Des nœuds dans mon fil

lundi 13 février 2012

Le restaurant à domicile

A Noël, Alice nous a offert (à Monsieur Alphonse et à moi-même) un cadeau des plus original : un carton d'invitation à un restaurant à domicile. 


Bon pour
"Un repas entre amoureux
aux chandelles"
La date est à prévoir en fonction des révisions ou autres activités. 
Il sera compris une entrée, un plat, et un dessert pour deux. 
(Menu à composer seuls ou à voir avec le chef cuisinier)
NB. Valable jusqu'en novembre 2012

La semaine dernière, elle a fixé la date, le menu, a fait les courses, et nous a préparé le repas. Il était convenu que les enfants disparaîtraient de façon à ce que nous puissions avoir un temps de tête-à-tête agréable. Elle avait vraiment tout organisé.

Jeudi soir, nous avons donc vaqué à nos occupations, pendant qu'Alice s'activait en cuisine. Sa soeur est venue préparer le dîner des fauves (les enfants d'Alphonsine). Ils ont dîné ensemble pendant que je faisais de la couture. C'était assez amusant de les entendre de loin : "Goûtez et dites-moi ce que vous en pensez". "Oh, la, la, ce n'est pas assez cuit... et puis il n'y a pas de sel,... as-tu ajouté des aromates, des épices,... c'est trop amer...... Meuhhh non, c'est délicieux, ils vont aimer".

La salle à manger nous a été interdite. Après la cuisine que nous n'avions plus le droit d'aborder, nous nous sommes sentis à l'étroit chez nous, d'autant que ces deux pièces sont le centre de la maison et qu'il faut forcément les traverser pour se rendre là où on n'a pas forcément envie d'aller, mais l'interdiction nous donne des idées de balades... Bref, nous nous sommes promenés avec une serviette sur la tête, et des enfants qui nous poussaient aux épaules pour nous guider. 

ENFIN, l'heure H est survenue. Nous avons eu le droit de nous installer. MAGNIFIQUE, que dis-je ? MAGIQUE. Une table vraiment très jolie qui se voulait une table d'amoureux. Et comme il n'était pas possible de la rendre plus petite, Alice avait rangé les chaises dans un coin pour nous donner l'illusion que c'était vraiment uniquement pour nous deux. Des touches de rouge, des bougies, c'était la Saint Valentin avec un peu d'avance. C'était bien un dîner en amoureux qui nous était proposé.





Nous étions vraiment intrigués par les plats que nous allions découvrir (surtout moi, parce qu'Alice était venue plusieurs fois durant la préparation, le jour même et la veille pour me dire : "le jour où j'ai envie de faire cuire une tarte, je devrai mettre le thermostat du four sur quelle température ?" "S'il me prenait l'envie de faire des blinis, pourrais-je les faire cuire à l'avance ?"


Nous nous sommes installés à table, et nous avons attendu avec impatience l'entrée. Alice est venue, portant deux assiettes et nous annonçant : "Triple salto arrière de saumon sur son lit de blinis à la crème et aux herbes".


Blinis faits maison, découpés à l'emporte-pièce en forme de coeur. Très joli, très bon aussi.


Après un fou-rire en cuisine entre les trois grands, Alice a brandi deux assiettes "Aubergines à l'italienne façon Alberto, accompagnées de ses coquillages".




Et puis, le dessert est venu en beauté clôturer ce délicieux repas : "Duo de pommes pour amoureux". Il s'agissait de tartelettes aux pommes dans une coque de caramel, avec une boule de glace à la vanille. Un régal.


Une fois les tartelettes cuites et démoulées, elle a fait un caramel qu'elle a fait couler sur les tartelettes retournées. C'était une bonne idée.


Nous avons bien profité de notre soirée en amoureux. Alice avait tout prévu, tout organisé. C'était délicieux, et nous gardons un magnifique souvenir de cette soirée. Nous avons eu le mot de la fin au sujet du fou-rire lorsqu'elle est venue nous ramener la spatule qui avait servi à racler le caramel :


Et tout a été rangé, mon aide a été refusée... quand je vous dis que tout était parfait !


7 commentaires:

  1. Voilà un dîner dont vous vous souviendrez longtemps! De plus, elle a l'air de bien se débrouiller en cuisine votre Alice (une demoiselle bonne à marier!)

    RépondreSupprimer
  2. Ça c'est un super chouette cadeau ! Bravo à la demoiselle pour l'organisation ; et tu sais que tu auras bientôt une nouvelle spatule ...

    RépondreSupprimer
  3. Quel cadeau magnifique! Ce serait mon rêve...moi qui peine à trouver des idées de dîners, se mettre les pieds sous la table doit être divin!!!

    RépondreSupprimer
  4. Je crois qu'il va nous falloir un peu de patience, avant que nos enfants nous fassent ce genre de surprise.
    En tous cas, ça fait envie.

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique idée ! quelle émotion de voir que nos enfants se rendent compte qu'on a besoin parfois d'être en tête à tête ! Bravo à Alice .. et à ses aides cuistots ! L'idée de la coque en caramel, même si elle a fait des dommages collatéraux !, est excellente !

    RépondreSupprimer
  6. Trop géniale Alice. Il faudra que tu me la prête l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  7. faut que j'adopte des filles , marre de cet univers de garçons , de mécanique , d’électronique, et autres niques ...c'est vraiment merveilleux , ce que tu as vécu , interdite de cuisine , un jour , les pieds sous la table , et vaisselle faite BRAVO Alice !
    sissi

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.