Des nœuds dans mon fil

mardi 7 juillet 2015

Antoinette me manque déjà...

Antoinette est partie en camp hier matin et elle me manque déjà. Il est toujours plus manifeste que cette enfant est précieuse et indispensable. Non contente d'être partie, elle n'est pas joignable. Ici, tout le monde désespère : "Comment allons-nous retrouver la tondeuse à cheveux ?"
 
Mes garçons pestent, surtout Ambroise qui menace de se faire une crête si je n'agis pas au plus vite. Il faut dire qu'il y a deux mois il m'a demandé de lui couper les cheveux en laissant un peu plus de longueur. J'ai fait semblant de ne rien comprendre, je lui ai rafraîchi les côtés et l'arrière et ai laissé le dessus prendre de l'épaisseur. Il est furieux, parce que chaque sortie à vélo lui laisse une chevelure innommable.
 
Albert se demande pourquoi il s'est rasé la barbe si c'est pour avoir une tignasse de hippie, Augustin se plait de la chaleur qui s'emmagasine sous l'épaisseur de la toison. Seul Anatole sourit, il a compris depuis longtemps que pour avoir des cheveux courts, il doit commencer à se les tondre seul, et que je suis alors obligée de lui faire les finitions. Lui seul a donc une longueur de cheveux respectable, même s'il souhaite ardemment les raccourcir.
 
Nous avons emporté la tondeuse avec nous, c'est sûr. Mais où avons-nous pu la poser ? Si seulement Antoinette était là, elle aurait mis la main dessus depuis fort longtemps déjà. Elle a des dons absolument incroyables, et peut même trouver les objets à distance, par téléphone ou par Skype. Elle est remarquable, Antoinette. Seulement elle n'est pas à la maison, et il va falloir se débrouiller tout seul...
 
Où a bien pu passer la tondeuse ?
 
 
 
 

7 commentaires:

  1. Excellent !
    J'aimerais bien que mon fils réclame la tondeuse : à mon grand désespoir, il s'est fâché avec et refuse désormais de se couper les cheveux. J'ai renoncé à le courser partout les ciseaux à la main. Et j'assume presque sa tignasse d'homme des bois.

    RépondreSupprimer
  2. :D
    C'est normal qu'Antoinette soit douée pour retrouver les objets perdus, elle est comme son saint patron !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le surnom qu'elle s'est choisi lorsqu'elle était petite et que je cherchais je ne sais plus quoi : "pourquoi demandes-tu à saint Antoine, maman, tu peux demander à Antoinette !"
      Lorsque nous cherchons quelque chose, nous avons pris l'habitude d'appeler Antoinette à l'aide.

      Supprimer
  3. Sans être sexiste, les filles retrouvent plus facilement les choses que les garçons ! Ils ne savent pas regarder, perdent patience rapidement et baissent les bras ! c'est comme ça, enfin c'est ce que je crois !

    RépondreSupprimer
  4. Au dessus de la douche, sous le lit, dans le placard de l'entrée, dans une boite à chaussures, à côté d'un sac lui-même sur une pile de livres....
    Bon alors vous l'avez retrouvée cette tondeuse?
    Les pauvres peuchères obligés de rester cheveux long pendant cet été caniculaire...
    Je me moque, gentiment, car les histoires de tondeuses et de longueurs de cheveux ça a été assez cahotique pendant des années

    RépondreSupprimer
  5. C'est qu'elle porte bien son nom!

    RépondreSupprimer
  6. Albert l'a retrouvée... dans un placard de notre chambre où je l'avais rangée... Les garçons revivent et le soleil se fait plus discret...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.