Des nœuds dans mon fil

jeudi 30 mars 2017

Sinon ma tête pouf-pouf

Je reviens de mon cours de français (CLIC) donné à une albanaise. Mon élève est une femme géniale, intelligente, dynamique, merveilleuse. Nous avons tâtonné un bon moment pour trouver le mode idéal d'apprentissage du français. J'ai cherché des livres, des idées, et puis j'ai découvert qu'elle trompait merveilleusement son monde, et qu'en fait elle comprenait largement moins de ce qu'elle paraissait comprendre.

Or expliquer le sens d'un mot avec d'autres mots eux-mêmes incompris relève de l'exploit. Tant qu'on peut mimer (le ridicule ne tue pas), faire des onomatopée et dessiner, les choses sont relativement simples. L'envers de la médaille est que l'élève ne peut mémoriser aussi vite, et que je passe mon temps à refaire le singe.

Puis, dans mes recherches, je suis tombée sur un livre de conversation français-albanais. Depuis lors, mon élève lit des listes de mots avec moi. Pour la faire rire, je lis la traduction en albanais (actuellement c'est beaucoup moins drôle parce qu'ai compris les bases de la prononciation). Durant la semaine elle apprend les listes. Pendant qu'elle me prépare un café turc (c'est une tuerie, je ne rêve que de café turc de jeudi en jeudi), elle me récite ses listes par coeur. C'est drôle, impressionnant et efficace.

Maintenant nous avons enfin du vocabulaire pour créer des dialogues, elle ne me dit plus que sa tête "pouf-pouf". Elle peut acheter des timbres-postes, des pommes, des fraises et du fromage. Par contre, exit les courgettes et le poireau, parce que nous n'avons pas trouvé la traduction dans le manuel de conversation. Il faudra attendre que le dictionnaire français-albanais soit réédité, ce sera pour le mois de mai !


5 commentaires:

  1. Sur mon blog j'ai mis un traducteur. Plein de langues possibles. Donc dans un commentaire test j'ai mis : courgette et poireau, voilà ce que ça me dit : kungull i njomë dhe leek

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas connectée hors de la maison, je ne lui demande son téléphone que pour les choses incontournables. Sinon, je ne m'attarde pas, de peur de perdre notre temps.
      Merci pour le Kungull, je sens qu'elle va rigoler si je lui parler de kungull !

      Supprimer
  2. apprendre une langue, c'est un long parcours, long et ardu, alors c'est bien de pouvoir le faire avec quelqu'un comme toi, dans la bonne humeur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es gentille Adrienne. Mais ma voisine est tellement sympathique que c'est un bonheur de la rejoindre !

      Supprimer
  3. Enseigner sa langue à des étrangers est une expérience particulièrement enrichissante. Je l'ai fait il y a quelques années, j'en garde un merveilleux souvenir...en tout cas je t'admire de trouver encore le temps de donner des cours.

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.