Des nœuds dans mon fil

mardi 18 juin 2013

La banque m'a téléphoné

La banque m'a téléphoné suite à ma demande d'établir un état de mes prêts. (Cliquer ici).


Madame W., ma conseillère particulière s'est étonnée de ce que je la rappelle à ses devoirs 15 jours à peine après ma demande. Elle m'a expliqué qu'elle était en train de négocier avec ses supérieurs une dispense de payement de taxe suite à un remboursement anticipé (j'avoue n'avoir jamais bien compris pourquoi on veut nous taxer lorsqu'on souhaite rendre par anticipation de l'argent qui nous a été prêté). (A part escroquer les gens je ne vois pas).



Comme j'étais déjà dans la voiture et que mes enfants m'ont fait passer le téléphone sans fil par la fenêtre pour que je puisse lui répondre, je ne disposais pas de toute ma sagacité habituelle. J'aurais voulu lui expliquer que la loi Scrivener prévoyait obligatoirement une absence de pénalité en cas de remboursement pour déménagement professionnel et puis j'ai perdu tous mes moyens en entendant ses absurdités.


Elle a été presque agressive, m'a demandé de patienter le temps qu'elle puisse établir un état des lieux, et sur ma demande insistante m'a avoué avoir encore besoin d'une "petite semaine". Trois semaines pour trouver mon dossier sur son ordinateur et appuyer sur la touche "impression". 

Vraiment elle m'impressionne...


11 commentaires:

  1. T'es tombée sur une bonne conseillère ! A la même banque, jen ai une pas à piquer des vers...
    Une (in)compétence pareil ça se trouve sur quelle ligne du CV ? Visiblement cette banque recherche plus particulièrement ce type de profil prometteur.

    RépondreSupprimer
  2. il y a un virus qui traine à la SG...ou alors c'est mon ex conseillere qui a déménagé vers chez toi? je compatis, courage!

    RépondreSupprimer
  3. Oui. Elle peut. Tu pourras lui dire la prochaine fois combien elle est con... pétente (oups, pardon je sors !)

    RépondreSupprimer
  4. Finalement, ce n'était peut-être pas nécessaire de répondre au téléphone dans l'urgence, elle aurait rappelé (ou peut-être pas, certes)
    Moi ce qui m'étonne (et m'amuse) c'est que tu sois toujours impressionnée par ta "conseillère", depuis le temps qu'elle t'a démontré l'étendue de ses hum, capacités!
    Plus sérieusement, les banquiers prennent trop souvent toutes les libertés qu'ils veulent, arrangent les modalités de prêts à la sauce qui leur convient.
    Malheureusement, on(les pauvres emprunteurs) est bien souvent obligés de passer par leurs fourches caudines sans rien pouvoir faire.
    Fiston n°2 a joué les marchands de tapis pour négocier son prêt, il y est allé au bluff... et ça a marché!

    RépondreSupprimer
  5. Ben je pense toujours que si les banque nous prête de l'argent, c'est pour en gagner !

    RépondreSupprimer
  6. Euh, les banques au pluriel, ça donne : "si les banques nous prêtent de l'argent..."

    RépondreSupprimer
  7. @ Leolah :
    Je ne sais pourquoi ton commentaire est arrivé dans ma boîte mail, mais pas sur le blog ! Je te remercie pour ton passage, recopie ton commentaire ci-dessous, et suis sincèrement ravie pour toi que les relations soient excellentes avec ta banque ! @ très vite !


    Bonjour !
    Je suis cliente à la Société Générale depuis 1978, et je pense qu'ils sont loin d'être parfaits. Mais jamais je n'ai connu le harcèlement dont tu parles, et on m'a toujours répondu très poliment.
    Je crois que suivant les agences, ça se passe plus ou moins bien.
    J'espère que tu vas trouver rapidement une banque qui correspondra davantage à tes attentes.
    D'une façon générale, les employés de banque oublient que nous sommes "le client" et que c'est grâce à nous s'ils sont payés à la fin du mois (lol)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. je pense que tu as trouvé l'aimant à conseiller incompétent ! ma foi, garde le, je crois que tu as plus de patience que moi à ce jeu là....Bon courage!!!

    RépondreSupprimer
  9. Peut-être qu'elle a mis son ordinateur en mode veille et n'ose pas le réveiller... Trêve de plaisanterie, les banquiers et les banquières, quand même....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle joue à la belle au bois dormant, on n'a pas fini de ne pas savoir !

      Supprimer
  10. Il ne te reste plus qu'à envoyer une petite lettre expliquant ta situation à la Direction générale. En général, ça fait son petit effet !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.