Des nœuds dans mon fil

lundi 19 août 2013

Le retour

Après des vacances explosives (je vous raconterai nos aventures exceptionnelles très bientôt), je suis installée provisoirement dans un meublé, le temps de trouver une maison à louer pour notre famille. Et comme je suis dans mon pays certes, mais un peu à l'étranger quand même puisque je n'y ai habité que les 10 premiers jours de ma vie en venant au monde, puis quelques jours par-ci par-là pour des vacances, j'ai tout à découvrir.

En premier lieu, hier soir, j'ai vidé mon porte-monnaie des quelques Euros qu'il contenait pour y mettre des Francs. Moi qui n'ai jamais pu (voulu) m'adapter à la nouvelle monnaie, je retrouve des Francs avec bonheur.




Ici, on parle français, mais il suffit que j'ouvre la bouche pour qu'on me dise "oh, mais vous êtes française !". Pourtant, il faudrait presque parfois un traducteur pour comprendre les termes sibyllins employés par la population.

- Les Suisses romans "jouent" beaucoup. Chaque phrase ou presque est ponctuée par "ça joue" ou plus rarement par "ça ne joue pas". 
Exemple : "Pour aller en ville, vous pouvez prendre le bus, et acheter des tickets auprès du conducteur, ça joue ?" 
Donc pour dire qu'on a compris, que c'est OK, que oui d'accord, on dit "ça joue".

- Un syndic est le maire d'une commune.

- Un natel est un téléphone portable. Ne vous avisez pas d'essayer d'acheter un portable, ni même un téléphone portable, vous ne serez pas compris.

- Lorsque vous arrivez, vous vous inscrivez à la mairie, ou plutôt à l'administration communale. Lorsque vous quittez une commune, vous faites l'opération inverse avant de solliciter l'inscription dans une autre administration communale.

- Un autre terme aimé des romands est "ou bien ?" Il conclue les phrases et ne signifie en général rien, et parfois veut dire "n'est-ce pas".

- Il y a des expressions intraduisibles qui me font rire. Comme par exemple : "Comme ça si au cas !" (au cas où)

- L'école enfantine est la maternelle, la primaire est la primaire, mais avec 6 années à la place de 5, le collège devient C.O (Cycle d'orientation), et le Lycée devient Collège !

Ce n'est qu'un tout petit aperçu de la richesse de vocabulaire à acquérir. Et puis c'est ainsi que je ne sais plus trop où j'en suis : encore en vacances ? Dans une autre vie ? Une chose est certaine : la rentrée des classes a lieu jeudi pour les plus jeunes. Si je suis encore en vacances, ce n'est plus pour très longtemps !




17 commentaires:

  1. ça joue ton billet ! Je m'apprêtais justement à prendre de tes nouvelles. Aurais-tu retrouvé internet ? Bonne fin de vacances d'ici jeudi ! Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Après la saga agents immobiliers, on bascule dans la quatrième dimension suisse, trop bien ! J'espère que ce n'est pas ton embarcation qui a explosé, ni l'humeur familiale, ou bien ?

    RépondreSupprimer
  3. Ah ! Le retour d'Alphonsine ! Quelle plaisir de te lire a nouveau ! Avec ce billet prometteur, je sens qu'on va bien s'amuser en Suisse !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis très contente de vous retrouver avec de nouvelles aventures !!
    J'envie cette rentrée des classes précoce. Comme j'aimerai un vraie réforme en France, mais une vraie de vraie !!
    A très bientôt Madame Alphonsine.

    RépondreSupprimer
  5. Contente de te relire surtout avec ces expressions si exotiques ;-)
    Courage pour la mise en route de la rentrée, et j'attends tes récits avec impatience !

    RépondreSupprimer
  6. parfait , te revoilà ENFIN , tu me manquais, tu n'as pas le mal de terre après tes aventures ..
    gros bisous alsaciens
    sissi

    RépondreSupprimer
  7. Je suis bien aise de te retrouver !
    Ravie de voir que l'embarcation n'a pas pris l'eau...
    Bon retour au pays natal ! Les expressions pittoresques sont délicieuses. Je ne regrette que de ne pas les entendre. L'accent suisse pour un Français est si amusant.
    Bonne rentrée aux enfants. J'espère qu'ils ne regrettent pas trop les longues vacances françaises.
    Je comprends ton bonheur de revenir au bons vieux francs.

    RépondreSupprimer
  8. Quel bonheur Alphonsine de te retrouver ! Et bon courage pour ce nouveau pays plein de surprises. Tu verras que jeudi, les enfants te rapporteront encore des nouveautés de l'école: des prénoms comme celui de mon cousin Béat ,etc...Tu n'as pas fini de t'amuser ! Ne te trompe pas d'endroit en déposant tes enfants, ils le prendraient mal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ca y est, les enfants ont pris leur rythme, et se débrouillent avec le bus. Je découvre une nouvelle vie à la maison sans avoir de conduite ou d'école à la maison, quelle liberté !

      Supprimer
  9. Comme cela doit être passionnant de vivre une nouvelle vie. Apprendre plein de nouvelles choses. S'enrichir... Je te lirai avec, oui, oui, GOURMANDISE !

    RépondreSupprimer
  10. Bienvenue en Suisse!
    Tu as oublié ça joue ou bien!!
    Il y a aussi le "si jamais" (j'ai rangé ma chambre si jamais!).
    Et pour l'école tes infos sont fausses, enfin presque parce qu'avec Harmos il n'y a plus d'école enfantine : la 1ère enfantine devient la 1ère harmos...On essaye de 'habituer à ces changements!!
    Je n'ai jamais entendu "Comme ça si au cas !".
    Mais j'adore leur trait tillé pour pointillé!!
    je me suis fait avoir avec la courte liste des affaires scolaires à acheter cette année : un cartable pour mettre dans le sac. Pourquoi les enfants auraient ils besoin d'un cartable à mettre dans leur cartable. Heureusement que mes filles sont bilingues!! Il s'agit une pochette à rabas!
    Après 13 ans ici, j'en apprends encore tous les jours. Mais si je suis contente d'aller en France de temps en temps, je suis heureuse de vivre ici avec mon accent français comme on me le fait remarquer si souvent (bizarre hein d'avoir l'accent français quand on parle français!!)
    Donc bonne adaptation dans ce beau pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'école enfantine, c'est le nom qu'on m'a donné. Mais comme mes enfants sont trop grands, je ne me suis pas penchée sur la question.

      Le vocabulaire varie largement d'un canton à l'autre. Dans lequel habites-tu ?

      Pour l'adaptation, je n'ai pas de mal du tout, je suis si heureuse ici, et étant suissesse (et française), j'ai reçu la même éducation que tout le monde ici, je me sens juste bien !

      Supprimer
  11. C'est un pays où j'aimerais bien m'installer, pour quelques temps....Et j'aime beaucoup les expressions locales, bien sympathiques!
    Bon courage pour trouver le futur nid familial, et surtout, bon courage pour la rentrée (déjààà?????)

    RépondreSupprimer
  12. Je salue le retour des billets bonne humeur ! Et comme je suis dotée d'une nature curieuse, j'attends impatiemment le résumé des vacances explosives, les premières impressions de rentrée, la quête du logement rêvé etc...
    Je vous souhaite à tous une bonne adaptation.

    RépondreSupprimer
  13. bbbfran/3B.fran@orange.fr20 août 2013 à 16:30

    Ah me revoilà le sourire aux lèvres... Comme j'aime votre humour, votre ténacité! Dans la région où nous habitons actuellement ( car nous avons l'intention de déménager encore), le pays de Bray en Haute Normandie, mon mari a fait l'expérience d'une expression: il conduisait et un voisin brayon, installé à ses côtés, lui indiquait les chemins à prendre pour déposer dans les boîtes aux lettres ( oui, il y en a quand même!)les avis de la prochaine manifestation communale. Et c'est ainsi que..."pour aller chez ceux-ci, il faut prendre à droite, à c'theure. ?? ... Il dût reculer, le chemin étant passé! Gros bisous chère voyageuse, belle semaine avant la rentrée. Francoise76

    RépondreSupprimer
  14. C'est drôle : "syndic" ça s'est longtemps dit, ici, avant qu'on devienne français, et "école enfantine" par contre je ne l'ai jamais entendu sauf dans la bouche de ma grand-mère, autrement j'ai toujours entendu parler de maternelle.
    Ça doit te changer des expressions alsaciennes en tout cas!

    RépondreSupprimer
  15. Très drôles toutes ces expressions, j'ai l'impression que ta nouvelle vie en Suisse ne va pas manquer de piquant Alphonsine (ou bien) !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.