Des nœuds dans mon fil

jeudi 23 juillet 2015

Nouvelle maison d'édition

J'ai rencontré Agnès Lozier à Turin devant le Saint Suaire (parce que c'est l'amie d'une amie). Elle m'a raconté comment elle avait fondé une maison d'édition. Je l'ai donc recontactée pour qu'elle m'accorde un entretien et réponde à mes questions au sujet de LIBRIM CONCEPT.


http://www.librim.fr/




- Comment vous est venue l'idée de vous lancer dans l’édition ?

Ce n'est ni une ambition personnelle ni un projet de longue date qui aurait mûri petit à petit ; je n'avais jamais imaginé que je puisse devenir un jour éditeur, je me sentais seulement capable d'écrire... C'est l'occasion qui a fait le larron ! Aucune maison d'édition ne voulait publier mon 1er livre (Le plus beau cadeau) alors que plusieurs personnes m'y encourageaient, me disant que ce texte en valait vraiment la peine. Un moine m'avait dit : "Si vous ne trouvez pas d'éditeur, faites-le avec les moyens du bord !". Sur le moment, je ne voyais pas du tout ce qu' étaient "les moyens du bord". Puis ayant entendu parler des auto-entreprises, je me suis rendue compte qu'il était possible de fonder une maison d'édition sous ce régime. Les difficultés insurmontables que j'imaginais se sont aplanies comme par miracle, et Librim Concept est né le 8 décembre 2009.

- Aviez-vous des notions professionnelles du monde de l'édition avant d’entreprendre cette aventure ?

Je n'avais aucune notion ni expérience professionnelle dans ce domaine. J'étais professeur de Lettres et mère de famille. Je me suis sentie poussée à fonder cette maison, pour que mon livre puisse voir le jour. Très vite j'ai compris que j' étais engagée dans quelque chose qui me dépassait complètement, dont je n'étais que la servante, ou l'exécutante...

- Pourquoi ce nom de Librim Concept ?

En prenant la décision de fonder cette Maison, j'ai eu d'emblée le désir de la remettre entre les mains de l'Immaculée, par dévotion personnelle. Je voulais appeler cette Maison : Editions de l'Immaculée, et comme il fallait trouver un raccourci 'commercial' je pensais à Edim Concept. Mais ce nom était déjà celui d'une société d'informatique en bonne et due forme. Vint alors l'idée de : Librairie de l'Immaculée Conception, ce qui donnait en raccourci : Librim Concept. Dans Librim, se trouvait l'idée de "livre" (libris, en latin). Cela sonnait assez bien. Ce nom fut déposé auprès de l'INPI.

Là, je pris clairement conscience que ma 1ère publication racontait la 1ère communion d'un enfant, durant la nuit de Noël, alors que moi-même j'avais fait ma 1ère communion, à l'âge de 6 ans, un 8 décembre, jour de l'Immaculée Conception... J'ai compris que Marie était inspiratrice de ce que je faisais et j'ai consacré cette maison à l'Immaculée, pour faire ce qu'Elle veut. Je n'ai fait que rendre à la Vierge Marie ce qui vient d'Elle en réalité.


 


- Quels sont vos buts ?

C'est un but essentiellement apostolique. Marie nous conduit à Jésus. Librim Concept espère participer à l'évangélisation du monde contemporain, par des publications originales, fidèles à l'enseignement de l'Eglise catholique, et qui transmettent  la foi et la culture chrétienne.

- Comment choisissez-vous les livres que vous allez publier ?

Ils doivent avoir un but apostolique, un caractère évangélisateur, un contenu explicitement catholique.

- Des auteurs vous ont-ils déjà contactée pour vous envoyer leurs manuscrits ? Ou connaissez-vous des auteurs à qui vous passez des commandes ?

J'ai déjà reçu plusieurs fois des propositions de manuscrits. J'ai pu en publier certains, parfois avec l'aide de l'auteur qui a bien voulu participer au financement des frais d'impression. Etant une toute petite Maison, avec un budget minuscule, je suis obligée de refuser assez souvent ce que l'on me propose. Mais j'ai confiance : ce qui doit être fait le sera. Je ne passe aucune commande, cela me semblerait trop audacieux.

- Quels lecteurs visez-vous ?

Nos livres sont pour toutes les personnes de bonne volonté qui veulent découvrir le sens de la vie, connaître et aimer le Christ et bâtir la civilisation de l'Amour.

- Avez-vous d’autres projets en lien avec ce travail ?

J'ai plusieurs projets d'écriture. Je suis également passionnée par le Linceul de Turin et les reliques de la Passion du Christ. C'est pourquoi j'ai écrit en 2010 La merveilleuse image. Je donne dans les écoles qui veulent bien m'accueillir une conférence sur le Linceul de Turin adaptée aux enfants. Une conférence similaire existe pour un public d'adultes : nous la donnons ensemble, mon mari et moi...



- Comment êtes-vous accueillie dans le monde de l'édition ?

Avec étonnement, sans doute parce qu' à première vue,  je n'ai pas l'air d'être à la hauteur de la tâche ! Et parfois avec un peu de méfiance, et un esprit de rivalité. Pourtant, il y a de la place pour tout le monde. J'ai publié des livres refusés par certains éditeurs, et qui se sont avérés très bien accueillis par le public ! Sans doute fallait-il que ces livres paraissent...

- Etes-vous satisfaite de vos débuts ?

Je reste étonnée de ce qui a été fait. Je remercie l'Immaculée !


- Qui se charge des illustrations ?

Les illustrations de mes propres livres ont été réalisées par de jeunes illustrateurs ; ce fut pour eux une chance de publier leurs premières illustrations. Mais Librim publiera en septembre un très joli livre illustré par son auteur lui-même. Visitez le site à la rentrée pour découvrir les nouveautés !

- Et pour les adultes ?

Librim a déjà 3 collections destinées aux adultes :

Grâces de Dieu, Liturgie et prière, et Les12 travaux de la raison.

Cette dernière collection a pour ambition de faire découvrir les penseurs et philosophes chrétiens : à travers une question philosophique, posée comme un sujet de dissertation, l'auteur du livre développe la pensée du philosophe sur ce point. Ex. Saint Augustin et l'idée de société, nous permet de découvrir La Cité de Dieu, ouvrage majeur de philosophie politique écrit par St Augustin, et que peu de personnes connaissent.



-  Le mot de la fin ?

Vive l'Immaculée Conception !



Si vous souhaitez soutenir vous aussi Librim Concept, je vous propose de recopier cette interview et de la diffuser sur vos blogs avec un lien vers le site http://www.librim.fr/ !

 

3 commentaires:

  1. Mazette j'aime beaucoup cette histoire ! Je la mets en copie sur mon blog aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  2. Je crois surtout que je vais passer commande : le livre sur saint Augustin me fait de l'oeil... et le titre "les 12 travaux de la raison m'intrigue"...

    RépondreSupprimer
  3. C'est extrêmement courageux de la part de l'"amie d'amie" de se lancer là dedans. EN ce moment beaucoup de petits éditeurs spécialisés à des domaines très très spécifiques (politiques, thématiques ou religieux) surgissent dans le monde littéraire, ce qui permet à chacun d'y trouver son compte. Cela reste un peu prosélyte pour moi, mais c'est très intéressant comme entretien, c'est vraiment un beau parcours. Continue-t-elle a exercer son métier de professeur de lettres ou bien se consacre-t-elle uniquement à l'édition et à l'écriture maintenant?

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.