Des nœuds dans mon fil

lundi 30 juillet 2012

Lecture de vacances

Samedi dernier, je me suis acheté des livres (d'occasion) pour mes vacances. J'en ai lu quatre ce week-end. J'ai bien fait de les acheter, ils m'ont tenue en haleine des heures durant. Que du bonheur.

Ensemble, c'est tout d'Anna GAVALDA, chez J'ai lu

Ce livre n'est certes pas récent, mais je ne l'avais pas encore lu. Quatre personnages hauts en couleur vont se rencontrer dans des circonstances curieuses. Ils vont apprendre à se frotter les uns aux autres, à surmonter leurs difficultés, à s'unir pour s'entraider. 

Anna Gavalda trace les traits de ses personnages de telle sorte qu'ils se dessinent littéralement sous les yeux du lecteur. Chacun, avec sa sensibilité, ses traits de caractère, se fait attachant et on en vient à les aimer tous sans en préférer aucun. C'est un très beau livre au final que l'on ferme avec regret.



Le mobilier national de Laurence COSSE, chez Folio

L'année dernière, j'avais lu, par hasard, "Le bon roman" du même auteur. Je l'ai tellement aimé que j'ai voulu lire un autre livre. 

"Le mobilier national" met en scène un fonctionnaire qui, au vu des sommes englouties pour rénover les cathédrales, se fait un devoir de les lister pour choisir celles qui seront dignes d'être préservées. Je n'en dis pas plus pour que l'intrigue garde tout son intérêt. Ce livre trop court se lit d'une traite. Il faudra que je me procure les autres romans de Laurence Cossé.



L'accro du shopping dit oui de Sophie KINSELLA, chez Pocket

Inutile de présenter Sophie Kinsella. Elle est drôle, étonnante, croque de façon très expressive la dépensière qui joue un peu trop facilement de sa carte bleue. Cette fois, Rebecca Bloomwood va se marier. Mais comme avec Rebecca rien n'est simple, elle va devoir choisir entre deux mariages diamétralement opposés, l'un organisé par sa mère, l'autre par sa future belle-mère... 

Rien à réfléchir, le lecteur doit juste rire au bon moment. C'est une lecture idéale pour un voyage en train. On se laisse emporter...



L'homme qui voulait être heureux de Laurent GOUNELLE, chez Pocket

La semaine dernière, je vous parlais de Les dieux voyagent toujours incognito, et je vous disais combien j'avais aimé ce livre. C'est donc tout naturellement que je me suis procurée le premier des romans de Laurent Gounelle, "L'homme qui voulait être heureux". 

J'attendais beaucoup de ce livre. Il m'a un peu déçue. Je l'ai lu avec plaisir, certes, mais pas avec la sensation de nouveauté que j'ai éprouvée à la lecture de l'autre livre. Le second reprend de nombreux éléments du premier en les complétant et en les enrichissant. 

Si donc vous souhaitez lire les deux, commencez par "L'homme qui voulait être heureux". Si vous ne voulez en lire qu'un seul, optez pour "Les dieux voyagent toujours incognito".



Je vais devoir partir en vacances pauvre en lectures. Il va falloir que je puise dans des livres déjà lus et aimés. Pourquoi pas du Frison-Roche : ses récits du désert sont tellement extraordinaires. Et puis, j'avoue : j'en ai six qui m'attendent. Je ne les ai jamais lus, je me réjouis, vivement les vacances !


1 commentaire:

  1. J'ai commençait par les dieux voyagent toujours incognito....Je n'en suis qu'à la 40 ème page.... ça promet ! Merci !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.