Des nœuds dans mon fil

jeudi 13 juin 2013

La nouvelle conseillère

J'ai déjà eu l'occasion de vous relater mes relations curieuses avec la Société Générale. (Cliquer ICI). Je vous ai partagé ma joie lorsque j'ai appris que ma conseillère (celle qui venait chercher les conseils chez moi) allait prendre sa retraite. J'avais mis toute mon espérance dans la sagacité et le jugement sain du Directeur des ressources de la Société Générale qui devait remplacer le poste de cette malheureuse.

Las... Madame H. est partie fin octobre, et nous n'en avons plus entendu parler. "Mais qui donc s'occupera-t-il de notre dossier ?" nous sommes-nous dit à mi-voix ? 

Fin avril, le téléphone sonne : "Madame W. je suis votre nouvelle conseillère, patati, patata, compétente, patati, patata, parler à Monsieur Alphonse, patati, patata, lui proposer nos nouveaux produits". Je l'ai coupée, lui ai dit ma joie de l'avoir comme nouvelle conseillère et mes espérances de ce qu'elle soit plus compétente que Madame H. Je lui ai dit aussi mon étonnement devant la réactivité de la banque qui a ainsi mis 6 mois pour nous transmettre le nom de la nouvelle conseillère, que ce délai me paraissait démontrer un manque de sérieux de la part de son agence, et un dédain manifeste de ses clients, que je me demandais ce que je pouvais encore attendre d'une banque incapable d'envoyer un mail de courtoisie.

Figurez-vous qu'elle ne s'est pas excusée, et que le seul motif qu'elle a pu invoquer était la quantité du travail qu'elle avait fourni pour atteindre ses objectifs en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Evidemment, si le souci de ses objectifs prime sur la qualité de ses relations avec la clientèle, on ne peut décemment pas être offusqué devant tant de nonchalance.

Monsieur Alphonse ne l'a évidemment pas rappelée. Tant pis, ce n'est pas avec lui qu'elle aura atteint des objectifs supérieurs !



5 commentaires:

  1. Je suis sûre qu'en un coup de fil tu es passée de "cliente inconnue" à "cliente qu'on n'oubliera pas", bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, "cliente qu'on n'oubliera pas" et aussi "cliente qu'on se garde bien d'appeler"!;)
    Ce n'est pas encore gagné, tes relations bancaires, à ce que je vois! Mais ça nous fait bien sourire, et on compatit, je pense que peu ou prou, tout le monde a déjà eu des démêlés avec les banquiers!

    RépondreSupprimer
  3. Tu es une pro ALphonsine, tu as fait ce dont on rêve tous, bien envoyé!!!...et M. Alphonse, a fait ce qu'on fait tous; ne pas rappeler des gens qui nous voit que comme des objectifs à atteindre et non des clients à satisfaire...mais quand il y a de l'argent en jeu, ça biaise tout n'est ce pas?

    RépondreSupprimer
  4. Personnellement, j'ai le moins de contact possible avec les banquiers...
    Après c'est possible qu'elle ait eu de gros dossiers à gérer en arrivant et si elle n'atteint pas ses objectifs, elle pourra aller pointer l'année prochaine chez Pôle emploi. (si elle les atteint, il y a de fortes chances pour qu'on lui en donne encore plus à faire l'année prochaine...)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.