Des nœuds dans mon fil

jeudi 7 novembre 2013

Les "Zézitants" sont de retour

Vous pensiez que la page de la vente de la maison serait tournée ? Je le croyais aussi, nous avions retiré l'offre des sites immobiliers, nous n'avions pas informé les agents immobiliers, mais ceci est sans importance, puisqu'ils nous ont oubliés depuis fort longtemps déjà !

Et pourtant, voici que les Zézitants sont de retour. Je vous avais raconté ICI comment Monsieur et Madame Zézitant ont hésité à acheter notre maison, combien ils ont pleuré de ne pas aller jusqu'au bout de leur désir, mais que malgré tout, après des offres et des rétractations, ils n'ont pu se résoudre à l'acheter.

Voilà que la semaine dernière, je reçois un mail de Madame Zézitant qui m'explique pour quelle raison ma serre est semi-enterrée, avec un lien pour trouver tous les détails sur un site adéquat. J'avoue que cette serre ne faisait pas l'objet de mes soucis principaux, d'autant que pour qu'elle devienne fonctionnelle, il faudrait qu'elle soit rénovée. Elle conclut son mail par une gentille phrase sibylline "Nous espérons que vous avez bien vendu votre maison, pour notre part, nous sommes toujours à S..."

C'est donc ça, elle me fait un appel du pied pour me dire qu'elle est toujours intéressée !!! Imagine-t-elle que je peux encore la prendre au sérieux après les valses-hésitations qu'elle nous a fait subir ?

Si encore elle s'était arrêtée là, mais non, Madame Zézitant a fait un pèlerinage pour revoir la maison de l'extérieur. Voyant que les volets étaient fermés, elle a avisé notre aimable voisine pour lui demander si notre maison avait été vendue. Cette voisine, "qui n'est pas curieuse mais qui aime bien tout savoir " comme elle se qualifie elle-même, est une femme très discrète. Elle a haussé les épaules et lui a affirmé qu'elle n'en savait rien.

Nous avons alors eu un coup de fil d'une dame "qui voulait parler à un des propriétaires de la maison". C'était Madame Zézitant qui est tombé sur Augustin, lequel lui a conseillé de rappeler à notre retour. Elle ne l'a jamais fait, elle avait le renseignement : nous n'avions pas vendu.

Elle va pouvoir continuer à rêver...


12 commentaires:

  1. C'est beau de donner de beaux rêves aux pauvres gens...
    J'ai connu quelqu'un qui allait régulièrement dans les agences immobilières, se montrait intéressée par de belles demeures, (il faut dire qu'elle avait un beau budget) et qui visitait ainsi de superbes maison, sans jamais rien acheter...
    Je trouve cette pratique détestable depuis que j'ai eu à vendre ma maison. Combien d'espoirs déçus !
    En définitives je plains vraiment vos Zésitants... Ces gens là ne doivent pas vivre leur vie à plein. Moi qui me plains quelque fois d'en avoir trop à faire, voilà que je me trouve plus heureuse ce matin !
    merci !

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont bons tes zésitants. Le ridicule ne tue plus, ça tombe bien pour eux.

    RépondreSupprimer
  3. A ce niveau, c'est maladif! Pauvres zesitants finalement...

    RépondreSupprimer
  4. Après "Les Zézitants", puis "Les Zézitants sont de retour", aura-t-on droit à "La revanche des Zézitants" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsqu'on essaye de produire un troisième film de la série, il est toujours moins bon que les premiers ! Nous nous arrêterons donc là !

      Supprimer
  5. Bon je dois dire que ça m'avait manqué en fait les histoires de ta maison, les figurants étaient tellement bien croqués...je le retrouve donc avec plaisir, même de loin, même en courant d'air

    RépondreSupprimer
  6. donc je disais ( je ne sais pas pourquoi, blogspot déteste que je poste depuis mon téléphone, il mange systématiquement mes commentaires !!! ) que je te souhaite que le troisième opus se termine, après moultes brillants et épiques dialogues entre Madame Zézitante et Alphonsine, par la rituelle phrase : " Ils achetèrent la maison et Alphonsine et Monsieur Alphonse vécurent heureux en Suisse avec leurs nombreux enfants. "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais je ne sais pas si j'ai vraiment encore envie de la leur vendre !

      Supprimer
  7. Il y en a qui ne manquent pas de culot ! Vérifient-ils que "non, ils n'ont pas vendu mais oui on peut encore acheter mais s'ils n'ont pas vendu c'est que les autres aussi ont trouvé que la maison avait un problème mais pourtant même si on ne se décide pas, moi je ne l'ai pas vu le problème mais alors on pourrait négocier à mort mais est-ce que ça vaut le coup de négocier pour une maison qui a sans doute un problème, même si on a rien vu ? Elle est pourtant drôlement bien cette maison, rhôôô je sais plus !" ...et c'est reparti pour 6 mois ...! Bon courage Alphonsine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que ce n'est même pas du culot. Elle est tellement mal dans sa peau qu'elle ne s'aperçoit pas de l'incongruité de la situation !

      Supprimer
  8. Ouais, ben moi j'aime pas les zézitants, ça me fatigue. On pose les choses sur un papier, et on choisit. Oui ou Non. Pas peut être.
    Je crois que tu as raison, il ne faut pas leur accorder trop d'importance!

    RépondreSupprimer
  9. Très très très forte cette dame, RESPECT ETERNEL pour tant de zézitance, c'est admirable !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.