Des nœuds dans mon fil

samedi 22 juin 2013

C'est le pompon !

Cette fois, c'est le pompon ! 

Je n'aurais jamais dû ouvrir mon blog : il ne se passe pas une semaine sans que des événements totalement incontrôlés et incontrôlables surgissent dans ma vie de vendeuse de maison, simplement pour que je puisse vous relater ces épisodes comiques de ma vie !

Aujourd'hui, à 16 H 45, je sors en vitesse de la maison pour chercher Amélie dans le bourg voisin. Je tombe presque nez à nez avec un couple et ses deux enfants qui examinent notre maison sous toutes ses coutures. J'entends "Il y a un grand jardin, viens voir !" Je les salue comme je fais avec tout le monde dans le village, et je file. 

Je suis sur le trajet du retour lorsque mon portable sonne, et bien entendu, comme je l'espérais, il s'agit d'une visite à faire.

Je suis toujours d'accord pour faire visiter au pied levé. Mais avant d'entrer, je précise que j'ai 6 enfants, et que sans être le bazar, ce n'est pas ordonné comme j'aime que ça le soit lorsqu'une visite est prévue. Mais que s'ils me promettent de ne regarder que le volume et pas la poussière, je suis prête à les faire visiter la maison sur le champ !

Nous visitons, ils tombent sous le charme. A la fin de la visite, ils ont envie de revoir telle et telle pièce, et je leur propose de regarder sans moi (les gens sont peut-être comme moi et ont envie de parler ensemble sans être entendus). Nous nous retrouvons dans la cour, et Monsieur Alphonse propose de boire quelque chose.

Nous discutons agréablement, de maison entre autre, et c'est là qu'il nous demande le prix de vente de notre maison. Nous l'annonçons, il s'étonne : le site sur lequel j'ai vu votre maison l'affiche à 45.000 Euros de moins ! Il me demande d'aller vérifier sur Internet, ce que je fais. Je reviens et leur confirme que nous avons raison tous deux : c'est bien le prix affiché sur Internet, mais je leur montre le contrat de mandat qui indique notre prix réel.

Et voilà comment les agents immobiliers sèment le trouble et le désordre...


10 commentaires:

  1. Aie.. Te voilà mal embarquée avec cet agent immobilier.... Bon, j'espère qu'il ne va pas plaider la "faute de frappe" tout de même !
    Courage ! Tout vient à point à qui sait attendre ! (bon, je te souhaite malgré les anecdotes dont je souris à chaque fois que tu trouveras bien vite acquéreur à ton prix et un autre sujet pour les anecdotes !)

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien bravo à l'agent immobilier de qui tu peux "sucrer" la com" puisque ces gens sont venus sans lui, c'est toujours une partie gagnée sur les 45000€ de différence ! Pour le reste, à réfléchir...Cela ne t'empêche pas de mettre au point sévèrement les choses avec cet agent ! Il m'est arrivé un fait similaire avec un agent qui avait sciemment baissé le prix de ma maison pour s'aligner au prix entre particuliers, conservant sa com' et sans m'en avertir ! C'est extrêmement gênant quand ce sont les clients qui t'en informent et je l'ai "viré" proprement, avec des mots doux et de la "pub"...Un escroc ! Bon courage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, c'était une erreur, et la personne s'en est excusée. Mais il est vrai que les agents ne négocient jamais leurs honoraires, et ils sont conséquents...

      Supprimer
  3. Comme c'est rageant ! Et encore du temps de perdu !

    RépondreSupprimer
  4. Anticiper la réduction que consentiront les propriétaires sur le prix de la maison... Vraiment très fort cet agent immobilier !

    RépondreSupprimer
  5. il a été embauché par votre banque et coacher par votre conseillère société générale ?!...

    RépondreSupprimer
  6. Une boulette... de 45 000 euros en somme !

    RépondreSupprimer
  7. Eh bé, tu es un aimant à incompétents ! Entre la banquière et l'agent immobilier, ils se sont donnés RDV chez toi !
    Mais ton histoire ne dit pas si.... malgré tout les gens sont toujours interessés....???? on reste sur notre faim....

    RépondreSupprimer
  8. Ca ne m'étonne nullement des agences immobilières !
    C'est chacun son morceau. Je me demande jusqu'où ils sont près à aller pour obtenir le bénéfice d'une vente !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils n'hésitent pas à faire baisser les prix, mais ne négocient jamais leur commission. Quant on sait ce qu'ils gagnent sur une vente, et l'absence totale de responsabilité, on peut se demander s'il n'y a pas d'excès ! En fait j'ai la réponse !!!

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.