde avait mauvaise conscience d'avoir tant critiqué ce papier peint et d'y être finalement accroché !

      Supprimer
  5. C'est magnifique, ce travail est impressionnant. Tes photos me permettent de mieux cerner l'ampleur de la tâche à accomplir (et accomplie). Le résultat est tellement beau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai appris par là ce que la Comtesse de Ségur narrait : "blanchir un mur à la chaux". Ce sera pour un autre post.

      Supprimer
  6. C'est superbe. Quel travail ! Formidable de revenir aux techniques traditionnelles. je montrerai à ma fille ainée ce que cela représente car elle vient d'acheter une maison en Bourgogne où il y a des murs avec des poutres apparentes sur les murs. Elle a de la chance : tout a déjà été rénové par le précédent propriétaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand il n'y a plus rien à faire qu'à poser ses meubles, c'est reposant. J'ai hâte de pouvoir poser les miens !

      Supprimer
  7. bravooo alphonsine , tu es vraiment bonne à tout faire , hihihi
    bisous sissi

    RépondreSupprimer
  8. Je suis bluffée c'est magnifique vraiment!

    RépondreSupprimer
  9. je suis épatée quel travail, une maison en torchis ce n'est pas courant et le refaire par soi même épatant

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.