Des nœuds dans mon fil

jeudi 24 mars 2016

Mieux vaut prévenir que guérir

Hier soir, en cours de milieu biblique, nous avons étudié l'arrivée d'Alexandre le Grand en Palestine, la division de son empire à son décès, la lignée des Ptolémées, des Séleucides, puis l'arrivée des Maccabés ou Hasmonéens au pouvoir, puis les batailles entre Hyrcane II, Antipater, Aristobule, Hérode, Artigonos qui coupe les oreilles d'Hyrcane, de Mariamme, femme tant aimée, et tuée, et regrettée, l'intervention des neveux et des fils, bref, j'ai fini par mélanger les liens de parenté. J'ai interrompu le cours pour poser une question. Le professeur, toujours complaisant, démêle les fils (pluriel de fil). Je le remercie et conclus : "Promettez-moi de ne pas m'interroger sur ce point à l'examen".
 
Il a ri mais n'a point promis...
 
 

1 commentaire:

  1. Non, mais même moi qui suis férue d'histoire et de généalogie, j'en perds le fil. Il aurait fallu numéroter les lignées et les individus, comme pour les rois de France - ce qui est quand même drôlement pratique.

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.