Des nœuds dans mon fil

jeudi 26 juillet 2012

La triste histoire qui finit bien de l'affreuse chaise.

Il était une fois, une affreuse chaise qui a finit dans notre maison, on ne sait comment...  Elle a commencé par séjourner dans une chambre d'enfant, puis s'est installée dans un recoin derrière un escalier où était installée la machine à coudre. Alphonsine s'est aperçue que les enfants l'aimaient bien (l'affreuse chaise) : dès qu'elle faisait des travaux de couture, ils se succédaient sur cette chaise pour lui tenir compagnie et lui raconter leur vie. Un jour Alphonsine l'a essayée, et elle a été conquise par son confort. Mais elle restait très laide...

Le recoin a été vidé pour en faire une chambre d'enfant (minuscule certes, mais Aloïs a récupéré le salon pour en faire sa salle de jeux), et la chaise a été reléguée dans un coin de la grange, toujours aussi laide, toujours aussi abîmée. 



Et puis un jour, Alphonsine a eu un bel atelier de couture. Elle a décidé d'en faire un salon de couture, pour que ses enfants continuent à lui faire la conversation. Alphonsine est alors devenue une fée : elle a cherché la chaise laide, et d'un coup d'aiguille magique, l'a revêtue de beaux atours qui lui permettent d'embellir le beau salon de la fée.



Pour que la chaise laide devenue belle ne soit pas esseulée, la fée a transformé un vieux tabouret en tabouret rembourré assorti.




Alphonsine en a profité pour faire des coussins à poser dans la bibliothèque pour que les lecteurs assidus puissent s'installer à l'aise par terre. C'était un de leurs souhaits, et Alphonsine aime à se répéter cet aphorisme : "Un enfant qui lit est un enfant calme et silencieux". 


AVANT

APRES





3 commentaires:

  1. Et dire que j'ai failli louper cette belle histoire de chaise affreuse à cause de mes vacances...

    RépondreSupprimer
  2. Adieu la belle peluche orange, terriblement "vintage", et place à la jolie chaise bleue qui doit être encore plus confortable, d'être aussi élégante!
    Tu as bien travaillé, bravo!

    RépondreSupprimer
  3. la fée a bien travaillé ,
    faut dire quand un atelier de couture est si engageant ,
    on peut coudre , coudre , et coudre sans fin ..
    sissi qui a eu la grande chance de le visiter

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.