Des nœuds dans mon fil

dimanche 20 mars 2016

Avertissement !

Une fois de plus, je me suis lancée dans la confection de la pâte à choux pour réaliser, cette fois, un saint Honoré (l'anniversaire d'Ambroise se doit d'être fêté dignement).
 
Hier soir, donc, je me suis lancée, tout à fait confiante dans une pâte à choux digne du plus grand pâtissier. Pendant qu'elle levait avec brio à 200°C, j'ai fait chauffer du lait pour préparer la crème pâtissière. Un coup d'œil sur Internet pour retrouver les proportions, je casse les œufs, j'ajoute le sucre, la Maïzena, etc. Tout va bien. Je verse la lait chaud, j'ai un doute sur la consistance : ça bulle. Je reverse dans la casserole pour faire chauffer. Le mélange "lève", épaissit très peu, prend une consistance curieuse. Je goûte, c'est un peu salé. (Non, je n'ai pas interverti le sel et le sucre). Je mets à refroidir, et remets au lendemain la suite des évènements.
 
Ce matin, j'examine ma crème qui a un aspect de crème tourné. OK.
 
Je choisis la facilité, j'opte pour les sachets de pudding : on chauffe le lait, on verse la poudre, on remue une minute et hop, c'est terminé. Sauf que.... le sachet indiquait bien pudding, mais c'était du flan. Bref, rien à voir avec la consistance souhaitée.
 
C'est alors que j'ai eu une lumière en regardant mon placard : la veille, j'avais confondu les paquets de poudre à lever et de Maïzena.

 

Lorsque les paquets sont positionnés de face, l'erreur devient scandaleuse !


 
Avertissement :
 
- Il est inutile d'entreprendre des choses sérieuses (de la pâtisserie) après avoir travaillé plus de 6 heures à la bibliothèque.
 
Et pour rassurer mon lectorat : le Saint Honoré était particulièrement réussi, la troisième tentative de crème pâtissière (sans sachet mais avec de la Maïzena) a été un succès. Je l'ai parfumée aux zestes d'orange, un délice. Le caramel a donné un tour brillant aux petits choux disposés sur le cercle. La pâte sablée était somptueuse, ni trop épaisse, ni trop fine.

Chaque chou est farci, ainsi que la couronne !
 
 
 
Bref, un succès inespéré !
 
 

18 commentaires:

  1. Mais comment ca il n'y a pas la photo du saint honoré ? Quelle frustration pour moi qui n'en réaliserai sans doute jamais... Et joyeux anniv avec retard au petit gâté ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de mettre la photo. Quant à réalise un Saint Honoré, rien de plus facile (à condition bien sûr de ne pas intervertir les paquets).

      Supprimer
    2. ah oui ! joli !!!! (et "visiblement" délicieux en effet...)

      Supprimer
  2. tu peux raconter , raconter raconter , n'importe quoi , sans photo ? voyons !
    joyeux anniversaire Ambroise , maman fait de bons gâteaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ambroise me disait : "A une époque tu nous faisais des Vosgiennes de Sissi". Il y avait comme un regret dans la voix. Mais la Vosgienne exige d'être préparée en avance, or deux jours avant le jour J je n'y pense pas !!!

      Supprimer
  3. Waaah ! Je suis extrêmement admirative, bravo. Déjà la pâte à choux et moi nous sommes fâchées, alors le saint-honoré… À la limite, un saint-marcellin dans lequel je planterais quelques bougies. Mais aurais-je le même succès ? :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, c'est décidé, je vais faire un billet pour expliquer comment ne pas rater une pâte à choux. C'est tellement facile !

      Supprimer
    2. PS : Chez moi tu aurais du succès avec le Saint Marcellin (quoique, à partir d'un certain âge ça devient compliqué avec les bougies)... mais à condition de le faire suivre par un VRAI dessert. Là, on ne rigole plus, surtout Ambroise pour qui les fruits ou les yaourts ne sont PAS de VRAIS desserts.

      Supprimer
  4. Championne de la pâtisserie, dis donc ! Tu as le coup de main pour la pâte briochée, si tu as le temps, tu peux m'expliquer. pourquoi je rate ?... je vais mieux regarder mes paquets ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Championne de la pâtisserie, dis donc ! Tu as le coup de main pour la pâte briochée, si tu as le temps, tu peux m'expliquer. pourquoi je rate ?... je vais mieux regarder mes paquets ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca dépend : tu veux la recette de la pâte briochée ou de la pâte à choux ?

      Supprimer
  6. Ah oui, la crème à la levure, ça doit être spécial… ici, la levure ne se vend qu'en petits sachets, ça ne risque donc pas d'arriver. En revanche, j'ai eu des déboires avec certaines recettes, il m'est arrivé de devoir recuire ma crème en doublant la quantité de fécule demandée tellement elle était liquide !

    RépondreSupprimer
  7. magnifique ton st honoré , la pâte à choux est traitre car quand on y met trop d'oeuf , ça coule c'est loupé , je me méfie et je mets petit à petit après le premier ...tu connais ces misères , non , bien sûr tu réussis tout bien , chapeau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi que je l'ai fait un peu rapidement, Augustin m'a aidée, et je n'ai pas compté les œufs. Le dernier était en trop, la pâte était un peu liquide, mais elle a magnifiquement levé dans le four.
      Sinon, tout ne me réussit pas, mais je ne m'en vante pas forcément !

      Supprimer
  8. Magnifique gâteau ! Je serais bien incapable d'en faire un ainsi. Par contre, je serais capable de confondre deux paquets...

    RépondreSupprimer
  9. Ah mais c'est qu'on ne rigole pas avec les paquets de levure chez Alphonsine! Chez moi aussi la levure ne se vend qu'en petit sachet de 11 gr.
    Et pour la pâte à choux, j'ai découvert que depuis que j'ai abandonné les ustensiles électriques et autres robots magiques, bah, ça réussit beaucoup mieux.
    MAis je ne sais pas encore faire un saint Honoré, bravo à toi, celui-ci est magnifique et fort appétissant!
    Et joyeux anniversaire à Ambroise!
    Au fait qu'est-ce donc que la "Vosgienne de Sissi"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu la trouveras ici : http://www.marmiton.org/recettes/recette_vosgienne-ou-foret-noire-aux-framboises_44230.aspx
      Il s'agit d'une Forêt-Noire dans laquelle tu remplaces les cerises par des framboises. Le biscuit est léger, le gâteau est somptueux, facile à faire. Il faut juste le commencer deux jours avant le jour J. Chez nous c'est un incontournable, d'ailleurs les enfants me l'ont réclamé pour Pâques !

      Supprimer
  10. J'ai fait une fois un Saint Honoré, lors d'un atelier pâtisserie... Effectivement, ce n'est pas particulièrement compliqué, c'est surtout long (et ce qui me manque le plus reste toujours le temps !)
    Dis-donc, ça ne rigole pas les paquets de levure chez toi ! Ici je n'ai que de petits sachets....

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.