Des nœuds dans mon fil

lundi 5 janvier 2015

Le Moleskine (6)

Le croyez-vous ? Alphonsine s'occupe à nouveau de moi. Je peux vous assurer que la vie était morne depuis l'été dernier. Elle m'avait sorti de son sac à main où je m'étais fait des amis, et m'avait installé entre un cours de latin et un manuel de théologie. Certes, nous avions des conversations agréables et instructives entre nous, mais je me contentais généralement d'écouter, ayant vite fait le tour de mon propre contenu.
 
Parfois, trop rarement, Alphonsine m'emmenait en balade, et écrivait un début d'article pour son blog. Quel extase : je profitais au maximum de ces moments trop rapides et trop vite terminés.
 
Et puis, enfin, est venu le temps de ses vacances. J'ai bien compris qu'à partir de demain, elle travaillera son latin d'arrache-pied. Elle a raison. Pourtant je n'en suis pas malheureux : depuis le premier janvier, Alphonsine m'ouvre chaque jour pour y inscrire un petit texte de moins de 100 mots. Cela correspond à une de mes pages. Elle a pris ce pli en lisant l'article de "La jument verte". Elle a été immédiatement séduite, parce que je crois bien qu'elle aussi se languissait de moi et souhaitait remplir mes pages blanches.
 
L'idée est simple : il faut commencer un texte de moins de 100 mots par "aujourd'hui", et poursuivre sur le thème proposé par Raymond Queneau. La liste se trouve ICI, elle se prend dans l'ordre chronologique.
 
Je récapitule :
1. Ecrire sur le vif
2. Pas plus de 100 mots
3. Eléments réels de la journée
4. Respecter la date
 
Nous sommes le 5 janvier, Alphonsine a bien respecté les consignes, je me régale de ses textes, et je me réjouis, parce que mes 360 pages à venir vont être remplies, et que je suis à nouveau important !
 
 
 

10 commentaires:

  1. L'idée est séduisante et 100 mots, c'est fort peu, mais la contrainte quotidienne, je ne saurais m'y plier... en tout cas pas cette année.
    Nous en feras-tu lire quelques uns, de tes "aujourd'hui?", où sont-ils destinés à rester la chasse gardée de Monsieur Moleskine?

    RépondreSupprimer
  2. alors bon , j'ai vu que moleskine , était une marque d'agendas et de carnets ,tu aimes écrire , et cela ne plait pas seulement à ton carnet ..merci pour tout ma posi

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Alphonsine :-)
    J'adore quand les objets racontent leur émois :-)
    Bisessss

    RépondreSupprimer
  4. Ah, le retour des aventures de Moleskine !!! J'aime beaucoup la vision qu'il a de sa vie et le recul qu'il sait prendre sur lui-même... Merci Alphonsine de nous faire partager ses états d'âme...
    Quand au challenge d'écrire quelques mots chaque jour sur un thème donné, il est ambitieux et à la fois réalisable ! Je te souhaite de le réussir !

    RépondreSupprimer
  5. Cela m'intéresse beaucoup ! et au bout d'un an, que fait-on ? on recommence depuis le début ?
    Christine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on tient un an sans faille, c'est déjà bien, non ?
      Et je pense que d'ici janvier 2016, le temps permettra de trouver une autre idée. Ou de recommencer et de comparer avec l'année 2015 !!!

      Supprimer
  6. Génial ! Quand est-ce que tu les publies ?

    RépondreSupprimer
  7. Excellent ! Ton moleskine va devenir ton meilleur ami. Tu as des lignes ou des pages blanches ?

    RépondreSupprimer
  8. Super idée! Et si on n'a pas de moleskine , on peut jouer aussi? ;)

    RépondreSupprimer
  9. C'est une très belle démarche Alphonsine, bravo !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.